Équipe d'Écosse féminine de football

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cet article traite de l'équipe féminine. Pour l'équipe masculine, voir Équipe d'Écosse de football.
Drapeau : Écosse Équipe d'Écosse féminine
Écusson de l' Équipe d'Écosse féminine
Généralités
Confédération UEFA
Couleurs Marine et rouge
Classement FIFA en stagnation 21e (23 juin 2017)[1]
Personnalités
Sélectionneur Drapeau : Suède Anna Signeul
Plus sélectionné Gemma Fay (159)
Meilleur buteur Julie Fleeting (116)

Rencontres officielles historiques

Premier match Écosse Drapeau : Écosse 2 - 3 Drapeau : Angleterre Angleterre
()
Plus large victoire Écosse Drapeau : Écosse 17 - 0 Drapeau : Lituanie Lituanie
()
Plus large défaite Angleterre Drapeau : Angleterre 8 - 0 Drapeau : Écosse Écosse
()

Palmarès

Coupe du monde Phases finales : 0
Championnat d’Europe Phases finales : 1
1er tour en 2017

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Actualités

Pour les résultats en cours, voir :
Équipe d'Écosse féminine de football en 2017

L'équipe d'Écosse féminine de football représente l'Écosse dans le football féminin international sous l'égide de la Fédération écossaise de football. 21e au classement mondial féminin de la FIFA ()[1], l'équipe écossaise est actuellement entraînée par la Suédoise Anna Signeul.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'équipe d’Écosse dispute son premier match féminin international contre l'Angleterre le 18 novembre 1972 (défaite 2-3), près de 100 ans après le premier match officiel de football international de l'Histoire ayant mis aux prises les équipes masculines anglaises et écossaises. Un tel décalage qui s'explique par l'interdiction faite aux femmes de disputer des rencontres officielles de football de la part de la Fédération anglaise de football de 1921 à 1971, frein au professionnalisme du foot féminin au Royaume-Uni[2], bien que la pratique du foot chez les femmes en Angleterre comme en Écosse y est ancienne (depuis la fin du XIXe siècle)[3].

L'Écosse se qualifie pour la première fois de son histoire à une phase finale de championnat d'Europe à l'occasion de l'Euro 2017 organisé aux Pays-Bas. Placée dans le groupe D en compagnie de l'Angleterre, de l'Espagne et du Portugal, elle termine à la 3e place et est éliminée dès le premier tour, avec un bilan d'une victoire (1-0 contre l'Espagne) et deux défaites (0-6 contre l'Angleterre et 1-2 contre le Portugal). Il s'agit à ce jour de son unique participation à une compétition majeure.

Parcours en Coupe du monde[modifier | modifier le code]

  • 1991 : Non qualifié.
  • 1995 : Non qualifié.
  • 1999 : Non qualifié.
  • 2003 : Non qualifié.
  • 2007 : Non qualifié.
  • 2011 : Tour préliminaire
  • 2015 : Tour préliminaire
  • 2019 :

Parcours en Championnat d'Europe[modifier | modifier le code]

  • 1984 : Tour préliminaire.
  • 1987 : Tour préliminaire.
  • 1989 : Tour préliminaire.
  • 1991 : Tour préliminaire.
  • 1993 : Qualifications.
  • 1995 : Qualifications.
  • 1997 : Tour préliminaire.
  • 2001 : Tour préliminaire.
  • 2005 : Tour préliminaire.
  • 2009 : Tour préliminaire.
  • 2013 : Tour préliminaire.
  • 2017 : 1er tour

Effectif actuel (2010-2011)[modifier | modifier le code]

1 - Gemma Fay Gardien de but Capitaine
2 - Rhonda Jones
3 - Jennifer Beattie
4 - Ifeoma Dieke
5 - Leanne Ross
6 - Joanne Love
7 - Christie Murray
8 - Kim Little
9 - Megan Sneddon
10 - Hayley Lauder
11 - Pauline Hamill
12 - Shannon Lynn Gardien de but
13 - Jane Ross
14 - Rachel Corsie
15 - Emma Fernon
16 - Suzanne Grant
17 - Frankie Brown
18 - Joelle Murray
Les numéros sont donnés à titre indicatif, ceux-ci pouvant évoluer en fonction des compositions d'équipe successives.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Classement mondial féminin de la FIFA », sur fr.fifa.com, (consulté le 24 juin 2016).
  2. (en) « Women's football: FA apologies for 1921 ban », sur The Guardian, (consulté le 5 août 2017)
  3. Laurence Prudhomme-Poncet, Histoire du football féminin au XXe siècle, Paris, L'Harmattan, (ISBN 2747547302), p. 24