Éric Salvail

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Salvail.
Éric Salvail
Image illustrative de l'article Éric Salvail
Éric Salvail à Fidèles au poste!

Nom de naissance Joseph Rosario Salazar Éric Salvail
Naissance (47 ans)
Sorel-Tracy, Drapeau : Québec Québec
Nationalité Drapeau du Canada Canada
Profession Animateur de télévision
Autres activités Producteur
Concepteur
Années d'activité 1996 - aujourd'hui
Médias
Média principal Télévision
Pays Drapeau du Canada Canada
Télévision Fidèles au poste!
Dieu merci!
On n'a pas toute la soirée
Occupation double
En mode Salvail
Ce soir tout est permis
Les recettes pompettes
Autres médias Radio

Éric Salvail,né le à Sorel, est un animateur et producteur québécois. Il anime l'émission En mode Salvail depuis octobre 2013 au réseau V. Il est également le président de la boîte Salvail&co Productions., compagnie qu'il fonde en 2013 pour produire son nouveau talk show et le grand variété Ce soir tout est permis depuis l'automne 2014 aussi sur V. En 2016 on l'a nommé l'un des meilleurs animateurs du Québec à cause de ses nombreux trophées artiste du gala artiste qu'il a remporté.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et études[modifier | modifier le code]

Éric Salvail fut élevé par sa mère, Colette Salvail, et son père, André Salvail, qui était surnommé Gros-gras Salvail. Il grandit à Sorel, au-dessus du dépanneur familial, nommé Chez Salvail[1]. Lorsqu'il était enfant, il aimait aller à la rencontre des clients, pour les servir et leur faire des blagues. Son père est décédé durant l'été 2006 de la maladie d'Alzheimer.

Éric a terminé ses études universitaires en obtenant son baccalauréat à l'UQAM, en communications[1].

Carrière[modifier | modifier le code]

Éric Salvail commence sa carrière publique en 1991, en tant qu’animateur de l’émission du weekend, sur les ondes de CJSO 101,7, la radio locale de Sorel. Puis, ayant toujours voulu faire carrière à la télévision, il entreprend de travailler à titre d’animateur de foule pour plusieurs émissions. C’est en 1993, à l’émission L’enfer c’est nous autres de Julie Snyder, diffusé à la télévision de Radio-Canada, qu’il anime pour la toute première fois la foule. Au cours de ses premières années de carrière, il anime également les foules des émissions Moi et l’autre, Chabada, Le Poing J et La Petite Vie. Sa dernière animation de foule est celle de Star Académie, en 2003.

En 1994, il fait sa première apparition devant la caméra, dans la série Avec un grand A, diffusée à TQS. Par la suite, il participe à diverses émissions de divertissement, à titre de chroniqueur, parmi lesquelles il y a Partis pour l’été, Bla Bla Bla, et Tôt ou Tard. En 1999, il est coanimateur d'une émission de cuisine mettant en vedette Maman Dion, pour ensuite concevoir et animer la télé-réalité Occupation Double, sur les ondes de TVA.

En mars 2005, Éric Salvail anime le 20e gala MetroStar diffusé à TVA. De plus, durant la même année, il commence la conception, la production et l’animation de l’émission de divertissement On n’a pas toute la soirée. Dans le cadre du Bye Bye 2006, Éric est personnifié par Guy A. Lepage, pour son animation de cette émission. À partir de 2007, il produit et anime l’émission Dieu merci!, une adaptation de la série australienne Thank God You're Here, en plus d'animer Salvail et Racicot pour emporter, sur les ondes du 94,3 NRJ, de même que Le retour de Salvail, Dominic et Martin. Entre 2010 et 2013, il assura l'animation et la production de Fidèles au poste!, un jeu télévisé diffusé sur les ondes du TVA, basé sur les archives produites par le réseau TVA depuis 1961.

En juillet 2011, Éric anime pour la première fois de sa carrière un gala Juste pour rire. Ce gala, nommé La Soirée Grand Première, a eu lieu à la Place des Arts et réunit plusieurs artistes, dont Mike Ward, Patrick Groulx, Martin Petit, Maxim Martin. En juillet 2012, il anime pour une deuxième année un gala Juste pour rire, nommé La grande soirée échangiste!. Il anime, le , un 3e gala Juste Pour Rire, sous le thème de la télévision et des technologies[2].

À l'été 2013, Éric tient pour la première fois de sa carrière un rôle principal au cinéma, dans le film Hot Dog[3].

En mai 2013, Éric annonce qu'il quitte TVA pour aller animer un talk-show de fin soirée, En mode Salvail à V.

