Éric Viennot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Éric Viennot
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
(à 62 ans)
Nationalité
Activité
Autres informations
Site web

Éric Viennot est un créateur multimédia français, né le à Lyon et mort le [1] dans le sud de la France suite à un cancer de l’estomac[2]. Il est le concepteur des séries de jeux vidéo Les Aventures de l'oncle Ernest et In memoriam.

Biographie[modifier | modifier le code]

Dans les années 1980, ce plasticien de formation pratique la peinture, la photographie et la vidéo. Il fait partie du groupe d'art multimédia Equipage 10 qui expose dans plusieurs pays européens (France, Allemagne, Italie, Danemark). Il passe le Capes et l’agrégation d’arts plastiques puis enseigne à l’université Paris-I Panthéon-Sorbonne pendant cinq ans.

En 1990, il crée avec Marie Viennot et José Sanchis le studio Lexis Numérique, spécialisé dans un premier temps dans les images de synthèse. Éric Viennot participe alors à de nombreux projets multimédia destinés à la jeunesse en tant que designer graphique et directeur artistique, parmi lesquelles plusieurs adaptations de films ou de contes mondialement connus : Les Aventures du poisson Arc-en-ciel, La Belle et la Bête, E.T l'extraterrestre, Le Livre de la Jungle, et L'Album secret de l'oncle Ernest[3]. Ce premier volet de la série Les Aventures de l'oncle Ernest lui vaut de nombreuses distinctions internationales. Il l’adapte en livre par la suite, avec Le Trésor de l'oncle Ernest.

Éric Viennot est également l’auteur et le réalisateur de la série In memoriam (Missing aux États-Unis), un nouveau concept de jeu d'aventure et d'enquête à la convergence du jeu vidéo, d’Internet et du cinéma, réalisation qui lui vaudra le prix SACD 2003.

Il est le parrain de la seconde promotion de l'ENJMIN.

Il a reçu le titre de chevalier des Arts et Lettres en .

En 2012, après quatre ans de développement, il sort le jeu Alt-Minds, en partenariat avec Orange[4].

En 2021, il réalise une enquête sur la vie mystérieuse de Marc Liblin parue sous la forme d'une newsletter bihebdomadaire d'une cinquantaine de numéros[5]. Marc Liblin connait une langue inconnue depuis son enfance qui se révèle être celle des habitants de l'ile de Rapa Iti dans le pacifique[6].

Principales réalisations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Eric Viennot, créateur des jeux vidéo « Les Aventures de l’oncle Ernest » et « In Memoriam », est mort », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  2. Jordan Servan, « Éric Viennot (In Memoriam, Alt-Minds), le pionnier du jeu transmédia est décédé », sur Begeek.fr, (consulté le )
  3. Agnès Batifoulier, « Bestiaire enchanté », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne Accès payant, consulté le )
  4. Olivier Dumons, « "Alt-Minds" aux frontières du réel », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne Accès libre, consulté le )
  5. Eric Viennot, « L'homme qui rêvait dans une langue inconnue », (consulté le )
  6. Thomas Bécard, « L’histoire incroyable de l’homme qui rêvait dans une langue inconnue », Télérama,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :