Équipe de Tunisie de handball masculin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tunisie
Description de l'image Federation tunisienne de handball logo.svg.
Information
Fédération FTHB
Entraîneur Drapeau : Espagne Toni Gerona
Surnom Aigles de Carthage
(نسور قرطاج)
Capitaine Issam Tej
Meilleur marqueur Issam Tej
Plus capé Issam Tej
Jeux olympiques
Participations 4
Meilleur résultat 8e (2012)
Championnat du monde
Participations 12
Meilleur résultat 4e (2005)
Championnat d'Afrique des nations de handball masculin
Participation 20
Meilleur résultat Médaille d'or, Afrique (1974, 1976, 1979, 1994, 1998, 2002, 2006, 2010, 2012)

Uniformes

Kit left arm redborder.png
Team colours
Kit body thinredsides.png
Team colours
Kit right arm redborder.png
Team colours
Team colours

Domicile

Kit left arm whiteshoulders.png
Team colours
Kit body thinwhitesides.png
Team colours
Kit right arm whiteshoulders.png
Team colours
Team colours

Extérieur

L'équipe de Tunisie de handball (منتخب تونس لكرة اليد) représente la Fédération tunisienne de handball lors des compétitions internationales (notamment aux championnats du monde et aux championnats d'Afrique où elle est la nation la plus titrée avec neuf victoires).

Cette formation a terminé à la 14e place du championnat du monde 2015, son meilleur classement (quatrième place) remontant à 2005.

Historique[modifier | modifier le code]

La Tunisie est l'équipe du continent africain qui possède le meilleur palmarès : elle est l'équipe la plus titrée en championnat d'Afrique des nations avec neuf titres remportés en 1974, 1976, 1979, 1994, 1998, 2002, 2006, 2010 et 2012, et dispute à six reprises la finale en 1992, 1996, 2004, 2008, 2014 et 2016. Elle remporte également à sept reprises une médaille de bronze en 1981, 1983, 1985, 1987, 1989, 1991 et 2000.

Lors des championnats du monde, elle obtient en 2005 la meilleure performance obtenue par un pays africain, une quatrième place, égalant ainsi l'Égypte (place obtenue en 2001). Elle dispute également une finale de la Statoil World Cup, compétition internationale non officielle, en 2006.

Lors de la saison saison 2005-2006, Heykel Mgannem est élu meilleur joueur du championnat de France, Wissem Hmam et Issam Tej étant également dans l'équipe type, respectivement aux poste d'arrière gauche et de pivot. À la suite du championnat du monde 2009, la fédération met à l'écart Issam Tej pour « indiscipline, insolence et récidive » et Makram Missaoui pour « avoir refusé de reprendre le jeu contre la Pologne », alors que Maher Kraiem est suspendu trois mois pour « écart de conduite »[1].

L'équipe est entraînée par le Croate Sead Hasanefendić jusqu'en juin 2008, avant d'être remplacé par le Serbe Zoran Živković à partir du . Toutefois, la fédération le limoge à la suite de la contre-performance de l'équipe lors du championnat du monde 2009. Il est remplacé par le Tunisien Sayed Ayari[1] puis, en juin 2009, par le Français Alain Portes, qui signe un contrat de trois ans.

En 2013, le contrat d'Alain Portes n'étant pas renouvelé, celui-ci prend la succession d'Olivier Krumbholz à la tête de l'équipe de France féminine[2] et se voit remplacé par Sead Hasanefendić, de retour à la tête de l'équipe nationale pour les trois saisons suivantes[3].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Parcours[modifier | modifier le code]

Parcours de l'équipe de Tunisie de handball en compétitions internationales
Jeux olympiques Championnat du monde Coupe du monde Championnat d'Afrique Jeux méditerranéens
  • 1960 : annulée
  • 1964 : annulée
  • 1968 : annulée
  • 1972 : 16e
  • 1976 : non qualifiée
  • 1980 : non qualifiée
  • 1984 : non qualifiée
  • 1988 : non qualifiée
  • 1992 : non qualifiée
  • 1996 : non qualifiée
  • 2000 : 10e
  • 2004 : non qualifiée
  • 2008 : non qualifiée
  • 2012 : 8e
  • 2016 : 12e
  • 2006 : Médaille d'argent

Effectif[modifier | modifier le code]

Effectif (2016-2017)[modifier | modifier le code]