Quelques mois après avoir quitté TVA pour V, Éric Salvail devient de loin la tête d'affiche la plus influente de la jeune chaîne généraliste; preuve que l'animateur vedette double les parts de marché de la chaîne dans sa case horaire. Le talk-show En mode Salvail permet à la chaîne de gagner leur premier Prix Artis de leur jeune histoire. De plus, le talk-show remet la chaîne dans la radar médiatique[4]. Signe du succès de son émission, le talk-show ne prouve pas seulement qu'Éric est à la bonne place mais est renouvelé pour une deuxième saison. En mai 2014, V annonce qu'Éric animera et co-produira la plus grosse production originale de l'histoire de la chaîne Ce soir tout est permis, qui est diffusé depuis l'automne 2014. À l'hiver 2015, Salvail anime Les Recettes Pompettes, sa troisième émission toujours sur V. Ces trois émissions lui font gagner 2 prix Artis comme meilleur animateur en 2015.

Le 26 août 2014, Éric Salvail a animé pour la première fois le l'Anti.Gala KARV. Cette 11e édition du gala a été diffusé sur les ondes de VRAK.

En 2015, à titre de producteur avec sa boîte de production Salvail &co, Eric produit un documentaire pour Canal Vie et une émission jeunesse animé par Simon Larouche pour VRAK. En juin 2015, Groupe V média annonce que Salvail &co produira Lip Sync Battle: face à face, le plus gros show de l'histoire de MusiquePlus, à l'automne qui sera animé par Joël Legendre et diffusera à V à l'hiver 2016[5],[6]. Cette émission se veut la version québécoise de Lip Sync Battle (en).

Depuis le 24 août 2015, il effectue un retour à la radio sur Énergie (anciennement NRJ) dans la case horaire du retour à la maison de 16 h à 18 h, du lundi au vendredi sous le nom de Éric et les fantastiques[7], émission dans laquelle 15 collaborateurs se relaient. Éric Salvail fait de la radio avec 3 d'entre eux chaque jour. À l'automne 2016, les sondages radio BBM affirmaient que Éric et les fantastiques[7] était l'émission de radio du retour à la maison #1 au Québec.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Comme comédien[modifier | modifier le code]

Au cinéma[modifier | modifier le code]

À la télévision[modifier | modifier le code]

Comme animateur[modifier | modifier le code]

À la télévision[modifier | modifier le code]

À la radio[modifier | modifier le code]

Comme co-concepteur[modifier | modifier le code]

  • Occupation double
  • Réal Giguère : l’homme derrière l’image
  • La Familia
  • Annie et ses hommes : une grande aventure

Comme producteur avec TroisDeuxUn Productions inc.[modifier | modifier le code]

  • On n’a pas toute la soirée
  • Dieu merci!
  • Fidèles au poste !

Comme producteur avec Salvail&Co[modifier | modifier le code]

Controverses[modifier | modifier le code]

Sketch Maudits français[modifier | modifier le code]

Le style d'humour de Salvail provoque plusieurs controverses. Le , Salvail prend la vedette dans un numéro où il chasse au « maudit Français » dans les rues de Paris, puis en capture un qu'il traîne dans un filet. Le comédien émaille son numéro de stéréotypes à l'égard des Français, les qualifiant en outre de « bêtes et gueulards »[8]. L'affaire soulève une commotion et le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes reçoit une centaine de plaintes de téléspectateurs furieux[9]. Après une conférence de presse organisée par l'Union française de Montréal, qui qualifie le sketch de « rabaissant, raciste, méchant, stupide et blasphématoire », le réseau TVA a finalement présenté ses excuses le 23 novembre[10].

Relations avec Radio-Canada[modifier | modifier le code]

En 2010, Radio-Canada aurait empêché Éric Salvail de participer à plusieurs de ses émissions télévisuelles[11]. Alors qu'il était invité à Bons baisers de France, la direction avait alors sommé les recherchistes de l'émission de le retirer de la liste des invités. La station avait alors rétorqué qu'un équilibre devait être maintenu dans les émissions de variétés, plaidant qu'une des émissions d'Éric jouait en même temps à TVA. Depuis son départ de TVA pour V, la relation avec Radio-Canada s'est améliorée. Il produit les talk shows estivaux de la chaîne en plus d'animer Le Gala des Prix Gémeaux.

Honneurs et distinctions[modifier | modifier le code]

Prix[modifier | modifier le code]

