Étage infralittoral

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Étage infralittoral
Étagement littoral
Image illustrative de l’article Étage infralittoral
Étage supérieur
Étage médiolittoral
Limite supérieure Basse mer de Mortes Eaux
Étage inférieur
Étage circalittoral
Limite inférieure Profondeur de compensation des herbiers

L’étage infralittoral, appelé aussi zone infratidale, est la partie du littoral constamment immergée dont la frange supérieure peut cependant être émergée aux marées basses de vives eaux les plus grandes. Sa limite inférieure est celle qui est compatible avec la vie des algues photophiles et des phanérogames marines (entre -10 et -40 m en fonction notamment de la turbidité).

C'est l’étage caractérisé par la présence des laminaires (algues brunes) et celle des algues rouges.

Définition[modifier | modifier le code]

Par rapport aux marées[modifier | modifier le code]

Par rapport aux conditions[modifier | modifier le code]

Formation/composition géologique[modifier | modifier le code]

Ensoleillement[modifier | modifier le code]

Temps d'immersion[modifier | modifier le code]

Autres critères[modifier | modifier le code]

Mode abrité[modifier | modifier le code]

Flore[modifier | modifier le code]

Faune[modifier | modifier le code]

Mode semi-battu[modifier | modifier le code]

Flore[modifier | modifier le code]

Faune[modifier | modifier le code]

Mode Battu[modifier | modifier le code]

Flore[modifier | modifier le code]

Faune[modifier | modifier le code]

Le rôle joué par l'Homme[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]