État de Borno

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la géographie image illustrant le Nigeria
Cet article est une ébauche concernant la géographie et le Nigeria.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Borno.
Borno
Carte de l'État.Devise : Home of Peace
Carte de l'État.

Devise : Home of Peace
Administration
Pays Drapeau du Nigeria Nigeria
Capitale Maiduguri
Métropole Maiduguri
Date de création 3 février 1976
Gouverneur Ali Modo Sheriff
Code ISO NG-BO
Démographie
Population 4 588 680 hab. (2005)
Densité 66 hab./km2
Géographie
Coordonnées 11° 30′ Nord 13° 00′ Est / 11.5, 13
Superficie 6 943 500 ha = 69 435 km2
Latitude 10° à 13° Nord
Longitude 12° à 15° Est
Pluviométrie  min. 500 mm/an  max. 800 mm/an
Localisation
Carte de localisation de l'État.
Carte de localisation de l'État.

Borno est un État du nord-est du Nigeria. Son nom vient de celui du royaume du Bornou qui a dominé la région du XIVe siècle à la colonisation britannique. L'État est la cible principale de l'insurrection islamique du groupe Boko Haram.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'État de Borno a été créé le .

En 2001, la charia a été décrétée dans la totalité de l'État[1].

En 2002, le groupe insurrectionnel Boko Haram a été fondé à Maiduguri, capitale de l’État, par Mohamed Yusuf en réaction à la décision du président Olusegun Obasanjo d'abolir la loi islamique[1].

La région est le théâtre, depuis de nombreuses années, d'affrontements sanglants entre l'armée et l’insurrection islamiste responsables de plusieurs centaines de morts et de milliers de déplacés.

En 2014, Boko Haram s'est emparé de nombreuses localités et a pris le contrôle de zones entières de l'État. L'envèlement de 200 lycéennes à Chibok la même année provoque une prise de conscience internationale.

Au début de l'année 2015, une coalition de pays (Tchad, Burkina Faso, Niger, France) joignent leurs forces au Nigeria pour affronter Boko Haram. D'importantes opérations militaires conjointes des différents forces armées de la coalition sont menées dans l'Etat de Borno. Elle permettent de réduire significativement le contrôle du territoire de la secte islamiste et la libération de la plupart de ses otages.

L'État est bordé au sud par l'État d'Adamawa, au sud-ouest par l'État de Gombe, à l'ouest par l'État de Yobe, au nord par le Niger, au nord-est par le lac Tchad et à l'est par le Cameroun.

Les principales villes, outre la capitale Maiduguri, sont : Dikwa, Gwoza, Konduga, Bama, Monguno, Shani et Damboa.

Divisions[modifier | modifier le code]

L'État de Borno est divisé en 27 zones de gouvernement local : Abadam, Askira/Uba, Bama, Bayo, Biu, Chibok, Damboa, Dikwa, Gubio, Guzamala, Gwoza, Hawul, Jere, Kaga, Kala/Balge, Konduga, Kukawa, Kwaya Kusar, Mafa, Magumeri, Maiduguri, Marte, Mobbar, Monguno, Ngala, Nganzai et Shani.

Économie[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

La langue dominante y est le kanouri.

Culture[modifier | modifier le code]

Délégation de l'État de Borno lors d'un festival culturel

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Christian Seignobos, « Boko Haram : innovations guerrières depuis les monts Mandara », Afrique contemporaine, no 252,‎ , p. 146–169 (lire en ligne) (inscription nécessaire) – via Cairn.info

Annexe[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :