Érine des Alpes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Erinus alpinus

L'érine des Alpes (Erinus alpinus), également appelée Mandeline des Alpes, est une espèce de plante herbacée vivace. Elle appartient à la famille des Scrophulariaceae selon la classification classique, ou à celle des Plantaginaceae selon la classification phylogénétique.

Elle est endémique des montagnes du centre et du sud-ouest de l'Europe[1].

Description[modifier | modifier le code]

L'érine des Alpes est une plante vivace formant des touffes dans les rochers et les éboulis, calcaires principalement. Les tiges, simples, sont étalées à la base, puis redressées.
Les feuilles basales sont rapprochées en rosette. Les feuilles de la tige sont alternes, de forme lancéolée-spatulée.
Les fleurs sont roses ou purpurines, regroupées en grappes. La corolle à tube grêle comporte 5 lobes échancrés, 4 étamines.
Le calice est velu, avec 5 lobes[2].

Photos[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Marcel Saule, La grande flore illustrée des Pyrénées, Éditions Milan - Randonnées Pyrénéennes, (ISBN 2 86726 739 0 et 2 905521 47 3)
  2. Travaux du Parc National des Pyrénées occidentales : Atlas floristique fascicule 2 - Haute montagne, étage subalpin, Fleurs du Parc National par Georges Dupias (1981)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]