État dans l'État

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Un « État dans l'État » est une institution ou un groupe disposant d'une autonomie et de moyens lui permettant de fonctionner indépendamment de l'État de droit.

Ce groupe est public et identifiable, il peut correspondre à un groupe social ou à une partie du territoire d'un État officiellement reconnu. Il dispose, de manière plus ou moins réelle ou officielle, de pouvoirs régaliens vis-à-vis de lui-même, lui permettant de limiter l'action du droit public en son sein.

Cette expression est généralement péjorative, elle est souvent utilisée pour pointer du doigt ou dénoncer le fonctionnement indépendant, archaïque voire antidémocratique d'une administration publique ou d'une institution. Par extension, cette expression qualifie parfois certaines organisations non étatiques (groupes religieux, entreprises,… ) qui parviennent à s'affranchir des lois et devoirs pour favoriser leurs intérêts.

Les interactions d'un État dans l'État avec l'État de droit peuvent s'apparenter à la manipulation, l'infiltration ou le conflit. Mais, contrairement à l'État profond, il ne s'agit que de moyens pour pouvoir s'en émanciper.

Définition[modifier | modifier le code]

« Pour exprimer le fait qu'un groupe (parti, entreprise industrielle, corporation) acquiert un pouvoir tel au sein de l'État qu'il peut échapper à son autorité voire lui dicter ses volontés[1] ».

Exemples[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Définitions lexicographiques et étymologiques de « État » (sens − Loc. Créer, être, former un État dans l'État) du Trésor de la langue française informatisé, sur le site du Centre national de ressources textuelles et lexicales

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]