Étienne Cournault

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Étienne Cournault
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 57 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Maître

Étienne Cournault est un peintre, graveur et décorateur français né le à Malzéville (Meurthe-et-Moselle), et mort dans cette même ville en 1948.

Biographie[modifier | modifier le code]

Peintre adepte du cubisme, formé à l'École des beaux-arts de Nancy, il se spécialisa dans la peinture sur verre ainsi que la décoration et la gravure pour les arts décoratifs. Durant les années 1920, il crée des miroirs peints puis, entre 1930 et 1933, des bijoux en collaboration avec Jean Després, présentés à l'Union des artistes modernes.

Il s'établit en 1930 à la Douëra, maison de style mauresque créée par son grand-père, le peintre Charles Cournault.

Œuvre[modifier | modifier le code]

  • Gravure : eaux-fortes, lithographies, burins, vernis mous, criblés, encres au sucre, au total 758 planches[1].

Une grande rétrospective se tient à Nantes, chapelle de l'Oratoire, puis au musée des beaux-arts de Nancy, en 2015-2016, intitulée Étienne Cournault, la part du rêve qui révèle un artiste multiformes[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Bailly-Herzberg (1985), p. 79.
  2. Musée des Beaux-arts de Nancy, « Étienne Cournault, Les Vikings, 1944 », sur musee-des-beaux-arts.nancy.fr (consulté le 25 mars 2019)
  3. Étienne Cournault, la part du rêve, agenda du musée de Nancy.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]