Étienne Forcadel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Forcadel.

Étienne Forcadel (1519-1578[1]) est un écrivain et juriste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il obtint après Jacques Cujas la chaire de droit de Toulouse en 1557[1]. Il a écrit sur le droit, l'histoire, et a fait des vers latins et français. Son fils fit paraître en 1579 ses Œuvres poétiques.

Son frère est Pierre Forcadel.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Necyomantia jurisperiti. Sive De occulta jurisprudentia dialogi. Stephano Forcatulo Bliterensi autore, 1549[2].
  • Sphaera legalis, Stephano Forcatulo autore. Ejusdem autoris versus aliquot, 1549[3].
  • Penus juris civilis, sive de alimentis tractatus. Item Aviarium juris civilis. Ad haec Ardua sapientis cujusdam Graeci cum stulto Romano disputatio nutu habita. Stephano Forcatulo, Bliterensi juriscons. autore, 1550[4].
  • Cupido jurisperitus. Stephano Forcatulo Bliterensi jurisconsulto autore. Ejusdem ad calumniatores epistola, 1553[5].
  • Villicus expilator. Libellus illustrissimo Tolosanae provinciae viceregi dictus. Stephano Forcatulo jurisconsulto autore, 1563[6].
  • Notes de cours de droit donnés à l'université de Toulouse en 1571-1573, Forcadel Etienne, Maret Antoine, Cabot Guillaume, Valette Barthélémy[7].
  • De collatione bonorum inter haeredes biceps discussio Stephano Forcatulo jusrisconsulto authore. Cum indice legum in hoc commentario explicatarum., 1578[8].
  • Prometheus sive, De raptu animorum. Dialogus festivissimus, alienæ inventionis prædones & ineptos imitatores incessens. Steph. Forcatulo jurisconsulto autore, 1578[9].
  • Stephani Forcatuli jurisconsulti, Tholosae jura publice profitentis, In titulum digestorum de servitutibus succincta explicatio. Cum indice legum in hoc commentario explanatarum, 1578[10].
  • Stephani Forcatuli Tholosae legum professoris. longe doctissimi, et inter nostri temoris interpretes acutissimi Opera ab eo ita recognita et aucta... ab ipso authore locupletata. Accessit duplex index prior est legum... posterior materiarum..., 1595[11].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Forcadel, Etienne », sur tolosana.univ-toulouse.fr (consulté le 13 février 2018)
  2. « Necyomantia jurisperiti. Sive De occulta jurisprudentia dialogi. Stephano [...] | Tolosana », sur tolosana.univ-toulouse.fr (consulté le 13 février 2018)
  3. « Sphaera legalis, Stephano Forcatulo autore. Ejusdem autoris versus aliquot | Tolosana », sur tolosana.univ-toulouse.fr (consulté le 13 février 2018)
  4. « Penus juris civilis, sive de alimentis tractatus. Item Aviarium juris [...] | Tolosana », sur tolosana.univ-toulouse.fr (consulté le 13 février 2018)
  5. « Cupido jurisperitus. Stephano Forcatulo Bliterensi juriscon | Tolosana », sur tolosana.univ-toulouse.fr (consulté le 13 février 2018)
  6. « Villicus expilator. Libellus illustrissimo Tolosanae provinciae viceregi [...] | Tolosana », sur tolosana.univ-toulouse.fr (consulté le 13 février 2018)
  7. « Notes de cours de droit donnés à l'université de Toulouse en 1571-1573 | Tolosana », sur tolosana.univ-toulouse.fr (consulté le 13 février 2018)
  8. « De collatione bonorum inter haeredes biceps discussio. Stephano Forcatulo [...] | Tolosana », sur tolosana.univ-toulouse.fr (consulté le 13 février 2018)
  9. « Prometheus sive, De raptu animorum. Dialogus festivissimus, alienæ [...] | Tolosana », sur tolosana.univ-toulouse.fr (consulté le 13 février 2018)
  10. « Stephani Forcatuli jurisconsulti, Tholosae jura publice profitentis, In [...] | Tolosana », sur tolosana.univ-toulouse.fr (consulté le 13 février 2018)
  11. « Stephani Forcatuli Tholosae legum professoris. longe doctissimi, et inter [...] | Tolosana », sur tolosana.univ-toulouse.fr (consulté le 13 février 2018)

Sources[modifier | modifier le code]