Éric Pras

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Éric Pras
Description de cette image, également commentée ci-après
Éric Pras en 2013.
Naissance (49 ans)
Roanne (Loire)
Nationalité Française
Profession
Distinctions

Éric Pras, né le à Roanne (Loire), est un chef cuisinier français.

Foie gras de canard en robe de pomme de terre et chou en vapeur, marmelade et bouillon parfumés à la truffe.

Carrière[modifier | modifier le code]

Il effectue son apprentissage à l’Hôtel Central de Renaison et poursuit sa formation chez : Maison Troisgros à Roanne[1],[2], Bernard Loiseau à Saulieu, Pierre Gagnaire à Saint-Étienne[1], Antoine Westermann à Strasbourg, la Belle Otéro à Cannes, Régis Marcon à Saint-Bonnet-le-Froid[1].

En 2004, il porte le col bleu-blanc-rouge de Meilleur ouvrier de France[3].

En 2008, à l’âge de 36 ans, il quitte Saint-Bonnet-le-Froid, où il officiait depuis 2005 comme second[4], puis chef de cuisine, pour Chagny, à l’appel de Jacques Lameloise[1],[4].

En effet, en 2009, il prend la succession de Jacques Lameloise aux fourneaux de la Maison Lameloise, trois étoiles au guide Michelin.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Toc toque, Éveil et découvertes, 18 pages, 2008, (ISBN 978-2-35366-106-0).
  • En collaboration avec Frédéric Lamy (auteur), Philippe Rossat (auteur) et Matthieu Cellard (photographe), Lameloise : Une maison en Bourgogne, Glénat, 216 pages, 2011, (ISBN 978-2-72346-450-5).
  • Best Of Eric Pras édition Alain Ducasse

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Gilles Pudlowski, À quoi sert vraiment un critique gastronomique ?, Armand Colin, , 192 p. (ISBN 978-2-200-27305-7).
  2. Didier Méreuze, « Les bonnes Joues d’un « trois étoiles » », La Croix,‎ (lire en ligne)
  3. Thibaut Danancher, « Éric Pras, génie discret en Bourgogne », Le Point,‎ (lire en ligne)
  4. a et b Vincent Moriniaux, Les établissements de restauration dans le monde, Éditions L'Harmattan, , 370 p. (ISBN 978-2-336-00420-4, lire en ligne), p. 69.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]