Établissements pénitentiaires des Yvelines

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les établissements pénitentiaires sont au nombre de trois dans le département des Yvelines, en France, une maison centrale et deux maisons d'arrêt.

Ces trois établissements sont placés dans le ressort de la cour d'appel et du tribunal de grande instance (TGI) de Versailles. Les maisons d'arrêt, en France, reçoivent les prévenus et les condamnés dont le reliquat de peine est, en principe, inférieur à un an.

Les maisons d'arrêt de Versailles et de Bois d'Arcy abritent des Unités locales d'enseignement qui font partie de l'Unité pédagogique régionale de la région pénitentiaire de Paris et sont placées sous l'égide de l'Académie de Versailles.

Maison centrale de Poissy[modifier | modifier le code]

La maison centrale de Poissy, à l'instar des maisons centrales de France, accueille des détenus difficiles, souvent condamnés à de longues peines, ou dont on estime qu'ils ont peu de chances de réinsertion sociale. Le régime de détention de cette prison est essentiellement axé sur la sécurité. Ancien couvent de religieuses ursulines, les bâtiments en ont été transformés et dédiés à l'incarcération à partir de 1817 puis en maison de correction en 1821. Elle est située dans le centre historique de la vieille ville, à proximité de la collégiale, au n° 17 de la rue de l'Abbaye.

Maison d'arrêt de Versailles[modifier | modifier le code]

La maison d'arrêt de Versailles est le plus ancien établissement pénitentiaire des Yvelines. Initialement pensionnat, les bâtiments devinrent prison dès 1789 puis maison de réclusion pour femmes publiques (prostituées) gérée par des religieuses. Sous le second Empire, ils furent agrandis et dédiés à l'enfermement de tous types de délinquantes. Depuis, cette maison d'arrêt accueille des femmes et est connue dans le département sous le vocable de « Prison des femmes ». Cependant, quelques hommes bénéficiant du régime de la semi-liberté y ont un bâtiment spécifique. La prison se situe au cœur de la ville de Versailles, au n° 28 de l’avenue de Paris.

Maison d'arrêt de Bois d'Arcy[modifier | modifier le code]

La maison d'arrêt de Bois-d'Arcy est la plus récente et fut inaugurée en 1980. Elle a permis, pour les prévenus et détenus condamnés à de courtes peines, l'incarcération dans le département de leurs domiciles usuels en lieu et place des maisons d'arrêt plus éloignées de Nanterre ou de la Santé à Paris. Elle est située au n° 5 bis de la rue Alexandre Turpault au nord du territoire de la commune, enclavée dans la forêt domaniale de Bois d'Arcy.

Liens externes[modifier | modifier le code]