Érika de Souza

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Souza.
Érika de Souza Portail du basket-ball
Erika de Souza cropped.jpg
Erika de Souza au WNBA All-Star Game en 2013.
Fiche d’identité
Nom complet Erika Cristina de Souza
Nationalité Drapeau du Brésil Brésil
Naissance (33 ans)
Drapeau : Brésil Rio de Janeiro
Taille 1,96 m (6 5)
Situation en club
Club actuel Sky de Chicago
Poste pivot
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
2002-2003
2003-2006
2006-2010
2010-2011
2011-2012
2012-2013
2013-2014
2014-2015

2002
2007
2008
2009
2010
2011
2012
2013
2014
2015
2015
Mizo Pecs
Universitat Barcelone
Ros Casares
Salamanque
Salamanque
Ourinhos Basquete
Sport Recife
Sport Recife

Sparks de Los Angeles
Sun du Connecticut
Dream d'Atlanta
Dream d'Atlanta
Dream d'Atlanta
Dream d'Atlanta
Dream d'Atlanta
Dream d'Atlanta
Dream d'Atlanta
Dream d'Atlanta
Sky de Chicago
 ?
?
?
?
?
?
?
?

1,1
4,2
9,3
11,8
12,4
11,8
12,9
11,6
13,8
8,6[1]
en c.
Sélection en équipe nationale **
 ?-? Drapeau : Brésil Brésil

* Points marqués dans chaque club dans le cadre des compétitions nationales et continentales.
** Points marqués pour l’équipe nationale en match officiel.

Érika de Souza, née le à Rio de Janeiro, est une basketteuse brésilienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir évolué en Hongrie avec le club de Mizo Pecs, elle rejoint l'Espagne pour évoluer avec le club de Barcelone, avec lequel elle atteint la finale du championnat puis avec Ros Casares Valence.

Durant l'été, elle connait une carrière en WNBA, qu'elle rejoint en 2002 en tant que free-agent, n'ayant pas été draftée. Elle y évolue lors de onze rencontres. C'est en 2007 qu'elle retrouve de nouveau les parquets de la ligue américaine, pour la franchise du Sun du Connecticut. En 2008, elle est sélectionnée par la nouvelle franchise du Dream d'Atlanta lors de la draft d'expansion organisée à cette occasion.

En 2009, elle est sélectionnée pour le WNBA All-Star Game.

En 2010-2011, elle remporte l'Euroligue avec Salamanque.

En 2013-2014 au Sport Recife[2], elle prolonge son séjour au Brésil pour la saison suivante dans le même club que ses équipières du Dream Nádia Gomes Colhado et Tiffany Hayes[3].

Sur la première moitié de la saison WNBA 2015, ses statistiques passent à 8,6 points et 7,5 rebonds contre 13,8 points (son record en carrière) et 8,7 rebonds en 2014[4]. Le 27 juillet 2015, quelques jours après le WNBA All-Star Game 2015, auquel elle ne participe pas, le Lynx, le Sky et le Dream concluent un transfert complexe qui envoie Érika de Souza au Sky de Chicago qui était affaibli à l'intérieur après le refus de Sylvia Fowles de reprendre la compétition pour le Sky. Avec le Dream, elle a disputé 211 rencontres (207 départs) en plus de sept ans pour inscrire 2 527 points, 1 784 rebonds, 295 contres et 232 interceptions. Elle joue également 28 rencontres de play-offs, toutes débutées et dispute trois fois les Finales WNBA en 2010, 2011 et 2013 pour 10,8 points, 8,7 rebonds et 1,2 contre de moyenne[5]. Ses 211 rencontres, 1 784 rebonds et 68 double-double sont les meilleures marques de la franchise géorgienne[6]. Malgré des débuts discrets à Chicago (2,7 points avec 26 % de réussite et 5,0 rebonds sur ses trois premières rencontres), elle se déclare heureuse de son tranfert[7].

Équipe nationale[modifier | modifier le code]

Avec la sélection nationale du Brésil, elle obtient une médaille d'argent lors du Championnats du monde des jeunes 2003, compétition dont elle termine dans le cinq majeur aux côtés d'autres futures vedettes de la WNBA, Seimone Augustus et Alana Beard.

L'année suivante, elle fait partie de l'équipe senior qui participe aux Jeux olympiques de 2004 à Athènes. En 2006, elle fait de nouveau partie de la sélection américaine lors du Championnat du monde 2006 qui se déroule au Brésil.

En 2008, malgré son absence du tournoi pré-olympique pour cause de blessures, elle fait partie de la sélection désignée pour participer aux Jeux olympiques de 2008 à Pékin. En 2012, elle fait partie de la sélection brésilienne aux Jeux olympiques de Londres.

Club[modifier | modifier le code]

Ligues d'été[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Club[modifier | modifier le code]

compétitions nationales

Sélection nationale[modifier | modifier le code]

Compétitions de jeunes[modifier | modifier le code]

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en)« Érika de Souza », WNBA (consulté le 27 juillet 2015)
  2. « Recife re-ups Hayes, Irvin, de Souza, signs Tamera Young », Love Women's Basketball,‎ (consulté le 29 juillet 2014)
  3. « 2014 Offseason: Who is Where? », WNBA,‎ (consulté le 5 novembre 2014)
  4. (en) Mechelle Voepel, « Three-team trade boosts Lynx, Sky », ESPN,‎ (consulté le 28 juillet 2015)
  5. (en) Jānis Kacēns, « Lynx, Dream and Sky complete a 3 way trade involving Fowles and de Souza », Love Women's basketball,‎ (consulté le 27 juillet 2015)
  6. (en) C. Coward, « Lynx acquire Sylvia Fowles in major three-team trade, Erika de Souza goes to Chicago », hoopfeed.com,‎ (consulté le 27 juillet 2015)
  7. (en) Sherron Shabbaz, « Erika de Souza excited to be in Windy City », swishappeal.com,‎ (consulté le 6 août 2015)
  8. « Around the World: Five Things To Know », WNBA,‎ (consulté le 24 décembre 2012)
  9. « Chiney Ogwumike, Jessica Breland and Briann January to make their WNBA All-Star debuts », Love Women's baskteball,‎ (consulté le 16 juillet 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]