Établissement régional d'enseignement adapté

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

En France, les établissements régionaux d’enseignement adapté (EREA) sont des établissements publics locaux d'enseignement dont la mission est de prendre en charge des adolescents en grande difficulté scolaire et sociale, ou présentant un handicap[1].

Les EREA/LEA permettent à des adolescents en difficulté ou présentant des handicaps d'élaborer leur projet d'orientation et de formation ainsi que leur projet d'insertion professionnelle et sociale en fonction de leurs aspirations et de leurs capacités, par l'individualisation des durées et des parcours de formation, et par un accompagnement spécifique assuré à l’internat éducatif par des enseignants-éducateurs[2].

Généralités[modifier | modifier le code]

Les EREA sont des établissements de statut EPLE. Il en existe 80, dont 5 accueillant des élèves présentant un handicap moteur et 3 des élèves présentant un handicap visuel.

Dans ces établissements, 53,5 % des élèves sont internes.

La formation y est organisée en référence aux enseignements du collège, du lycée professionnel ou du lycée général et technique[1].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Les missions spécifiques sont d’assurer un enseignement général, technologique ou professionnel, de participer à l’éducation à la citoyenneté et à la formation de la personnalité des élèves adolescents, de réorienter dès que possible dans les établissements ordinaires les élèves qui ont de réelles chances d’y réussir leur projet de formation et d’orientation, et de participer au processus d’insertion sociale et professionnelle des élèves[2].

Une des spécificités des EREA est le secteur éducatif, où les élèves sont pris en charge par des professeurs des écoles spécialisés assurant des fonctions d’enseignant-éducateur.

Le public accueilli varie d’un EREA à l’autre, suivant sa spécificité. Les élèves sont admis sur proposition des commissions d’orientation qui privilégient l’intégration scolaire et l’objectif d’une qualification professionnelle de niveau V. Les EREA accueillent les élèves qui peuvent prétendre bénéficier d'un enseignement adapté conduisant à un niveau de qualification V ou IV qu’il faut différencier des élèves dont l'éducation relève davantage d'un établissement du secteur médico-éducatif.

Pour garantir une meilleure prise en charge éducative et psychopédagogique de chaque jeune, l'EREA/LEA peut avoir recours, à des aides spécifiques du secteur social, médical et psychologique.

Organisation pédagogique[modifier | modifier le code]

L’organisation pédagogique des EREA/LEA ne diffère pas de celle d’un collège ou d’un lycée ordinaire. Elle tient compte cependant des spécificités du public accueilli. L’accent est mis sur la formation professionnelle qualifiante, en particulier la préparation à un diplôme de niveau V.

Le contenu des enseignements est défini en application des textes règlementaires, l’enseignement de toutes les disciplines étant assuré, notamment les enseignements scientifiques, les langues vivantes, l’éducation physique et sportive et les arts plastiques. Les EREA/LEA disposent cependant d’un certain nombre d’atouts permettant la mise en œuvre d’enseignements adaptés ( différenciation, individualisation, soutien, remédiation) : l’accueil plus restreint en classe et en atelier, les réunions de coordination et de synthèse, la mise à disposition de personnels spécialisés[2].

Pour l’enseignement général, le nombre d’élèves est limité à 16.

Pour l’enseignement professionnel, le nombre d’élèves est en moyenne de 8 par atelier.

Secteur éducatif[modifier | modifier le code]

L’EREA/LEA dispose d’un secteur éducatif développé dont l’internat éducatif est un aspect important. L’organisation de l’internat éducatif diffère de celle de l’internat d’un établissement similaire, en ce qu’elle est gérée par des enseignants spécialisés assurant des fonctions d’enseignant-éducateur qui accompagnent les élèves dans leur projet de formation et d’orientation, mais aussi dans les moments de la vie quotidienne.

Les tâches de ce secteur sont le développement des activités socio-éducatives, l'éducation à la citoyenneté, l'éducation aux loisirs et le développement des activités sportives, l'accompagnement du processus d'insertion sociale et professionnelle, la gestion du projet individuel de formation des adolescents dont l'éducateur référent sera le garant, la participation à la formation générale des élèves, par le développement d'activités culturelles et artistiques, la résolution des difficultés d'apprentissage par la pratique des études dirigées et du soutien scolaire, le développement des relations avec l'environnement de l'institution, en particulier les collaborations avec les associations, les collectivités territoriales et les entreprises pour compléter l'éducation et la formation des jeunes accueillis en EREA/LEA.

L'encadrement des élèves est en moyenne pour les internes de 8 élèves, et de 25 pour les demi-pensionnaires.

Les missions des enseignants spécialisés assurant des fonctions d'éducateur dans le secteur éducatif ont été précisées en 2004[3]:  "l’enseignant spécialisé analyse les besoins éducatifs particuliers de l’élève et leurs répercussions sur les apprentissages"; "il construit un projet d’aide spécialisée ou d’enseignement adapté, en prenant en compte l’environnement scolaire et familial"; "il met en œuvre des pratiques pédagogiques ou ré-éducatives différenciées et adaptées"; "il construit son identité professionnelle dans la complémentarité de celle des partenaires avec lesquels il travaille".

Statistiques[modifier | modifier le code]

Évolution des effectifs des enseignements adaptés du second degré[N 1]
(France métropolitaine + DOM)[4]
1975-76 1980-81 2000-01 2001-02 2002-03 2003-04 2004-05 2005-06 2006-07 2007-08 2008-09
SEGPA d’un collège public 86 370 114 923 107 279 106 098 104 394 102 451 101 321 99 623 96 944 94 315 92 107
SEGPA d’un collège privé 3 738 3 813 3 910 3 903 4 002 4 045 3 970 4 025 4 037
EREA 9 629 11 612 11 142 10 952 10 669 10 746 10 926 10 798 10 676 10 715 10 482


Répartition des élèves des EREA par cycle d’enseignement en 2008-2009
(France métropolitaine + DOM)[4]
Premier cycle 900
Second cycle général et technologique 169
Second cycle professionnel 4 286
SEGPA - formation générale 3 841
SEGPA - formation professionnelle 1 286

Pour comparaison, les effectifs du second degré en 2008-2009 s'élèvent à 5 millions d’élèves[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Établissements sous tutelle du ministère de l'Éducation nationale.
  1. a et b « Les établissements régionaux d'enseignement adapté », sur eduscol.education.fr.
  2. a, b et c Circulaire no 95-127 du 17 mai 1995.
  3. « Bulletin officiel n°4 du 26 février 2004 »
  4. a et b [PDF]Daniel Vitry (dir.), Repères et références statistiques sur les enseignements, la formation et la recherche : édition 2009, , 426 p. (ISSN 1635-9089, lire en ligne), p. 130 (4.19 Les enseignements adaptés dans le second degré)
  5. [PDF]Daniel Vitry (dir.), Repères et références statistiques sur les enseignements, la formation et la recherche : édition 2009, , 426 p. (ISSN 1635-9089, lire en ligne), p. 20 (1.2 Évolution de la population scolaire et de l’enseignement supérieur)