Éric Deshayes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Éric Deshayes
Naissance (47 ans)
Vitré, Ille-et-Vilaine, France
Nationalité Drapeau de la France Français
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

Œuvres principales

  • Au-delà du rock (2007)
  • Kraftwerk (2014)

Eric Deshayes, né le 1er [1], est auteur d'ouvrages sur le Krautrock et l'underground français des années 1970.

Biographie[modifier | modifier le code]

Eric Deshayes gère le site internet « Néosphères dédié au rock et aux musiques actuelle[1]. » Il a écrit et conçu « l'intégralité du webzine Néosphères[2] », dont les sections consacrées au Krautrock (rock allemand des années 1970) et à l'underground français des années 1970.

La section "Krautrock" de Néosphères[3] a donné la matière à l'ouvrage Au-delà du Rock, la vague planante, électronique et expérimentale allemande des années 1970 publié aux éditions Le Mot et le Reste en 2007. Au-delà du Rock est devenu un ouvrage de référence. Grégory Schneider le cite dans article "Le grand virage krautrock de Bowie" pour Libération comme étant une « remarquable encyclopédie du krautrock"[4]. Dans son article sur CAN, également pour Libération, Bruno Pfeiffer écrit : « Je renvoie à Au-delà du Rock, la remarquable étude du Français Eric Deshayes sur le rock allemand[5] »

En 2008, il publie L'underground musical en France (éditions Le Mot et le Reste), co-écrit avec Dominique Grimaud, guitariste et ancien membre des groupes Camizole et Vidéo-Aventures. Le critique de jazz Francis Marmande écrit dans Le Monde : « Un livre de maniaques magnifiques - Eric Deshayes et Dominique Grimaud -, L'Underground musical en France [...], me rafraîchit la mémoire[6]. »

Dans la revue universitaire Volume!, The French journal of popular music studies, Romuald Émile rédige un compte-rendu du livre : « Le souci est donc de présenter une vision experte et cohérente d’un maelström musical où la notion d’underground est envisagée de façon globale, notamment dans son refus des circuits artistiques et commerciaux dominants[7]. »

Intervenant lors de conférences, il a participé, à l'Université de Bourgogne en 2008, aux journées d’étude sur les musiques actuelles. Ces journées d'études ont été suivies de la publication de Focus sur le rock en France (éditions Delatour, 2016), dirigée par le musicologue Philippe Gonin. Denis Perreaux en faisait le compte-rendu dans la revue Volume! : « La contribution d’Éric Deshayes nous présente les conditions socio-historiques et idéologiques qui ont permis l’émergence d’une démarche expérimentale dans le rock entre 1969 et 1979[8]. »

Il a publié CAN Pop-Musik (éditions Le Mot et le Reste, 2013) et Kraftwerk (éditions Le Mot et le reste, 2014). En 2016, il a participé à l'ouvrage collectif Electrosound, sous la direction de Jean-Yves Leloup, avec l'article « EMS et VCS3 : le son spatial des seventies[9] », ouvrage édité dans le cadre de l'exposition Electrosound à la Fondation EDF à Paris en 2016.

Reconnu comme spécialiste français du Krautrock, par ses ouvrages publiés aux éditions Le Mot et le Reste, Eric Deshayes a été interviewé par le magazine Gonzaï en ouverture de son numéro spécial "Krautrock" d'avril-[10].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • 2007 : Au-delà du Rock, la vague planante, électronique et expérimentale en France des années 1970, Le Mot et le Reste.
  • 2008 : L'underground musical en France, Eric Deshayes et Dominique Grimaud, Le Mot et le Reste.
  • 2013 : CAN Pop-Musik, Le Mot et le Reste.
  • 2013 : L'underground musical en France, Eric Deshayes et Dominique Grimaud, nouvelle édition, Le Mot et le Reste.
  • 2014 : Kraftwerk, Le Mot et le reste.
  • 2016 : « Rock expérimental, dix années de disques en France : 1969-1979 », in Philippe Gonin (dir.), Focus sur le Rock en France, éditions Delatour, pp. 29-57.
  • 2016 : « EMS et VCS3 : le son spatial des seventies », in Jean-Yves Leloup (dir.), Electrosound, Le Mot et le Reste.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Deshayes (lire en ligne)
  2. Philippe Gonin (sous la direction de), Focus sur le rock en France. Analyser les musiques actuelles, Sampzon, éditions Delatour France, , 272 p. (ISBN 978-2-7521-0171-6), page 296.
  3. « Néosphères », sur neospheres.free.fr (consulté le 12 mars 2020)
  4. « Le grand virage krautrock de Bowie », sur Libération.fr, (consulté le 8 novembre 2020)
  5. « Ça va jazzer - Inédits-culte : Yes we CAN - Libération.fr », sur jazz.blogs.liberation.fr (consulté le 8 novembre 2020)
  6. « Berrocal l'enchanteur, par Francis Marmande », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 8 novembre 2020)
  7. Romuald Émile, « Éric Deshayes et Dominique Grimaud, L’Underground musical en France », Volume !. La revue des musiques populaires, no 7 : 2,‎ , p. 242–245 (ISSN 1634-5495, lire en ligne, consulté le 12 mars 2020)
  8. Denis Perreaux, « Philippe Gonin (ed.), Focus sur le rock en France », Volume !,‎ , p. 230 (ISSN 2117-4148, lire en ligne)
  9. Jean-Yves Leloup (sous la direction de), Electrosound. Machines, musiques & cultures(s), Marseille/Paris, Fondation Groupe EDF / éditions Le Mot et le Reste, , 208 p. (ISBN 978-2-36054-204-8), pages 84 à 95.
  10. « Gonzaï n°29 », sur Gonzaï (consulté le 8 novembre 2020)

Liens externes[modifier | modifier le code]