Équipe de République centrafricaine de basket-ball

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le basket-ball image illustrant la République centrafricaine
Cet article est une ébauche concernant le basket-ball et la République centrafricaine.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Drapeau : Centrafrique Équipe de République centrafricaine
Écusson de l' Équipe de République centrafricaine
Généralités
Zone FIBA FIBA Afrique
Classement FIBA en stagnation 46e (2012)[1]

Palmarès

Jeux Olympiques 10e en 1988
Coupe du Monde 14e en 1974
Championnat d'Afrique médaille d'or, Afrique en 1974 et 1987
médaille de bronze, Afrique en 1968

Actualités

Basketball current event.svg
Pour la compétition voir :'

L'équipe de République centrafricaine de basket-ball est la sélection des meilleurs joueurs centrafricains. Elle est placée sous l'égide de la Fédération de République centrafricaine de basket-ball. L'équipe existe depuis l'indépendance du pays en 1960. Le basket-ball a été introduit par les Pères Jésuites en Centrafrique. Principalement dans les lycées, il a fait apparition dans un championnat de clubs dans les années 60.

Feu François PEHOUA aka "BOSTON" est le père du basket-ball centrafricain. Il fondera la Fédération Centrafricaine de Basket-ball (FCB) à l'âge de 25 ans. Issu du club Red-Star, en 1962, il fonde le club Hit Trésor S.C, le club mythique de la capitale. [2]

Historique[modifier | modifier le code]

Les années 60 font place à des joueurs talentueux tels que DARLAN Pascal, SONGOMALE Jean-Marie, Psimis, Samba-Bénam, KOTEKE Sabin, Lazare YAGAO, Dieudonné WAZOUA, Justin SALAMATE, Joseph PINGAMA formés à l'école du basket-ball américain et européen. En effet, le basket-ball centrafricain va se faire remarquer par son style de jeu rapide ponctué d'adresse et qui lui permettra de remporter la Coupe des Tropiques. L'équipe relancée, la RCA va donc recevoir des équipes venant des USA (Sports Ambassadeurs), de la Chine et d'Europe (Caen B.C).

Bien plus tard, toujours dans cette décennie, de nouveaux joueurs se feront connaître: Jean-Marc ANESOT, Igor Follot SONNY POKOMANDJI, Barnabé SANGA, Koyt, Eloi LIMBIO, Mathieu BISSENI, Marcel BIMALE, SEREFIO, GAMBOR, Jean BENGUE, Aimé YESSE, Prosper INDO. Ils étaient surnommés les "NIKPA" en langue nationale le Sango, c'est-à-dire les sangsues du fait de leur niaque et de leur détermination.

Le basket-ball centrafricain est en marche! Notamment avec la médaille de Bronze de l'équipe nationale féminine lors de la C.A.N. (Coupe d'Afrique des Nations) en 1966 en Conakry(Guinée). De même, en 1968, l'équipe masculine remportera la médaille de Bronze de la CAN à Casablanca (Maroc).

S'en suit dans les années 70, la confirmation du haut niveau du basket-ball centrafricain avec des clubs phares que sont: Red Star NDONGO et Hit Trésor Sporting Club.

Le Red Star remporte en 1971 le trophée de la Coupe d'Afrique des Clubs qui a eu lieu en RCA. Hit Trésor quant à lui, le remporta en 1973 en Egypte alors que Red Star termine à la 3ème place.

L'équipe nationale masculine n'est pas en reste puisqu'elle prend part aux CAN d'Alexandrie en 1970 et Dakar en 1972 au cours desquelles elle termine à la 4ème place.

En effet, en cette même période seront construits les deux stades de compétition "Centre Martin Ngoko" en 1974 et le "Palais des Sports de Bangui" en 1976.

En 1974, l'année de gloire, l'équipe nationale est enfin sacrée Championne d'Afrique de la CAN à Bangui (RCA). Cette victoire a été possible grâce aux joueurs: BENGUE, NGOUNIO, Adam, KOYOU, Sanga, GAMBOR, SEREFIO, NGOKO, BIMALE, MALIMAKA, WILIBOZOUMNA, KODJO, POKOMANDJI.

L'équipe masculine participera ainsi aux championnats du monde de Porto-Rico; nous ferons l'opération grande taille sur ce qui est des résultats obtenus là-bas.

Poussé par cette envie de toujours s'affirmer sur tous les fronts, le club Hit trésor S.C remportera une nouvelle fois en 1975 la médaille de Bronze lors de la Coupe d'Afrique des Clubs au Maroc. En 1976, il remportera avec brio le Trophée Continental des Clubs. En cette même année, grâce à la découverte du talentueux KOTTA, le Hit Trésor participera ainsi ax Championnats du Monde des Clubs à Varèse (Italie).

Le régime de Bokassa, qui a pourtant permis l'essor de cette discipline, en deviendra le frein.

Une fois de plus, l'équipe nationale (féminine et masculine) se distinguera lors du Championnat de la Zone 4 à Libreville en 1976; mais elle ne participera plus à aucune CAN durant cette décade.

En 1977, notre sélection masculine on Juniremporte une médaille d'argent à la CAN à Port-Saïd. En 1978, le Hit Trésor essaiera encore de remporter vainement le Trophée Continental mais elle terminera à la 3ème place. Au renversement du régime de BOKASSA, le basket-ball centrafricain restera loin des compétitions continentales.or

Parcours aux Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Parcours aux Championnats du Monde[modifier | modifier le code]

Parcours aux Championnats d'Afrique des Nations[modifier | modifier le code]

Joueurs célèbres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

M. Goporo

Liens externes[modifier | modifier le code]