État de grâce

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir État de grâce (homonymie).

L'État de grâce est une expression religieuse. Voir Grâce (religion chrétienne)

Elle peut être utilisée (expression « journalistique ») pour désigner le moment de la vie politique pendant lequel l'opinion publique d'un pays est majoritairement favorable aux nouveaux dirigeants qui viennent d'accéder au pouvoir à la suite d'une élection. Les journalistes parlent aussi souvent des « 100 jours » comme étant une période privilégiée pour un nouvel élu, par exemple en France[1], en Allemagne[2] ou aux États-Unis[3].

Cette expression est aussi très usitée dans le journalisme sportif.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « État de grâce pour Nicolas Sarkozy et François Fillon », sur Le Monde.fr, (consulté le 1er septembre 2009)
  2. Pierre Bocev, « Angela Merkel fête cent jours d'état de grâce », Le Figaro, (consulté le 1er septembre 2009)
  3. Paul Jorion, « Les 100 jours d’Obama », sur Contre Info, (consulté le 1er septembre 2009)