Éric Brunson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Éric Brunson
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (44 ans)
Nationalité
Activité

Éric Brunson, né le 15 mars 1974 à Deauville (Calvados), est un pilote de rallye français. Demeurant dans le Calvados en Basse-Normandie, il est marié et a deux enfants.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a commencé le rallye le 18 octobre 1998 au rallye de la Risle (Pont-Audemer, Eure) sur Peugeot 106 Rallye avec son père Daniel Brunson comme copilote.

Il a commencé la compétition nationale en 1999 sur Peugeot 106, au rallye international du Var dans le cadre de la Coupe Peugeot.

En 2008, il fait une saison complète en Championnat de France au volant d'une Subaru Impreza S7 WRC '01. Il pointe régulièrement sur les podiums puis décroche sa première victoire en championnat au rallye du Touquet. Il perd le titre, alors leader du championnat et du rallye, au Var dans la toute dernière spéciale.

2009, Eric ne retente pas une saison en championnat et dispute des rallyes nationaux en coupe de France. Il fera aussi le rallye du Touquet où il prendra la deuxième place du rallye.

En 2010, même programme pour lui sans le Touquet.

2011, Éric fait son retour en championnat de France avec un Subaru Impreza S12B WRC '07. Il commence le championnat par une victoire au Touquet puis se montre sur podiums finaux. Il abandonnera au Mont-Blanc ainsi qu'en Alsace puis enchaînera par un podium au Cévennes. Hélas comme en 2008, il doit abandonner dans la dernière spéciale du rallye du Var. Et laisse échapper le titre.

En 2012, il décide de repartir en championnat avec la même voiture. Il gagne le Touquet, mais sort au Lyon-Charbonnière. À la suite de cette sortie, il y aura une altercation entre le commissaire et lui (avec aussi son copilote). Mais cette histoire n'en restera pas là, le commissaire décide de porter réclamation au près de la FFSA. Le temps que la réclamation aboutisse, il peut disputer deux rallyes de championnat de France le Limousin où il abandonne et les Vins de Macon où il se classe quatrième. Eric sera condamné à presque un an sans pouvoir disputer un rallye en France. Alors il part en Belgique où il fait deux rallyes, terminé sur le podium pour l'un (East Belgian Rally) et par un abandon pour l'autre (Condroz).

En 2013, Éric repart dans le championnat de France toujours au volant de sa Subaru Impreza S12B WRC '07. Comme chaque année, il gagne le Touquet. Puis enchaîne avec la quatrième place au Lyon-Charbonnière. Il abandonne au Limousin et il fait deuxième au rallye des Vins de Macon. Au Rouergue, il abandonne avant de prendre la deuxième place au Mont-Blanc. Et sa saison en championnat s'arrête là, il ne disputera pas Antibes, les Cévennes et le Var.

En 2014, il change de monture et passe à la Ford Fiesta WRC. Mais pas de chance pour lui, car il abandonne au Touquet sur problème mécanique. Au Charbo, Eric ne participe pas en raison de problèmes personnels.

En 2015, il achète une nouvelle Fiesta WRC ex R.Kubica et P.Solberg chez M-Sport. Au programme Côte fleurie et le début du championnat de France des rallyes. Une sortie au Touquet le contraint à abandonner le championnat. La Fiesta réparée, il l'essaye sur le Rallye de Bretagne, avec la victoire au bout. Il enchaîne avec la victoire au Rallye Coeur de France. Il décide de tenter de gagner le tout nouveau championnat de France des rallyes 2ème division, ce qu'il réussit en gagnant le Rallye de ST Yrieix et le Rallye d'Automne La Rochelle.

En 2016, Eric gagne La Côte Fleurie, Le Rallye du Touquet, puis Le Rallye du Limousin. Mais une sortie au Rouergue stoppe la saison.

En 2017, Eric gagne pour la sixième fois La Côte Fleurie et Le Rallye du Touquet. Il termine deuxième au Rallye de Dieppe et au Rallye de Bourgogne Côte Châlonnaise. Au Coeur de France, il ne termine que 5ème avec sa Fiesta WRC qui n'était pas bien réglée pour le terrain.

Palmarès (au 10/03/2014)[modifier | modifier le code]

Victoires[modifier | modifier le code]

Championnat de France des rallyes[modifier | modifier le code]

Championnat de France des rallyes 2ème division:

• Rallye de Bretagne : 2015;

Rallye Cœur de France: 2015;

• Rallye du Pays de Saint-Yrieix : 2015;

Rallye d'Automne-La Rochelle : 2015;

Coupe de France des rallyes[modifier | modifier le code]

- Rallyes nationaux:

  • Rallye du Pays de Dieppe: 2004 et 2005 (copilote C. Mary, sur Ford Escort RS Cosworth);
  • Rallye Épernay Vins de Champagne: 2008, et 2010 (copilote C. Mondon, sur Subaru Impreza WRC);
  • Rallye Montagne Noire: 2007 (copilote Charlène Gallier sur Mitsubishi Evo IX), 2009, et 2010 (copilote C. Mondon, sur Subaru Impreza WRC);
  • Rallye de la Côte Fleurie - Trouville Deauville: 6 victoires au général : 2011, 2012 , 2013 (copilote David Heulin et C.Mondon, sur Subaru Impreza WRC), 2014 (copilote David Heulin, sur Ford Fiesta WRC), 2016 et 2017 (copilote Cédric Mondon sur Ford Fiesta WRC);
  • Rallye de Saint Germain la Campagne 2011;
  • Rallye de la Suisse Normande: 2006 (copilote C.Mondon sur Ford Escort RS Cosworth)
  • Rallye du Tréport : 2006 (copilote C.Mondon sur Ford Escort RS Cosworth), et 2007 (copilote C.Mondon sur Mitsubishi Evo IX)
  • Rallye du Coutançais: 2006 (copilote C.Mondon sur Ford Escort RS Cosworth), et 2009 (copilote C.Mondon sur Subaru 555 Groupe A)
  • Rallye des Flandres: 2006 (copilote C.Mondon sur Ford Escort RS Cosworth)
  • Rallye du Pays d'Auge (Lisieux): 2006 (copilote C.Mondon sur Ford Escort RS Cosworth)

- Rallyes régionaux:

Podiums en championnat de France[modifier | modifier le code]

Podiums en championnat étranger[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]