Érasme Gerber

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Érasme Gerber
Biographie
Décès
Autres informations
Conflit

Érasme Gerber, parfois orthographié Gerwer, est un chef paysan impliqué dans la guerre des paysans de 1525. Principale figure du soulèvement en Alsace, il parvient à unir sous sa houlette les bandes alsaciennes et à s’emparer de la ville de Saverne. Vaincu et capturé par le duc Antoine de Lorraine, il est pendu en cette ville le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Rien n’est connu de la vie d’Érasme Gerber avant son implication dans la guerre des paysans, si ce n’est qu’il était artisan à Molsheim. Il est mentionné pour la première fois le comme le chef d’une bande de paysans révoltés à Dorlisheim, puis le , comme chef des paysans de la région d’Altorf. Il s’emploie dans les semaines qui suivent à unir et organiser le soulèvement alsacien et en devient le chef suprême. Après plusieurs semaines passées à voyager entre Altorf, Molsheim et Marmoutier, Gerber emmène l’armée paysanne à Saverne, dont il s’empare sans combat le [1].

Le triomphe est toutefois de courte durée : le duc Antoine de Lorraine arrive quelques jours plus tard avec plus de dix mille hommes devant la ville, qu’il reprend le . Capturé, Gerber confesse avoir eu pour objectif d’exterminer les nobles, les bourgeois et toute forme d’autorité. Il est immédiatement condamné à mort et pendu le soir même[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Franz 1964, p. 264.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Günther Franz, « Gerber, Erasmus », dans Neue Deutsche Biographie 6, (lire en ligne), p. 264.
  • Jean Rott, « GERBER, GERWER Erasmus », dans Nouveau dictionnaire de biographie alsacienne 12, p. 1155.

Voir aussi[modifier | modifier le code]