Effectif de l'équipe de Tunisie au championnat du monde 2017[4]
Sélectionneur Drapeau : Tunisie Hafedh Zouabi
Nom Date de naissance et âge Sél. (buts) Club
Gardiens de but
1 Makram Missaoui (36 ans) 156 (0) Drapeau : Tunisie Club africain
16 Marwane Soussi (29 ans) 0 (0) Drapeau : Tunisie Club sportif de Sakiet Ezzit
Ailiers
4 Aymen Toumi (27 ans) 95 (163) Drapeau : France Montpellier Handball
21 Oussama Boughanmi (27 ans) 113 (496) Drapeau : Tunisie Espérance sportive de Tunis
23 Oussama Hosni (24 ans) 59 (74) Drapeau : Tunisie Club africain
29 Tarak Jallouz (23 ans) 1 (0) Drapeau : Tunisie Espérance sportive de Tunis
Arrières et Demi-centres
19 Mosbah Sanai (26 ans) 88 (228) Drapeau : France Chambéry SMBH
9 Amine Bannour (27 ans) 112 (340) Drapeau : France Chambéry SMBH
22 Sobhi Saïed (34 ans) 156 (331) Drapeau : Tunisie Étoile sportive du Sahel
15 Khaled Haj Youssef (28 ans) 45 (30) Drapeau : Tunisie Club africain
7 Skander Zaied (20 ans) 0 (0) Drapeau : Tunisie El Baath sportif de Béni Khiar
39 Mohamed Soussi (24 ans) 56 (71) Drapeau : France Montpellier Handball
42 Wael Jallouz (25 ans) 113 (305) Drapeau : Espagne FC Barcelone
Pivot
6 Issam Tej (37 ans) 316 (824) Drapeau : France US Créteil
31 Marouan Chouiref (27 ans) 104 (135) Drapeau : Tunisie Espérance sportive de Tunis
69 Jihed Jaballah (27 ans) 16 (26) Drapeau : Tunisie Étoile sportive du Sahel

Récemment sélectionnés :

Nom Date de naissance et âge Sél. (buts) Club
12 Marouène Maggaiez (33 ans) 166 (3) Drapeau : Tunisie Espérance sportive de Tunis
27 Aymen Hammed (34 ans) 114 (380) Drapeau : Tunisie Espérance sportive de Tunis
8 Mohamed Jilani Maaref (25 ans) 22 (22) Drapeau : Tunisie Club africain

Anciens joueurs[modifier | modifier le code]

Entraîneurs[modifier | modifier le code]

Confrontation avec la France[modifier | modifier le code]

Bilan des confrontations de la France contre la Tunisie
Rencontres Victoires Nuls Défaites Buts pour Buts contre Différence
12 11 1 0 319 259 +60

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Ménage dans l'équipe tunisienne après son échec au Mondial en Croatie », sur jeuneafrique.com, (consulté le 18 août 2013)
  2. « Alain Portes nouveau sélectionneur des Bleues », sur handnews.fr, (consulté le 18 août 2013)
  3. « Hasanefendic remplace Portes », sur handnews.fr, (consulté le 18 août 2013)
  4. Lotfi Larguet, « Gros coup dur pour le Sept national : Maggaiez absent du Mondial ! », sur webdo.tn, (consulté le 16 janvier 2017)
  5. Mohamed Louahchy a cédé son poste pendant quelques semaines, en novembre 1963 au Français Maurice Chastanier puis en 1965 à l'Allemand Munch Gunter.
  6. « France-Tunisie 14/01/1967 » [PDF], sur ihf.info (consulté le 6 février 2017)
  7. (en) « Tunisie-France 18/09/2000 », sur eurohandball.com (consulté le 6 février 2017)
  8. Bertand Métayer, « France - Tunisie en finale », sur leparisien.fr, (consulté le 6 février 2017)
  9. Jean-Moïse Dubourg, « TQO (H) : France-Tunisie (34-25) », sur sport365.fr, (consulté le 6 février 2017)
  10. (en) « France-Tunisie 14/01/2011 », sur eurohandball.com (consulté le 6 février 2017)
  11. « France-Tunisie 13/07/2012 », sur car.fr (consulté le 6 février 2017)
  12. (en) « France-Tunisie 02/08/2012 », sur london2012.com (consulté le 6 février 2017)
  13. (en) « France-Tunisie 12/01/2013 », sur handballspain2013.com (consulté le 6 février 2017)
  14. « France-Tunisie 07/08/2016 » [PDF], sur ihf.info (consulté le 6 février 2017)