Équipe de Belgique de football en 1912

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Drapeau : Belgique Équipe de Belgique
1912

Généralités
Entraîneur Drapeau : Écosse William Maxwell
Résultats
Matchs amicaux 6 matchs
1 victoire, 4 défaites, 1 nul
Meilleur buteur Fernand Nisot (4)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile


Chronologie

L'équipe de Belgique de football en 1912 réalise sa première saison internationale sous la direction de l'entraîneur écossais William Maxwell. Malheureusement, les Diables Rouges ne parviennent pas à combler les attentes de victoires et perdent 4 matchs sur les 6 de l'année.

Résumé de la saison[modifier | modifier le code]

Au cours des trois années qui précèdent la Première Guerre mondiale, la fédération belge décide de se mesurer à des adversaires moins classiques et de varier les oppositions de style. C'est ainsi que la Belgique reçoit notamment la Suisse en 1912 et en 1913 et se rend en Italie la même année. Comme les déplacements étaient à l'époque de véritables expéditions, cette dernière rencontre fut jumelée avec un duel en terre suisse.

La première année de William Maxwell à la tête de l'équipe nationale ne fut pas vraiment couronnée de succès mais cela a souvent tenu à peu de chose et la saison aurait pu tourner tout à fait différemment...

Les festivités commence tôt pour la sélection belge par une visite à Saint-Ouen, le , pour y rencontrer la France.
Après l'ouverture de la marque par Les Bleus à un quart d'heure de la fin, le match se conclu sur un partage (1-1) flatteur pour les Français[1],[2].

Le , les Diables Rouges reçoivent la Suisse à Anvers. Ce match est l'occasion pour les Belges d'infliger aux Helvètes une véritable déculottée (9-2) qui reste encore aujourd'hui l'une des plus larges victoires de la Belgique[3],[4].

L'équipe des Pays-Bas, vainqueur de la Rotterdamsch Nieuwsblad Beker, à Dordrecht le .

La Coupe Van den Abeele est une nouvelle fois disputée à Anvers, le , et ce sont encore les Pays-Bas qui s'imposent par le plus petit écart (1-2)[5],[6],[7]. Cette rencontre très disputée voit tous les buts être inscrits en seconde période.

La visite au Léopold des amateurs anglais s'achève à leur avantage mais à nouveau sur un écart d'un seul petit but (1-2), sans que les Belges n'aient démérité[8],[9]. Cette rencontre, disputée sous les yeux du roi Albert Ier était très attendue par le public belge.

Le , le déplacement à Dordrecht aux Pays-Bas, dans le cadre de la désormais classique Rotterdamsch Nieuwsblad Beker, est le théâtre d'une rencontre âprement disputée et riches en buts devant pas moins de dix mille personnes. La partie et remportée par les Oranje (4-3) grâce notamment au troisième triplé de Mannes Francken face à la Belgique[10],[11]. Lors de cette rencontre, le gardien de but Henri Leroy, blessé à la demi-heure, céda sa place entre les perches à Sylvain Brébart tandis que Camille Van Hoorden monta dans le champ.

1912 était également une année olympique et malgré une inscription au tournoi de football disputé entre le et le à Stockholm, la Belgique déclara finalement forfait peu avant le début des rencontres[12].

La saison la plus longue des Diables Rouges jusqu'alors s'achève le à Swindon où les Belges s'inclinent pour la seconde fois de l'année contre les amateurs anglais (4-0)[13],[14].

Les matchs[modifier | modifier le code]

Match amical France Drapeau : France 1 - 1 Drapeau : Belgique Belgique Stade Bauer
Saint-Ouen, France

Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Maës But inscrit après 75 minutes 75e (0 – 0) Hubin But inscrit après 89 minutes 89e (pén.) Spectateurs : 1 980
Arbitrage : Drapeau de l'Écosse James Stark
Rapport

Match amical Belgique Drapeau : Belgique 9 - 2 Drapeau : Suisse Suisse Stadion aan de Broodstraat
Anvers, Belgique

Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Van Cant But inscrit après 4 minutes 4e But inscrit après 11 minutes 11e
Saeys But inscrit après 22 minutes 22e But inscrit après 41 minutes 41e But inscrit après 67 minutes 67e
Six But inscrit après 39 minutes 39e But inscrit après 42 minutes 42e
De Veen But inscrit après 80 minutes 80e But inscrit après 83 minutes 83e
(6 – 0) Weiss But inscrit après 61 minutes 61e (pén.)
Wyss But inscrit après 77 minutes 77e
Spectateurs : 3 000
Arbitrage : Drapeau : Empire allemand Paul Schröder
Rapport

Note : Première rencontre officielle entre les deux nations.


