Aller au contenu

Établissements Robergel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Établissements Robergel
Cadre
Siège
Pays
Organisation
Produit
Roue Robergel montée sur une Peugeot 203 Cabriolet.

Les Établissements Robergel ont été créés pour réaliser des travaux de fonderies et des roues à rayons pour les cycles et les voitures de sport et de luxe.

L'innovation venait du fait que le moyeu était boulonné et non monté sur un moyeu cannelé comme les moyeux Rudge. Ils s'adaptaient ainsi à chaque véhicule (fixation par deux, trois, quatre ou cinq boulons).

L'adresse parisienne était établie à Montreuil-sous-Bois, 81 rue Marceau[1].

Elle s'effectuait sur la commune de Perruel dans le département d'Eure[2]. Les laminés de cuivre et de laiton nécessaires aux diverses fabrications provenaient des usines de Navarre à Évreux[3].

La production consistait en la fabrication des produits suivants :

  • roues à rayons pour les automobiles suivantes :
Simca Aronde, Plein Ciel, Océane, Chambord ;
Peugeot 203, 403, 404 ;
Facel Vega : FV1, FV2, FV3, FV4 ;
Ford Comète ;
Renault 4CV, Frégate, Dauphine, Floride ;
Salmson 2300 ;
Volvo P 1800 ;
  • rayons et écrous pour les cycles :
Peugeot PX 50[4] ;
Anquetil[5] ;
  • enjoliveurs en alliage léger pour diverses voitures.

Notes et références

[modifier | modifier le code]
  1. Lire en ligne, Google Livres
  2. Lire en ligne, Google Livres
  3. « Chapitre II. L’influence de Rouen » [livre], sur openedition.org, Presses universitaires de Rouen et du Havre, (consulté le ).
  4. « Peugeot PX 50 1962 », sur peugeotshow.com (consulté le ).
  5. emilea, « Vélo Jacques ANQUETIL 1968. », sur Blog.com, Le blog de velosvintage.over-blog.com, (consulté le ).