Établissement public d'aménagement universitaire de la région Île-de-France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L’Établissement public d'aménagement universitaire de la région Île-de-France (EPAURIF) est un établissement public à caractère administratif français chargé de construire et d’aménager des locaux d’enseignement, de recherche et de vie étudiante pour les universités de la région Île-de-France.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'établissement public d'aménagement universitaire de la région Île-de-France est l'héritier de l'Établissement public du campus de Jussieu créé par le décret no 97-356 du 17 avril 1997. Cet établissement public avait été créé pour être le seul maître d'ouvrage des travaux à mener sur le campus de Jussieu, notamment son désamiantage, en lieu et place de l'État, des universités Paris 6 et Paris 7, et de l'Institut de physique du globe.

En 2006 est créé l’Établissement public d'aménagement universitaire, autre établissement public à caractère administratif, dont les missions sont la réalisation d'études et d'analyses pour l'implantation et la valorisation de bâtiments à usage d'enseignement supérieur et de recherche, de construction, de maintenance, de réhabilitation de tels bâtiments et d'assistance à la gestion immobilière. Les statuts de cet établissements l'habilitaient à intervenir partout en France, et même à l'étranger[1]. Dès le début, les deux établissements sont très liés : l'établissement public du campus de Jussieu peut mettre du personnel et des moyens à la disposition de l'autre[2] et le président de l'établissement public du campus de Jussieu siège au conseil d'administration de l'établissement public d'aménagement universitaire. La même année, l'établissement public du campus de Jussieu est réformé par le décret no 2006-1543 du 7 décembre 2006[3]. Les deux établissements publics ont dès lors le même directeur général[4].

Conformément aux recommandations du rapport Larrouturou, les deux établissements fusionnent finalement en 2010 par le décret no 2010-965 du 26 août 2010[5].

Missions[modifier | modifier le code]

L’Établissement public d'aménagement universitaire de la région Île-de-France assure des missions d'aide à la programmation et de conseil dans l'élaboration de la stratégie immobilière pour l'enseignement supérieur, la recherche et la vie étudiante en Île-de-France, mais aussi de maîtrise d'ouvrage de construction, d'aménagement ou de réhabilitation de bâtiments universitaires. Il a notamment pour mission de continuer les travaux de désamiantage et de rénovation du campus de Jussieu. Il peut également contribuer à la maintenance de ces bâtiments pour le compte de l'État, de collectivités territoriales ou d'établissements d'enseignement supérieur et de recherche.

Organisation[modifier | modifier le code]

L’Établissement public d'aménagement universitaire de la région Île-de-France est placé sous la tutelle administrative du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche. Son conseil d'administration, présidé par le recteur de l'académie de Paris, comprend en outre dix représentants de l'État (six représentant les ministères, le préfet de Paris, préfet de la région Île-de-France, les recteurs des académies de Créteil et de Versailles et le vice-chancelier des universités de Paris), deux représentants du Conseil régional d'Île-de-France, deux représentants du Conseil de Paris, quatre représentants d'établissements d'enseignement supérieur, une personnalité qualifiée et deux représentants du personnel de l'établissement[6].

La direction de l'établissement est confiée à un directeur général nommé pour cinq ans.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Décret du 5 octobre 2006, notamment son article 2.
  2. Décret du 5 octobre 2006, art. 5.
  3. Décret du 7 décembre 2006.
  4. Décret du 7 décembre 2006, art. 12.
  5. Décret n° 2010-965 du 26 août 2010 relatif au statut de l'Etablissement public d'aménagement universitaire de la région Ile-de-France
  6. Décret du 7 décembre 2006, art. 6 modifié.

Lien externe[modifier | modifier le code]