Étang à Montgeron

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Étang à Montgeron (1877).

L'Étang à Montgeron est une huile sur toile (172 × 193 cm[1]) de Claude Monet peinte en 1877. Elle est conservée au musée de l'Ermitage[2] de Saint-Pétersbourg.

Description[modifier | modifier le code]

Le tableau représente un étang, avec au fond à droite une figure féminine appuyée à un tronc d'arbre tout en observant l'eau de l'étang ombragé par la végétation.

Le riche négociant Ernest Hoschedé, qui avait acquis un certain nombre de tableaux de Monet, invita le peintre à séjourner pendant l'été 1876[3] et une partie de l'automne dans sa propriété de Montgeron en Île-de-France, où se trouvait cet étang. Il donna carte blanche au jeune peintre pour réaliser des toiles que son hôte destinait à la grande salle en rotonde de son château, mais Ernest Hoschedé fit faillite quelques mois plus tard et les toiles ne rejoignirent jamais le château du riche négociant en tissus qu'il fut obligé de vendre. Le personnage féminin représenté au fond à droite pourrait être Camille, première épouse de Monet, ou plus vraisemblablement Madame Hoschedé qui plus tard deviendra la compagne de l'artiste.

Histoire[modifier | modifier le code]

Ce tableau a été exposé à la troisième exposition des impressionnistes. Il a été acquis par le riche mécène moscovite Ivan Morozov dont la collection a ensuite été nationalisée par les bolchéviques.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]