Étienne Bouillé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Étienne Bouillé
Naissance
Décès
Sépulture
Nationalité
Activité
Enfant

Étienne Bouillé, né le à Villiers-Saint-Benoît et mort le à Perros-Guirec, est un peintre français[1]. Artiste-peintre chargé de famille, il n'effectue pas son service militaire en 1878. À Paris, il fréquente les ateliers de Gérôme et Loir. Il s'installe à Guingamp en 1892 et expose pendant 30 ans ses toiles de manière itinérante dans les villes de l'ouest. Il se fixe à Perros-Guirec en 1914. Il est le père de l'architecte James Bouillé. Sa peinture est réaliste et ses sujets sont inspirés de la Bretagne, particulièrement du Trégor.

Sépulture Etienne Bouillé - Marie-Augustine Ferrand

Il est inhumé en compagnie de son épouse dans le cimetière de Kerreut à Perros-Guirec.

Les œuvres dans les collections publiques[modifier | modifier le code]

Le musée des Beaux-Arts de Brest[2] possède plusieurs œuvres comme :

  • Estuaire breton à marée basse, carton, 26,8 × 41,2 cm
  • Dans le port de Camaret, carton, 27 × 41,2 cm.
  • Musée des Jacobins (Morlaix)
  • Le retour de la pêche à Perros-Guirec.

Source[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • En Bretagne, au moins cinq rues portent son nom, d'après Les Noms qui ont fait l'histoire de Bretagne, 1997.
  1. Musée d'art et d'histoire de Saint-Brieuc, Etienne Bouillé 1858-1933, (ISBN 2950668364)
  2. Renaissance du Musée de Brest, acquisitions récentes : [exposition], Musée du Louvre, Aile de Flore, Département des Peintures, 25 octobre 1974-27 janvier 1975, Paris, , 80 p.

Liens externes[modifier | modifier le code]