Équitation aux Jeux olympiques d'été de 1924

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Équitation aux Jeux olympiques d'été de 1924
Description de l'image Equestrian pictogram.svg. Description de l'image Olympic rings.svg.
Généralités
Sport Équitation
Éditions 4e
Lieu(x) Drapeau : France Paris
Nations 17
Participants 111
Épreuves 5

Navigation

L'équitation aux Jeux olympiques d'été de 1924 à Paris est représentée par trois disciplines : le concours complet en individuel et par équipe, le dressage en individuel, le saut d’obstacles en individuel et par équipe. L'ensemble des épreuves se sont déroulées du 21 au 27 juillet 1924. Lors de cette édition, 17 nations ont participé aux épreuves équestres des jeux et ont été représentées par 111 athlètes.

C'est la première fois de l'histoire que les épreuves de sports équestres sont sous la juridiction de la Fédération équestre internationale fondée en 1921. La FEI s'est prononcée sur les disciplines présentes aux jeux, sur leur composition et sur le règlement à appliquer.

La Suède remporte le plus grand nombre de médailles lors de ces compétitions équestres avec quatre médailles dont deux en or. Elle est suivie par les Pays-Bas qui remportent deux médailles en or, et de la Suisse avec également deux médailles mais seulement une médaille d'or.

Contexte[modifier | modifier le code]

L'équitation prend de l'importance sur le plan sportif et se structure comme le prouve la création en 1921 de la Fédération équestre internationale (FEI) qui devient le nouvel organisme chargé des sports équestres au niveau international[1]. Cette création est le fruit des échanges qui se sont tenus à Lausanne en mai 1921, à l'initiative de la France et de la Suède, entre dix délégations équestres nationales désireuses d'établir une fédération internationale avec des règles communes[2],[3]. Dès la fin 1921, la FEI statue sur les disciplines équestres présentes aux jeux et sur leur composition[3]. La voltige est ainsi supprimée du programme alors qu'elle était présente lors de l'édition de 1920[4]. Les Jeux de 1924 sont donc les premiers Jeux où les sports équestres sont sous la juridiction de la FEI[5].

Organisation[modifier | modifier le code]

Site des compétitions[modifier | modifier le code]

Les compétitions se sont déroulées au stade olympique de Colombes et à l'hippodrome d'Auteuil[6].

Calendrier[modifier | modifier le code]

Les épreuves équestres se sont déroulées du 21 au 27 juillet 1924[4],[7].

Équitation aux Jeux olympiques de 1924
juillet 21 22 23 24 25 26 27
Dressage individuel
Saut d'obstacles individuel
Saut d'obstacles par équipes
Concours complet individuel
Concours complet par équipes
       Jour de compétition

Participation[modifier | modifier le code]

Lors de cette édition, 17 nations ont participé aux épreuves équestres des jeux, représentées par 111 athlètes. L'Autriche, la Bulgarie, la Tchécoslovaquie, l'Espagne, la Pologne, le Portugal, la Suisse et la Yougoslavie font leur première participation de l'histoire dans les épreuves équestres[8]. La Norvège, engagée en complet et en saut d'obstacles[9], ne prend finalement pas part à la compétition[10].

Épreuves[modifier | modifier le code]

Six titres issus de trois disciplines sont disputés à l'occasion de ces Jeux olympiques d'été de 1924.

Discipline Individuel Par équipe Total
Dressage 1 0 1
Saut d'obstacles 1 1 2
Concours complet 1 1 2
Total 3 2 5

Compétition et résultats[modifier | modifier le code]

Dressage[modifier | modifier le code]

Article connexe : Dressage.
Photo en noir et blanc représentant un homme en uniforme.
Ernst Linder remporte l'épreuve de dressage.

L'épreuve de dressage se déroule pour la première fois de son histoire sur une carrière de 60 m de long et 20 m de large[11]. Chaque cavalier dispose de 10 minutes pour réaliser la totalité de la reprise prescrite après le salut aux juges[12]. La reprise comprend un enchainement de figures aux trois allures comprenant du travail rassemblé et allongé, des demi-tours sur les hanches, des appuyers, du reculer, des changements de pied, une serpentine au galop et des arrêts[12],[13]. Les mouvements de haute école ne sont pas autorisés[13].

Vingt-sept cavaliers se sont engagés dans l'épreuve de dressage en individuel pour le compte de neuf nations[13], mais ils ne sont que 24 à prendre part à la compétition[11]. Le suédois Ernst Linder remporte l'épreuve avec un score de 1 382 points. Un autre suédois Bertil Sandstrom prend la seconde place avec 1 379 points et le français Xavier Lesage est troisième avec 1 329 points[14].