  • 2016 : Meilleur animateur d'émission de variétés/divertissement (Gala Artis)
  • 2015 : Meilleure animation émission d'entrevue ou talk-show (Gala des Gémeaux) pour En Mode Salvail
  • 2015 : Meilleure animation émission jeunesse (Gala des Gémeaux) pour Karv l'Anti Gala
  • 2015 : Meilleur animateur d'émission de variétés/divertissement (Gala Artis) pour Ce soir tout est permis
  • 2015 : Meilleure animateur / animatrice de magazines culturels et talk-shows (Gala Artis) pour En Mode Salvail
  • 2015 : Meilleur animateur (Karv l'Anti.Gala)
  • 2014 : Meilleure animateur / animatrice de magazines culturels et talk-shows (Gala Artis) pour En Mode Salvail
  • 2012 : Meilleure animation - émission de variétés/divertissement (Gala Artis) pour Fidèles au poste!
  • 2010 : Meilleur animateur d'émission de variétés/divertissement (Gala Artis) pour Dieu Merci !
  • 2009 : Meilleur animateur d'émission de variétés/divertissement (Gala Artis) pour Dieu Merci !
  • 2008 : Meilleur animateur d'émission de variétés/magazines culturels/divertissement/talk show (Gala Artis) pour Dieu merci!
  • 2007 : Meilleur animateur d'émission de variétés/magazines culturels/divertissement/talk show (Gala Artis) pour On n'a pas toute la soirée
  • 2004 : Meilleure émission de téléréalité (Gala des Gémeaux) pour Occupation Double

Autres prix[modifier | modifier le code]

  • Gagnant, Meilleur montage : humour, variétés toutes catégories pour l’émission Les recettes pompettes
  • Finaliste, Meilleure animation : série d’entrevue ou talk-show pour l’émission En mode Salvail
  • Finaliste, Meilleure réalisation : talk-show, jeu ou téléréalité pour l’émission En mode Salvail
  • Finaliste, Meilleure émission ou série d’entrevue ou talk-show pour l’émission En mode Salvail
  • Finaliste, Meilleure animation : humour, série ou spectacle de variétés pour l’émission Les recettes pompettes
  • Finaliste, Meilleur série humoristique à la télévision pour l’émission Les Recettes Pompettes
  • Gagnant, Meilleur animateur de magazines culturels et talk-shows pour l’émission En mode Salvail
  • Gagnant, Meilleur animateur d’émissions de variétés et divertissement pour les émissions Ce soir tout est permis et Les recettes pompette
  • Gagnant, Meilleure animation : série d’entrevue ou talk-show pour l’émission En mode Salvail
  • Finaliste, Meilleure animation : humour, série ou spéciale de variétés pour l’émission Les recettes pompettes
  • Finaliste, Meilleure série de variétés ou des arts de la scène pour l’émission Ce soir tout est permis
  • Finaliste, Meilleure émission ou série d’entrevue ou talk-show pour l’émission En mode Salvail
  • Finaliste, Meilleure série de variétés ou des arts de la scène pour l’émission Les recettes pompettes
  • Finaliste, Meilleure émission ou série documentaire : biographie ou portrait pour l’émission Le trou dans ma tête
  • Finaliste, On a tous trippé à regarder cette émission en 2015 pour l’émission Ce soir tout est permis
  • Gagnant, Meilleur animateur de magazines culturels et talk-shows pour l’émission En Mode Salvail
  • Gagnant, Meilleur animateur d’émissions de variétés et divertissement pour les émissions Ce soir tout est permis et Les recettes pompettes
  • Finaliste, Meilleure émission ou série d’entrevues ou talk-show pour l’émission En mode Salvail
  • Gagnant, Meilleur animateur de magazines culturels et talk-shows pour l’émission En Mode Salvail

Hommages[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Émission du 5 avril avec Éric Salvail - Biographie d'Éric Salvail », sur Radio-Canada Télé, (consulté le 26 août 2015)
  2. Éric Clément, « Juste pour rire 2013: des galas sur les obsessions des Québécois », La Presse, (consulté le 25 août 2015)
  3. André Duchesne, « Un premier rôle pour Éric Salvail », La Presse, (consulté le 25 août 2015)
  4. Hugo Dumas, « Le vrai nouveau «king» de V », La Presse, (consulté le 22 octobre 2015)
  5. Marc-André Lemieux, « MusiquePlus enfin prise en charge », Journal de Montréal, (consulté le 25 août 2015)
  6. Caroline St-Pierre, « Joël Legendre de retour à la télévision avec Lip Sync Battle: face à face », La Presse, (consulté le 25 août 2015)
  7. a et b Elizabeth Lepage-Boily, « NRJ redevient Énergie. Une renaissance célébrée sous le soleil avec Réal Béland, Maxim Martin, François Pérusse, Mike Ward, Pierre Hébert et bien d’autres. », sur Showbizz.net, (consulté le 25 août 2015)
  8. Lacoursière, Ariane. Furax! Les Français d'ici outrés par un sketch d'Éric Salvail, dans La Presse, le 19 novembre 2006, p. A1.
  9. Girard, Mario. Éric Salvail prend les choses à la blague, dans La Presse, le 20 novembre 2006, p. A10.
  10. Clément, Éric. Sketch sur les Français. TVA s'excuse, La Presse, le 24 novembre 2006, p. A22.
  11. Richard Therrien, « Éric Salvail est-il «barré» de Radio-Canada? », La Presse, (consulté le 26 août 2015)
  12. http://www.soreltracy.com/2015/oct/31o.html

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]