Match amical
Coupe Van den Abeele
Belgique Drapeau : Belgique 1 - 2 Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas Kiel
Anvers, Belgique

Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Nisot But inscrit après 59 minutes 59e (0 – 0) Thomée But inscrit après 58 minutes 58e But inscrit après 72 minutes 72e Spectateurs : 9 225
Arbitrage : Drapeau de l'Angleterre Charles Crisp
Rapport

Match amical Belgique Drapeau : Belgique 1 - 2 Drapeau : Angleterre Angleterre amateur Vélodrome de Longchamps
Uccle, Belgique

Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Nisot But inscrit après 32 minutes 32e (1 – 1) Bailey But inscrit après 30 minutes 30e But inscrit après 48 minutes 48e Spectateurs : 5 000
Arbitrage : Drapeau : Empire allemand Paul Schröder
Rapport

Match amical
Rotterdamsch Nieuwsblad Beker
Pays-Bas Drapeau : Pays-Bas 4 - 3 Drapeau : Belgique Belgique DFC-terrein aan de Markettenweg
Dordrecht, Pays-Bas

Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
van Berckel (nl) But inscrit après 1 minutes 1re
Francken But inscrit après 2 minutes 2e But inscrit après 20 minutes 20e But inscrit après 62 minutes 62e
(3 – 2) Musch But inscrit après 27 minutes 27e
Nisot But inscrit après 43 minutes 43e But inscrit après 56 minutes 56e
Spectateurs : 10 000
Arbitrage : Drapeau de l'Angleterre John Pearson
Rapport

Match amical Angleterre amateur Drapeau : Angleterre 4 - 0 Drapeau : Belgique Belgique County Ground (en)
Swindon, Angleterre

Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Woodward But inscrit après 10 minutes 10e But inscrit après 40 minutes 40e
Healey (en) But inscrit après 15 minutes 15e
Wright (en) But inscrit après 25 minutes 25e
(4 – 0) Spectateurs : 6 624
Arbitrage : Drapeau du pays de Galles William Nunnerley (en)
Rapport

Les joueurs[modifier | modifier le code]

Joueurs Drapeau : France
Amical
Drapeau : Suisse
Amical
Drapeau : Pays-Bas
Amical
Drapeau : Angleterre
Amical
Drapeau : Pays-Bas
Amical
Drapeau : Angleterre
Amical
Gardiens de but
Henri Leroy (Union Saint-Gilloise) 90 90 90 28 Remplacé
Robert Chapey (Daring Club de Bruxelles) 90[a],[b]
Jules Mayné (Racing Club de Bruxelles) 90[a]
Défenseurs
Émile Andrieu (Racing Club de Bruxelles) 90 Capitaine 90 Capitaine 90 Capitaine 90 Capitaine 90 Capitaine
Gaston Hubin (Excelsior SC de Bruxelles) 90 But inscrit [c] 90 90 90 90 90
Charles Bauwens (Daring Club de Bruxelles) 90 90 90[b]
Guillaume Vanden Eynde (Union Saint-Gilloise) 90[b]
Charles Cambier (FC Brugeois) 90
Hector Tasson (Racing Club de Bruxelles) 90 90 90
Oscar Bossaert (Daring Club de Bruxelles) 90 90 90 Capitaine
Joseph Robyn (Daring Club de Bruxelles) 90[b]
Milieux
Joseph Thys (Union Saint-Gilloise) 90[a] 90 90 90 90
Pierre Vergeylen (Union Saint-Gilloise) 90[a],[b]
Joseph Musch (Union Saint-Gilloise) 90 90 90 But inscrit [c] 60 Entré 
Jean Bouttiau (Standard de Liège) 90 90 90[b]
Camille Nys (Standard de Liège) 90[b]
Camille Van Hoorden (Racing Club de Bruxelles) 90 62 Entré 
Hector Goetinck (FC Brugeois) 90 30 Remplacé
Attaquants
Alphonse Six (CS Brugeois) 90 90 But inscrit But inscrit [b]
Robert De Veen (FC Brugeois) 90 90 But inscrit But inscrit
Louis Saeys (CS Brugeois) 90 90 But inscrit But inscrit But inscrit 90
Jean Van Cant (Racing Club de Malines) 90 But inscrit But inscrit [a],[c] 90 90 90 90
Fernand Nisot (Léopold Football Club) 90 But inscrit [c] 90 But inscrit 90 But inscrit But inscrit 90
Sylvain Brébart (Daring Club de Bruxelles) 90[a] 90 90 90
Clément Demeyer (Daring Club de Bruxelles) 90[a]
  1. a b c d e f et g Première sélection officielle pour le joueur.
  2. a b c d e f g et h Dernière sélection officielle pour le joueur.
  3. a b c et d Premier but officiel pour le joueur.

