Étienne Gaudet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Étienne Gaudet
Naissance
Décès
(à 71 ans)
Blois
Nationalité
Activité

Étienne Gaudet, né à Château-Chinon (Nièvre) le , et mort à Blois (Loir-et-Cher) le est un peintre, graveur et illustrateur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir passé le certificat d'études, il devient greffier au tribunal de Château-Chinon.

En 1912, il épouse Jeanne Coureault.

En 1915, il est muté à Nevers en 1915 où il s'inscrit à l'école municipale des beaux-arts. Il y prend ses premières leçons de peinture. Il fait la connaissance du peintre et graveur Fernand Chalandre (1879-1924) lequel l'initie à la gravure sur bois.

En 1920, il devient rédacteur de préfecture et est muté à Blois où il vivra jusqu'à sa mort.

Collections publiques[modifier | modifier le code]

Anciens élèves[modifier | modifier le code]

Illustrations[modifier | modifier le code]

Étienne Gaudet collabore pour les revues Jardin de la France, Blois et le Loir-et-Cher et La vie blésoise.

  • Joseph Pasquet, Le Vieux Château-Chinon, sept bois gravés, ouvrage non paginé
  • Hubert Fillay, La Lanterne des morts, poèmes (1913-1922), avant-propos par Jacques-Marie Rougé, bois originaux, Blois, Éditions du Jardin de la France, 1922
  • Honoré de Balzac, Le curé de Tours, suite de bois gravés, Chicago, Benjamin H. Sanborn et Cie, 1926
  • Ernest Renault, Contribution à l'histoire de Moulins-Engilbert, Recherches et souvenirs d'un vieux Moulinois, Nevers, Imprimerie Chassaing, 1953
  • Albert Michot, La Loire et ses mariniers, préface d'André Brun, dessins d'Étienne Gaudet, La Charité-sur-Loire, Delayance, 1955

Récompense[modifier | modifier le code]

  • 1919 : premier prix du concours d'affiches à Nevers (Société des arts du Nivernais)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • « Étienne Gaudet, artiste nivernais », in La Revue Moderne des Arts et de la Vie, .
  • « Étienne Gaudet », in Bulletin de l’Art ancien et moderne, .
  • Jacques Marie Rougé, « Étienne Gaudet, peintre et graveur », in Revue du Centre, 1928, p. 19-25.
  • Hubert Fillay, « Une exposition d’Etienne Gaudet », in Revue du Jardin de la France, .
  • Georges Paulet, « L’effort des artistes blésois en faveur du régionalisme », in Le Petit Parisien, .
  • Georges Thuriot-Franchi, « Étienne Gaudet, Crayons et Pinceaux », in Paris-Centre, .
  • « Étienne Gaudet, aquarelliste et graveur », in Tours-Soir, .
  • Raoul Toscan, « L’exposition Étienne Gaudet », in Paris-Centre, .
  • Hubert Fillay, « Étienne Gaudet, mention honorable au Salon des Artistes Français », in La Dépêche, vendredi, .
  • Gérard Payen, « Étienne Gaudet, le peintre du Vieux Blois et du Val de Loire n’est plus », in Nouvelle République, .
  • Maurice Rameau, « Étienne Gaudet (1891-1963) », in Bulletin du Groupe d’émulation artistique du Nivernais, .
  • Emmanuel Bénézit, Dictionnaire critique et documentaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs…, tome quatrième, Paris, Gründ, 1976, p. 634.
  • Jacqueline Page, « À la galerie Jolly, les aquarelles du vieux Blois d’Étienne Gaudet », in La Nouvelle République, .
  • Christian Couppé, Blois des bombes et des ruines, 1940-1944, texte de Bagda, Blois, Imprimerie Rollin, 1990.
  • Gérard Payen, « Étienne Gaudet », in La Nouvelle République, galerie des illustres du pays blésois, [notice biographique], 2000.
  • Gaïté Dugnat et Pierre Sanchez (préf. Christian Galantaris), Dictionnaire des graveurs, illustrateurs et affichistes français et étrangers 1673-1950, vol. 2, Dijon, L'Échelle de Jacob, (ISBN 978-2913224193, OCLC 422119252), p. 996
  • Maurice Bardin, Dictionnaire des peintres, sculpteurs et graveurs nivernais du XVème au XXème siècle, Nevers, Camosine, 2002, p. 96-97.
  • Jean-François Lefebure, « La Nièvre gravée, l’école de Fernand Chalandre », Nevers, La Fabrique, 2010, p. 42-45. Dans la collection Encyclopédie illustrée du Nivernais-Morvan n°1, (ISBN 2-9520369-8-5)
  • Jean-François Lefebure, « Étienne Gaudet (1891-1963), un enfant du Morvan », in Vents du Morvan, Maison du Parc, n°43, été 2012, p. 86–95.

Liens externes[modifier | modifier le code]