Dressage individuel - Classement général[15],[16]
Médaille Cavalier Pays Cheval Points ajustés Points totaux
médaille d'or, Jeux olympiques Ernst Linder Drapeau de la Suède Suède Piccolomini 276,4 1 382
médaille d'argent, Jeux olympiques Bertil Sandstrom Drapeau de la Suède Suède Sabel 275,8 1 379
médaille de bronze, Jeux olympiques Xavier Lesage Drapeau de la France France Plumard 265,8 1 329

Concours complet[modifier | modifier le code]

Article connexe : Concours complet d'équitation.
Photo en noir et blanc représentant un militaire sur son cheval monté en bride.
Adolf Van der Voort Van Zijp, ici en 1928, remporte la médaille d'or en individuel et par équipe.

Lors de cette édition, l'épreuve de dressage revient dans la composition des différentes épreuves du concours complet, après son absence lors de l'édition de 1920. L'ordre des épreuves est également modifié. Le dressage ouvre la compétition, suivi du cross et du saut d'obstacles. La compétition dure quatre jours dont deux jours pour le dressage[17]. La reprise de dressage se déroule sur une carrière de 60 m par 20 m[18]. Les concurrents peuvent choisir l'allure de leur choix pour rentrer sur le carré[17],[18]. Ils doivent effectuer une reprise aux trois allures composée d'un travail au pas, de trot ordinaire, de trot allongé, de trot ralenti, de galop ordinaire et de galop allongé. Cette reprise inclut également des cercles, du contre-galop, des arrêts et du reculer[17],[18]. L'épreuve de fond est quant à elle composée d'un premier routier de 7 km, d'un steeple-chase de 4 km, d'un second routier de 15 km, d'un cross de 8 km et d'un « canter[Note 1] » de 2 km[17]. Enfin l'épreuve de saut d'obstacles détermine si le cheval est toujours capable d'enchaîner un parcours après avoir un fourni un gros effort la veille. Le parcours est composé de 12 obstacles avec des obstacles allant de 1,10 m à 1,15 m. Il doit être réalisé à une vitesse de 375 mètres par minute[19].

Le règlement indique que les chevaux doivent porter un poids minimum de 75 kg, sauf pour le dressage où le poids est libre[18].

Quarante-sept cavaliers représentant 14 pays se sont engagés dans les épreuves de concours complet[18], mais ils ne sont finalement que 44 pour représenter 13 pays à prendre part à la compétition[17]. Dans l'épreuve de dressage, les quatre concurrents néerlandais prennent les quatre premières places du classement[18]. Et c'est le néerlandais Adolf Van der Voort Van Zijp qui remporte la médaille d'or en individuel[18] devant le danois Frode Kirkebjerg et le major américain Sloan Doak[20],[21]. Dans la compétition par équipe, les Pays-Bas remportent la médaille d'or, la Suède la médaille d'argent et l'Italie la médaille de bronze[22].

Concours complet individuel - Classement général[23]
Médaille Cavalier Pays Cheval Points
médaille d'or, Jeux olympiques Adolf Van der Voort Van Zijp Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Silver Piece 1 976
médaille d'argent, Jeux olympiques Frode Kirkebjerg Drapeau du Danemark Danemark Metoo 1 853,5
médaille de bronze, Jeux olympiques Sloan Doak Drapeau des États-Unis États-Unis Pathfinder 1 845,5
Concours complet par équipes - Classement général[24]
Médaille Pays Cavaliers Points cumulés
médaille d'or, Jeux olympiques Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Adolph van der Voort van Zijp
Charles Pahud de Mortanges
Gerard de Kruijff
Antonius Colenbrander
5 297,5
médaille d'argent, Jeux olympiques Drapeau de la Suède Suède Claës König
Torsten Sylvan
Gustaf Hagelin
Carl Gustaf Lewenhaupt
4 743,5
médaille de bronze, Jeux olympiques Drapeau : Italie Italie Alberto Lombardi
Alessandro Alvisi
Emanuele di Pralormo
Tommaso Lequio di Assaba
4 512,5

Saut d'obstacles[modifier | modifier le code]

Article connexe : Saut d'obstacles.

Le parcours est composé de 16 obstacles d'aspect massif ayant une hauteur comprise entre 1,25 m et 1,40 m. La rivière a une longueur inférieure à 4 m. Le parcours a une longueur totale de 1 060 m et doit être réalisé à une vitesse de 400 m par minute. Les fautes sont totalisées par des points[25].

Cinquante-quatre cavaliers représentant 15 pays se sont engagés dans les épreuves de saut d'obstacles, mais seuls 43 concurrents représentant 11 pays prennent part à la compétition[25]. Aucun concurrent ne parvient à réaliser le parcours sans faute[25]. En individuel, le suisse Alphonse Gemuseus gagne l'épreuve avec 6 points de pénalité. L'italien Tommaso Lequio di Assaba remporte l'argent avec 8 points 3/4 et le polonais Adam Królikiewicz prend le bronze avec 10 points[26]. Le concours par équipe n'a pas donné lieu à un autre parcours. Le classement a donc été établi sur la base des scors du concours individuel. La Suède remporte l'or, suivie de la Suisse médaille d'argent et du Portugal médaille de bronze[27].

