Éric Stalner

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Éric Stalner
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (63 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Éric Stalner est un dessinateur et scénariste de bande dessinée français, né le à Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir tenté le concours des Beaux-Arts de Paris, il commence sa carrière en 1981 avec son frère aîné Jean-Marc. En commun, ils ont réalisé de nombreuses pochettes de disques, des affiches de concert (surtout hard rock) et des travaux publicitaires. En 1988, ils se tournent vers la bande dessinée.

Ils rencontrent le scénariste Christian Mouquet et créent avec lui Les Poux, série en trois tomes dont le premier sort en 1989 aux éditions Glénat. Éric et Jean-Marc Stalner ont signé ensemble plusieurs séries dont Le Boche, avec Daniel Bardet, et Fabien M.. En 1991, ils développent la série Le Fer et le Feu chez Glénat, les deux frères entreprennent alors de mener séparément leur carrière.

Depuis, Éric Stalner a développé de nouvelles séries : Le Roman de Malemort avec le coloriste Jean-Jacques Chagnaud chez Glénat, La Croix de Cazenac avec Pierre Boisserie (encrage de Siro sur les tomes 9 et 10) chez Dargaud, le triptyque Voyageur constitué des cycles Futur - Présent - Passé avec Pierre Boisserie et différents dessinateurs chez Glénat, La Liste 66 en solo chez Dargaud, Flor de Luna avec Pierre Boisserie et Éric Lambert chez Glénat, Ils étaient dix en solo aux éditions 12 bis… Après avoir signé l'album Loup avec Pierre Boisserie d'après le roman et le film de Nicolas Vanier, il adapte L'Or sous la neige, autre récit de Nicolas Vanier que son frère Jean-Marc Stalner dessine.

Le chroniqueur Brieg F. Haslé écrit dans le no 22 du magazine ZOO (novembre-) : « Depuis 1989, en compagnie de son frère aîné Jean-Marc, en solo ou en collaboration, notamment avec le scénariste Pierre Boisserie, Éric Stalner a signé plus de 80 ouvrages de bandes dessinées en vingt ans. Malgré un rythme de production impressionnant, Éric Stalner crée des planches riches et savamment construites, où son élégant dessin réaliste fait toujours mouche et enchante ses lecteurs... Indéniablement, il est l’un des chefs de file de la bande dessinée classique d’aujourd’hui. »

Brieg F. Haslé et Manuel F. Picaud développent depuis son site officiel : Les Carnets d’Éric Stalner.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Les Arènes[modifier | modifier le code]

  1. Sauveterre, 2016 [2]
  2. Tuez-les tous !, 2017 [3]
  3. Ainsi se fera, 2017 [4]

Dargaud[modifier | modifier le code]

  • Fabien M. (avec Jean-Marc Stalner)
    1. Le Cavalier noir (1993)
    2. L’Arnaque du fou (1993)
    3. L’Ombre de la tour (1994)
    4. La Reine morte (1995)
    5. Les Larmes du roi (1996)
  • Malheig (avec Jean-Marc Stalner)
    1. Que rien ne meure (1996)
    2. Le Souffle du dragon (1997)
    3. L’Œil de Wedal (1997)
    4. Rokson (1998)
  • La Croix de Cazenac (coscénario de Pierre Boisserie)
    1. Cible soixante (1999)
    2. L’Ange endormi (2000)
    3. Le Sang de mon père (2001)
    4. Némésis (2002)
    5. La Marque du loup (2003)
    6. Ni dieux, ni bêtes (2004)
    7. Les Espions du Caire (2005)[5]
    8. La Mort du Tigre (2006)
    9. L’Ennemi (2007) - encrage de Siro[6]
    10. La Dernière Croix (2008) - encrage de Siro[7]
  • Blues 46 (coscénario de Laurent Moënard) coll. Long Courrier
    1. La Chanson de septembre (2004)
    2. Allegro furioso ! (2005)
  • La Liste 66
    1. Illinois (2006)
    2. Missouri (2007)
    3. Kansas (2008)
    4. Oklahoma / Texas (2009)
    5. … Californie (2010)

Glénat[modifier | modifier le code]

  1. Tome 1, 2013[10]

12 bis[modifier | modifier le code]

  • Ils étaient dix, dessins et scénario
    1. , 2009
    2. Novgora, 2010
    3. Paris 1820, 2011
    4. Rue Saint-Honoré, 2011
    5. Omerta, 2012
    6. Le vieil empereur, 2013
  • L'Or sous la neige, scénario et dessins de Jean-Marc Stalner et d'Éric Stalner, d’après le roman de Nicolas Vanier, 12 bis
  1. Klondike (2011)
  2. Mersh (2012)
  3. Ici, tu es ce que tu fais (2014) [11]

Divers[modifier | modifier le code]

  • Solveig (Daniel Maghen)
    1. Solveig (1996)
    2. La Sorcière et le corbeau (1997)
  • À la recherche de l’épargne salariale (scénario de Jean-Charles Kraehn, 1999)
  • Héra (Imbroglio, 2002)
  • Rennes-le-Château, un rêve englouti (Comes, 2002) - Chemise de huit planches couleurs sur le village de Rennes-le-Château, accompagné d'un carnet texte
  • À la recherche de Blanche (BD’empher, 2003)
  • Ange-Marie (coscénario Aude Ettori, Dupuis collection « Aire libre », 2005)

Références[modifier | modifier le code]

  1. Joël Philippon, « Trois tomes pour une nuit, celle de la Saint-Barthélemy », Le Progrès,‎
  2. Tristan Martine, « Saint-Barthélémy, T. 1 : Sauveterre - Par P. Boisserie et E. Stanler - Les Arènes », sur Actua BD,
  3. Tristan Martine, « Saint-Barthélémy. T. 2 : Tuez-les tous - Par E. Stalner et P. Boisserie - Les Arènes », sur Actua BD,
  4. L. Moeneclaey, « Saint-Barthélemy 3. Ainsi se fera l'histoire », sur BD Gest,
  5. Laurent Boileau, « La Croix de Cazenac - T7 : Les Espions du Caire - par Boisserie & Stalner - Dargaud », sur Actua BD,
  6. Laurent Boileau, « La Croix de Cazenac - T9 : L’ennemi - par Boisserie, Stalner & Siro - Dargaud », sur Actua BD,
  7. Olivier Wurlod, « La Croix de Cazenac – T10 : La dernière Croix – Par Boisserie, Stalner & Siro - Dargaud », sur Actua BD,
  8. Jean-Pierre Fuéri, « Qui n'a pas son Stalner ? », BoDoï, no 24,‎ , p. 12.
  9. Jean-Pierre Fuéri, « Anthéa l'amante », BoDoï, no 59,‎ , p. 19.
  10. Philippe Peter, « Vito, t. 1 : entre mythe et réalité », dBD, no 70,‎ , p. 93.
  11. Charles-Louis Detournay, « L’Or sous la neige - Par Éric & Jean-Marc Stalner, d’après le roman de Nicolas Vanier - Glénat », sur Actua BD, .

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Patrick Gaumer, « Stalner, Éric et Jean-Marc », dans Dictionnaire mondial de la BD, Paris, Larousse, (ISBN 9782035843319), p. 802.
  • Pierre Boisserie et Éric Stalner (int. par Frédéric Bosser), « Stalner et Boisserie défient le temps », dBD, no 7,‎ , p. 60-65.
  • Éric Stalner (int. par Jean-Pierre Fuéri), « Le Prince Éric », BoDoï, no 44,‎ , p. 94-98.

Liens externes[modifier | modifier le code]