Étage montagnard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ou cette section adopte un point de vue régional ou culturel particulier et nécessite une internationalisation. (indiquez la date de pose grâce au paramètre date)

Merci de l'améliorer ou d'en discuter sur sa page de discussion ! Vous pouvez préciser les sections à internationaliser en utilisant {{section à internationaliser}}.

image illustrant l’écologie scientifique image illustrant la montagne
Cet article est une ébauche concernant l’écologie scientifique et la montagne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Étage montagnard
Étage de végétation
Image illustrative de l'article Étage montagnard
Étage montagnard au second plan
Étage supérieur
Étage subalpin
Limite supérieure Limite des Feuillus
Étage inférieur
Étage collinéen
Limite inférieure Début dominante des conifères

Dans les massifs montagneux des régions tempérées, l'étage montagnard est compris entre ~500 m et ~1500 m d'altitude[1]. Il est situé au-dessus de l'étage collinéen et au-dessous de l'étage subalpin.

Étage montagnard

Flore[modifier | modifier le code]

Il est composé d'une forêt de feuillus et de conifères. Des pinèdes sylvestres mésophiles y sont également fréquentes.

Faune[modifier | modifier le code]

Cerf, chevreuil, sanglier, coq de bruyère ou Grand Tétras, pic noir, renard, grives, etc.

Représentation schématique des différents étages de végétation dans les Alpes

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]