Saut d'obstacles individuel - Classement général[28]
Médaille Cavalier Pays Cheval Points
médaille d'or, Jeux olympiques Alphonse Gemuseus Drapeau de la Suisse Suisse Lucette 6
médaille d'argent, Jeux olympiques Tommaso Lequio di Assaba Drapeau de l'Italie Italie Trebecco 8,75
médaille de bronze, Jeux olympiques Adam Królikiewicz Drapeau de la Pologne Pologne Picador 10
Saut d'obstacles par équipes - Classement général
Médaille Pays Cavaliers Points cumulés[29]
médaille d'or, Jeux olympiques Drapeau de la Suède Suède Ake Thelning
Axel Ståhle
Age Lundström
42,25
médaille d'argent, Jeux olympiques Drapeau de la Suisse Suisse Alphonse Gemuseus
Werner Stuber
Hans Bühler
50
médaille de bronze, Jeux olympiques Drapeau du Portugal Portugal António Borges
Hélder de Souza
José Mouzinho
53

Médailles[modifier | modifier le code]

La Suède remporte le plus grand nombre de médailles lors de ces compétitions équestres avec quatre médailles dont deux en or. Elle est suivie par les Pays-Bas qui remportent deux médailles en or, et de la Suisse avec également deux médailles mais seulement une médaille d'or.

Compteur de médailles par nations
Nation Or Argent Bronze Total
1 Drapeau de la Suède Suède 2 2 0 4
2 Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 2 0 0 2
3 Drapeau de la Suisse Suisse 1 1 0 2
4 Drapeau : Italie Italie 0 1 1 2
5 Drapeau du Danemark Danemark 0 1 0 1
6 Drapeau de la France France 0 0 1 1
Drapeau de la Pologne Pologne 0 0 1 1
Drapeau du Portugal Portugal 0 0 1 1
Drapeau des États-Unis États-Unis 0 0 1 1

Bilan[modifier | modifier le code]

Les épreuves équestres ont rassemblé 18 848 spectateurs et ont généré 96 365 francs de recette[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le canter désigne en anglais un galop cadencé ; il s'agit ici d'une distance à parcourir avec une vitesse relativement peu élevée.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Bryant 2008, p. 14
  2. (en) « Fédération équestre internationale », sur Olympic.org (consulté le 14 octobre 2015)
  3. a et b Comité olympique français 1924, p. 221
  4. a et b Comité olympique français 1924, p. 76
  5. Bryant 2008, p. 33
  6. Comité olympique français 1924, p. 222
  7. a et b Comité olympique français 1924, p. 223
  8. (en) Fédération équestre internationale, « Participation by Country 1912-2012 » [PDF] (consulté le 21 novembre 2014)
  9. Comité olympique français 1924, p. 224
  10. Comité olympique français 1924, p. 225
  11. a et b Bryant 2008, p. 196-197
  12. a et b Comité olympique français 1924, p. 246
  13. a, b et c Comité olympique français 1924, p. 247
  14. Comité olympique français 1924, p. 248
  15. « JO Paris 1924 - Équitation : Dressage individuel », L’Équipe (consulté le 15 octobre 2015)
  16. (en) « Equestrianism at the 1924 Paris Summer Games: Men's Dressage, Individual », sur sports-reference.com (consulté le 15 octobre 2015)
  17. a, b, c, d et e Bryant 2008, p. 107
  18. a, b, c, d, e, f et g Comité olympique français 1924, p. 226
  19. Comité olympique français 1924, p. 227
  20. Comité olympique français 1924, p. 242
  21. Bryant 2008, p. 83
  22. Comité olympique français 1924, p. 243
  23. « JO Paris 1924 - Équitation : Concours complet individuel », L’Équipe (consulté le 15 octobre 2015)
  24. « JO Paris 1924 - Équitation : Concours complet par équipes », L’Équipe (consulté le 15 octobre 2015)
  25. a, b et c Comité olympique français 1924, p. 249
  26. Comité olympique français 1924, p. 258
  27. Comité olympique français 1924, p. 260
  28. « JO Paris 1924 - Équitation : Saut d'obstacles individuel », L’Équipe (consulté le 15 octobre 2015)
  29. « JO Paris 1924 - Équitation : Saut d'obstacles par équipes », L’Équipe (consulté le 15 octobre 2015)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) E. Schmit-Jensen, Equestrian Olympic Games, Ancient and Modern, Welbecson Press, , 97 p.
  • Comité olympique français, Les Jeux de la VIIIe Olympiade Paris 1924, , 832 p. (lire en ligne)
  • (en) Jennifer O. Bryant, Olympic Equestrian : A Century of International Horse Sport, Eclipse Press, , 270 p. (ISBN 9781581501797)