État souverain de Boyacá

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Boyacá (homonymie).
État souverain de Boyacá
Estado soberano de Boyacá es

1857–1886

Drapeau
Drapeau
Blason
Blason
Description de cette image, également commentée ci-après

Situation de l'État de Boyacá en 1863.

Informations générales
Statut État fédéré
Capitale Tunja
Langue Espagnol
Fuseau horaire -5
Histoire et événements
Création de l'État
1858 Constitution de 1858, création de la Confédération grenadine
1863 Constitution de 1863, création des États-Unis de Colombie
1886 Constitution de 1886, création de la République de Colombie

Entités suivantes :

L'État souverain de Boyacá, créé sous le nom d'État fédéral de Boyacá, est une division administrative et territoriale de la Confédération grenadine puis des États-Unis de Colombie créée par le Congrès via la loi du .

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique[modifier | modifier le code]

Géographie[modifier | modifier le code]

Géographie physique[modifier | modifier le code]

L'État est géographiquement l'équivalent des actuels départements de Boyacá, Casanare et Arauca.

Organisation territoriale[modifier | modifier le code]

L'État de Boyacá est divisé en six départements, eux-mêmes divisés en districts[1].

La capitale de l'État est Tunja.

Démographie[modifier | modifier le code]

Au recensement de 1870, l'État de Boyacá compte 482 874 habitants dont 234 127 hommes et 248 747 femmes[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (es) Estadística de Colombia de 1876[PDF], Oficina de Estadística nacional