État souverain du Trône impérial

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

État Souverain du Trône Impérial (Empire russe / Empire Romanov)

Сувере́нное Госуда́рство Импера́торский Престо́л (Росси́йская Импе́рия / Рома́новская Импе́рия)

Drapeau
Drapeau.
Blason
Armoiries.

Administration
Forme de l'État Monarchie constitutionnelle
Empereur Nicolas III
Archichancelier Anton Bakov
Langues officielles Russe
Géographie
Démographie
Économie
Divers

L’État Souverain du Trône Impérial est une micronation créée par l'entrepreneur et homme politique russe Anton Bakov, président du Parti monarchiste de Russie[1]. Il revendique l'héritage des terres ayant appartenu à l'empire russe ou découvertes par des Russes, abandonnées après la chute de l'empire et la révolution russe. Les revendications comprennent l'atoll Suwarrow dans l'océan Pacifique, l'Antarctique et 15 autres endroits[2].

L’« Empire russe » de Bakov créé en 2011 est devenu en 2014 l’« État monarchique Souverain du Trône Impérial » dirigé par le prétendant au trône Charles Emich de Leiningen (sous le nom d’« empereur Nicolas III »)[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

L’« Empire russe » est proclamé le . Les premières annonces, dont la revendication de l'atoll Suwarrow, sont faites à l'époque. L'« État » créé est une monarchie constitutionnelle fédérale et se veut le successeur de l'empire historique fondée par Pierre le Grand. À l'époque, Bakov se proclame lui-même Premier ministre, tandis que le trône du monarque reste vacant.

L'empire a immédiatement commencé à émettre ses propres passeports, et en 2014, affirme qu'il en avait délivré environ 4 000.

En 2012, Anton Bakov créée et enregistre un nouveau parti politique en Russie, dénommé « Parti monarchiste », qui à l'automne 2013 prend part à l'élection municipale d'Iekaterinbourg avec sa fille, Anastasia Bakov, comme candidate. L'objectif du parti est de rétablir la monarchie en Russie en conformité avec les lois[Lesquelles ?]. En , le parti annonce avoir choisi son candidat pour le trône de Russie en proclamant comme empereur Charles Emich de Leiningen, héritier direct par la branche aînée de la maison Romanov[4]. Il est annoncé qu'étant converti du luthéranisme à la religion orthodoxe avec sa femme, il peut, selon les lois fondamentales de l'Empire russe d'avant la révolution, devenir un successeur, en acceptant le nom orthodoxe de « Nikolaï Kirillovich » et son épouse de « Ekaterina Fedorovna ».

Dans l'intervalle, en , Bakov accorde la citoyenneté de l’« Empire russe » à Edward Snowden, dont le passeport a été annulé par les États-Unis et qui a été relégué a l'aéroport de Moscou-Cheremetievo avec les demandeurs d'asile. Bakov lui envoie un passeport de l'Empire russe, et déclare plus tard que Snowden avait accepté la citoyenneté.

Anton Bakov et Charles Emich de Leiningen

Proclamation de 2014[modifier | modifier le code]

Article connexe : Charles Emich de Leiningen.

Au début de 2014, Bakov annonce qu'il considère le Trône de Russie du point de droit international comme un État souverain indépendamment de tous autres attributs, se référant à des analogues avec le Saint-Siège. Il indique que Charles Emich de Leiningen, après avoir accepté le christianisme orthodoxe, est en droit de revendiquer le titre d'empereur russe titulaire de l'Empire russe en vertu des lois fondamentales pré-révolutionnaires de l'Empire russe. Le , par un manifeste l'« Empire russe » est proclamé État souverain sous le nom de « Trône impérial » dont Charles Emich devient le chef avec le titre de « tsar Nicolas III » en tant que successeur de Nicolas II.

Bakov change alors son titre de « Premier ministre de l'Empire » pour celui d'« archichancelier du Trône ». Il déclare que Charles Emich a été un entrepreneur pendant une longue période, mais qu'il renonce à toutes ses activités. La proclamation contient un manifeste de l'octroi de la Constitution à l'État, signé par Nicolas III, proclamant la formation d'un « État impérial souverain » visant à rassembler toutes les personnes dans le monde en faveur du « monarchisme chrétien ». A la lecture de ces documents, l'Empire russe est considéré comme l'héritier du premier Trône impérial romain de Constantin le Grand, auquel a succédé l'empire byzantin, puis l'empire russe des Romanov.

Ascendance de « Nicolas III »[modifier | modifier le code]

Armoiries initial

Symboles[modifier | modifier le code]

Les armoiries initiales de l’« Empire russe » se composent d'un aigle à deux têtes, tenant faucille et marteau dans ses pattes. Le drapeau de l'Empire est l'enseigne de l'ancienne marine russe d'avant la révolution bolchevique. Le premier navire qui a navigué sous le drapeau de l’« Empire russe » était le navire « Southern Cross » utilisé par Bakov en expédition dans le Pacifique.

Avec la transformation de l'empire en Trône impérial, le blason a été changé pour l'aigle à deux têtes avec le symbole du Chrisme dans la rosace. Bakov souligne que ce symbole du Chrisme est celui du monarchisme chrétien depuis l'Empire romain de Constantin le Grand qui a vu ce symbole dans les cieux avant la bataille du pont Milvius en .

Géographie[modifier | modifier le code]

17 terres et îles découvertes par les marins russes que l'Empire russe possédait ou prétendait posséder, comprennent :

  1. Atoll de Suwarrow découvert par Mikhaïl Lazarev ;
  2. Antarctique découvert par Lazarev et Bellingshausen ;
  3. Atoll Bellinghausen découvert par Kotzebue ;
  4. Atoll de Escholtz découvert par Kotzebue ;
  5. Île Vostok découverte par Bellingshausen ;
  6. Atoll de Toke découvert par Kotzebue ;
  7. Atoll de Tuanake découvert par Bellingshausen ;
  8. Atoll de Hiti découvert par Bellingshausen ;
  9. Erikub découverte par Kotzebue ;
  10. Île du Nord Borodino découverte par Zakhar Panafidine (ru) ;
  11. Île du Sud Borodino découverte par Panafidine ;
  12. Île Visokoi découverte par Bellingshausen ;
  13. Île Zavadovski (en) découverte par Bellingshausen ;
  14. Île Leskov découvert par Bellingshausen ;
  15. Île Lisianski (en) découverte par Krusenstern ;
  16. Île Panafidine découverte par Panafidine ;
  17. Île Pierre Ier découverte par Bellingshausen.

En 2014 Bakov a annoncé qu'il a acheté une parcelle de terrain au Monténégro pour former un emplacement pour le nouvel état (96 acres, "deux fois plus gros que le Vatican") et est en négociation avec les autorités du Monténégro sur la reconnaissance de l'Etat[5]. Il a également informé que le président de la Russie Vladimir Poutine a refusé d'accorder l'installation du Trône impérial à Ekaterinbourg (la résidence de Bakov et le lieu de l'assassinat de la famille Romanov en 1918) en réponse à une demande de Charles Emich passé à Poutine par Bakov, un ancien député.

Source, notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]