Éremburge de Mortain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Eremburga de Mortain
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Père
Conjoint
Enfants
Mauger, comte de Troina (en)
Flandrine de Hauteville (d)
Giuditta de Hauteville (d)
Felicia de Hauteville (en)
Constance de Hauteville (en)
Murielle de Hauteville (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Religion

Éremburge de Mortain ou Éremburge de Sicile (en italien : Eremburga di Mortain ou Eremburga di Sicilia), née vers 1060 et morte vers 1088, est une noble normande devenue comtesse de Sicile.

Biographie[modifier | modifier le code]

Selon Geoffroi Malaterra, Éremburge est la fille d'un certain Guillaume, comte de Mortain[1] (Eremburga, filia Guillelmi, comitis Mortonensis)[2] ; il pourrait s'agir de Guillaume Guerlenc qui, banni du duché de Normandie pour avoir comploté contre le duc Guillaume, s'était exilé en Italie méridionale[3].

Vers 1077, elle épouse Roger de Hauteville, comte de Sicile.

Éremburge meurt entre 1087 et 1089 ; elle est inhumée dans l'abbaye de la Très-Sainte-Trinité (it) de Mileto[4], en Calabre.

Descendance[modifier | modifier le code]

Éremburge et Roger ont au moins huit ou neuf enfants, six ou sept filles et deux fils[5] :

  1. Félicie (en), mariée au roi Coloman de Hongrie ;
  2. Godefroi (en), comte de Raguse, lépreux ;
  3. Mauger (en), comte de Troina ;
  4. Constance (it), mariée au roi d'Italie Conrad de Basse-Lotharingie ;
  5. Muriel (it), mariée au noble italo-normand Josbert de Lucy (it) ;
  6. Mathilde, mariée au comte Guigues III d'Albon ;
  7. Fland(r)ine[6], mariée au noble Henri del Vasto (it), membre des Aleramici ;
  8. Sibylle, mariée au noble Robert de Bourgogne, fils du duc Robert Ier de Bourgogne ;
  9. Judith (it), mariée au noble italo-normand Robert de Bassonville (it).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ferdinand Chalandon, Histoire de la domination normande en Italie et en Sicile, A. Picard & Fils, Paris, 1907, Tome I, Chapitre XIII, p. 351.
  2. (la) Geoffroi Malaterra, De rebus gestis Rogerii Calabriae et Siciliae comitis et Roberti Guiscardi Ducis fratris eius, Livre IV, XIV.
  3. Guillaume de Jumièges, Gesta Normannorum ducum, Livre VII, XIX.
  4. (it) « Il sepolcro del normanno Ruggero I° d’Altavilla, custodito a Napoli, potrebbe presto rientrare in Calabria », famedisud.it, 28 décembre 2014 (consulté le 20 mars 2018).
  5. (en) Charles Cawley, « Sicily/Naples: counts & kings », sur Medieval Lands, Foundation for Medieval Genealogy, 2006-2016 (consulté le 20 mars 2018)
  6. Peut-être la fille de Judith d'Évreux, première épouse du comte Roger de Sicile.