Étienne Bimbenet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Étienne Bimbenet
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Distinction

Né en 1967 à Paris, Étienne Bimbenet est un philosophe français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ancien élève de l’École normale supérieure (Paris), Étienne Bimbenet est actuellement professeur de philosophie contemporaine à l’université Bordeaux Montaigne.

Dans le fil de ses travaux sur Merleau-Ponty, il propose une anthropologie phénoménologique centrée sur notre origine animale, et sur la spécificité des comportements humains. En dialogue avec la psychologie de l’enfant ou la primatologie, il défend le principe d’un « naturalisme de la seconde nature » (J. McDowell).

Il co-dirige avec Bruce Bégout la collection « Matière étrangère », aux éditions Vrin.

Prix[modifier | modifier le code]

  • En 2012 il reçoit le prix Dagnan-Bouveret (Académie des sciences morales et politiques) pour L’Animal que je ne suis plus (Gallimard, 2011)[1].
  • En 2019 il reçoit le prix des Rencontres philosophiques de Monaco pour Le Complexe des trois singes. Essai sur l’animalité humaine (Le Seuil, 2017)[2].

Principales publications[modifier | modifier le code]

  • Le Complexe des trois singes. Essai sur l’animalité humaine, Paris, Le Seuil, coll. « L’Ordre philosophique », .
  • L’Invention du réalisme, Paris, Le Cerf, coll. « Passages », 2015.
  • L’Animal que je ne suis plus, Paris, Gallimard, coll. « Folio Essais inédit », 2011.
  • Après Merleau-Ponty. Études sur la fécondité d’une pensée, Paris, Vrin, coll. « Problèmes et Controverses », 2011.
  • Nature et Humanité. Le problème anthropologique dans l’œuvre de Merleau-Ponty, Paris, J. Vrin, coll. « Histoire de la philosophie », 2004.
  • L’Ordre humain. Commentaire de La Structure du comportement III, 3, Paris, Ellipses, 2000.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]