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Les Sports. FOOTBALL. LE MATCH FRANCE-BELGIQUE A PARIS 1 1. », sur kbr.be, Le Vingtième Siècle, Ed.1, p.3, (consulté le 18 octobre 2017)
  2. (nl) « Voetbal in België. Frankrijk-België. », sur delpher.nl, De Telegraaf, (consulté le 9 mai 2017)
  3. « SPORTS. FOOTBALL. LE MATCH INTERNATIONAL BELGIQUE-SUISSE. », sur kbr.be, Le Vingtième Siècle, Ed.1, p.3, (consulté le 18 octobre 2017)
  4. (nl) « België—Zwitserland. 9—2. », sur delpher.nl, Algemeen Handelsblad, (consulté le 9 mai 2017)
  5. « Les Sports. FOOTBALL. HOLLANDAIS CONTRE BELGES. », sur kbr.be, Le Vingtième Siècle, Ed.1, p.3, (consulté le 18 octobre 2017)
  6. (nl) « SPORT EN WEDSTRIJDEN. Voetbal. België-Nederland: 1—2. Hollandsche overwinning. », sur delpher.nl, De Tijd : godsdienstig-staatkundig dagblad, (consulté le 9 mai 2017)
  7. « FOOTBALL. BELGIQUE = HOLLANDE. COUP D'ŒIL RÉTROSPECTIF. DE 1901 À 1914. », sur hetarchief.be, La Dernière Heure, N°72, p.4, (consulté le 7 juillet 2019)
  8. « CHRONIQUE DU SPORT. Football. L'Angleterre bat la Belgique 2-1. », sur kbr.be, La Meuse, Ed.1, p.4, (consulté le 18 octobre 2017)
  9. (nl) « Sport en Wedstrijden. Voetbal. België—Engeland 1—2. », sur delpher.nl, Algemeen Handelsblad, (consulté le 9 mai 2017)
  10. (nl) « SPORT. Voetbal. Holland—België. HOLLAND WINT MET 4—3. », sur delpher.nl, Het nieuws van den dag : kleine courant, (consulté le 9 mai 2017)
  11. « La Vie Sportive. FOOTBALL. LE MATCH HOLLANDO-BELGE A DORDRECHT. », sur kbr.be, Le Vingtième Siècle, Ed.1, p.5, (consulté le 18 octobre 2017)
  12. (nl) « De Olympische spelen te Stockholm. », sur delpher.nl, De Sumatra post, (consulté le 9 mai 2017)
  13. « CHRONIQUE DU SPORT. Football. Le match Belgique-Angleterre. », sur kbr.be, La Meuse, Ed.1, p.4, (consulté le 18 octobre 2017)
  14. (nl) « Sport en Spel. Voetbal. Engeland—België 4—0. », sur delpher.nl, Nieuwe Venlosche courant, (consulté le 9 mai 2017)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • COLIN, François. Les Diables Rouges : 1900-2014 / François Colin ; [traduction du néerlandais : Étienne Terroir]. - Bruxelles : Racine, 2014. - 1 vol. (204p.) : ill., couv. ill en coul. ; (ISBN 978-2-87386-892-5)
  • HUBERT, Christian. Le siècle des Diables rouges / Christian Hubert. - Bruxelles : Luc Pire, 2006. - 1 vol. (152p.) : ill., couv. ill en coul. (ISBN 2-87415-684-1)
  • Collectif. Le Dictionnaire des Diables Rouges / Bruno Govers, Pierre Bilic, Claude Henrot, Bruno Dubois, Pierre Danvoye. - Bruxelles : Euro Images Productions, 2000. - 1 vol. (320p.) : ill., couv. ill en coul. (ISBN 978-9-0766-2811-0)
  • GULDEMONT, Henry. 100 ans de football en Belgique: 1895-1995, Union royale belge des sociétés de football association / Henry Guldemont, Bob Deps. - Bruxelles : Vif  éd., 1995. - 1 vol. (312 p.) : ill. en noir et en coul., couv. ill. en coul. ; 31 cm. (ISBN 90-5466-151-8) (rel.).
  • HUBERT, Christian. Les diables rouges (édition revue et augmentée) / Christian Hubert. - Tournai: Gamma, 1981. - 1 vol. (253p.) : ill., couv. ill en coul. (ISBN 2-7130-0494-2)