Éric Charlebois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Éric Charlebois, né le à Hawkesbury en Ontario au Canada, est professeur, chroniqueur et poète canadien.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1999, Éric Charlebois obtient un baccalauréat en lettres françaises à l’Université d’Ottawa, puis un diplôme de L’école des sciences de l’éducation de l’Université Laurentienne en 2000. Par la suite, il enseigne le français à l’École secondaire de Plantagenet.

Éric Charlebois fait aussi de la révision linguistique et du montage. Il prépare et présente aussi divers ateliers. Il termine sa thèse de maîtrise en littérature, avec une spécialisation en eidétique, en ontologie et en phénoménologie, en vue d'un doctorat.

Il a été analyste au hockey des Hawks à TV Cogeco Hawkesbury et chroniqueur à l'émission CJHL Snapshots sur TV Cogeco.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Compost-partum, Éditions David (2014)
  • Le miroir mural devant la berceuse électrique, Éditions David (2012)
  • Lucarnes, Éditions David (2009)
  • Circatrices, Éditions David (2008)
  • Cinérite, Fertilité des cendres ou Tradition du mouvement, Éditions David (2006)
  • Centrifuge. Extraits de narration. Poésie faite de concentré, Éditions David (2005) 19e Prix Trillium de la poésie
  • Péristaltisme. Clystère poétique, Éditions David (2004)
  • Faux-fuyants, Éditions Le Nordir (2002) Prix Trillium-Nouvelle poésie 2003 Prix Le Droit-Poésie 2003

Références[modifier | modifier le code]