Équipe cycliste Tabriz Petrochemical

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Équipe cycliste Tabriz Shahrdari.
Équipe cycliste Tabriz Petrochemical
Informations
Code UCI
TPT
Pays
Création
2008
Discipline
Route
Statut
Marque de cycles
Encadrement
Directeur général
Directeur(s) sportif(s)
Ancien(s) nom(s)
2008 Tabriz Petrochemical
2009 Petrochemical Tabriz
2010- Tabriz Petrochemical

L'équipe cycliste Tabriz Petrochemical est une équipe cycliste iranienne, créée en 2008 participant aux circuits continentaux de cyclisme et en particulier l'UCI Asia Tour.

Histoire de l'équipe[modifier | modifier le code]

En 2008, pour sa première saison, elle remporte l'UCI Asia Tour, grâce à des coureurs tels que Hossein Askari, vainqueur du classement individuel devant Ghader Mizbani Iranagh, deuxième et Hossein Nateghi, troisième. Elle le remporte également en 2009, plaçant Ghader Mizbani Iranagh et Andrey Mizourov aux deux premières places. En 2010, elle remporte une troisième fois l'UCI Asia Tour, grâce aux Iraniens Mahdi Sohrabi, Hossein Askari et Ghader Mizbani Iranagh qui trustent les trois premières places du classement individuel. Son quatrième trophée, en quatre participations, est obtenu dès l'année suivante. Après avoir remporté trente-et-une victoires en 2008, et vingt-sept, les deux saisons suivantes, lors de l'UCI Asia Tour 2011, les Iraniens remportent trente-cinq victoires. Mahdi Sohrabi garde son trophée tandis que Boris Shpilevsky remporte de nombreuses courses.

En 2012, bien qu'ils apportèrent beaucoup, les dirigeants se séparent de leurs coureurs étrangers comme Markus Eibegger, Tobias Erler ou bien Boris Shpilevsky. Même si Hossein Alizadeh s'impose en individuel, la formation réalise sa pire saison, depuis leur entrée sur le circuit asiatique, en remportant seulement sept victoires et en terminant deuxième du classement par équipes.

En 2013, avec une formation composée exclusivement d'Iraniens, les hommes de Mohammad Esmaeil Delbari retrouvent leur hégémonie sur le cyclisme asiatique. Seules dix-huit victoires sont accumulées durant l'année mais dans des courses d'un niveau supérieur. Les six victoires dans des courses par étapes en sont la preuve.
Du Tour de Langkawi, où le jeune Amir Kolahdozhagh s'illustre en terminant dixième au classement général[1], après avoir conclu la fameuse étape aux Genting Highlands (en) au sixième rang[2], jusqu'à la fin de la campagne, les résultats se sont succédé. Après une treizième place en Malaisie[1], Ghader Mizbani Iranagh s'impose au Tour des Philippines, devant son équipier Kolahdozhagh, alors que Mahdi Sohrabi remporte la troisième étape, après sa saison compliquée chez Lotto-Belisol. Puis la récolte continue dans leur propre pays, avec, encore, une victoire de Mizbani Iranagh dans un classement général, celui du International Presidency Tour. Il s'adjuge en outre la cinquième étape; Kolahdozhagh, quant à lui, finit, cette fois, troisième. Même résultat en Indonésie, au Tour de Singkarak, Mizbani Iranagh, premier et Kolahdozhagh, troisième; ce dernier remporte une étape, tout comme ses équipiers Mahdi Sohrabi et Hossein Askari.
En juillet, Samad Poor Seiedi intègre la formation, après une suspension de deux ans. Lors de la troisième étape du Tour du lac Qinghai 2013, il s'impose devant son équipier Amir Kolahdozhagh, devançant de plus de cinquante secondes le reste du peloton. Onze jours plus tard, cette avance lui permet de remporter l'épreuve la plus importante glanée par sa formation en 2013. Un mois plus tard, au Tour de Bornéo, Ghader Mizbani Iranagh remporte sa quatrième course par étapes de l'UCI Asia Tour 2013. Il assortit cette victoire de deux étapes. Sohrabi s'en adjugeant également deux tandis que Poor Seiedi finit comme dauphin de son équipier. Ces succès permettent à la formation de s'adjuger le classement par équipes 2013, avec plus de deux cent points d'avance sur l'équipe Nippo-De Rosa. L'année se termine par la victoire de Samad Poor Seiedi dans le Tour de l'Ijen, épreuve de l'UCI Asia Tour 2014[3].

Classements UCI[modifier | modifier le code]

L'équipe participe aux circuits continentaux et principalement à des épreuves de l'UCI Asia Tour. Le tableau ci-dessous présente les classements de l'équipe sur les différents circuits, ainsi que son meilleur coureur au classement individuel[4].

UCI Africa Tour

Saison Classement
par équipes
Meilleur coureur
au classement individuel
2010 10e Drapeau : Russie Boris Shpilevsky (49e)

UCI America Tour

Saison Classement
par équipes
Meilleur coureur
au classement individuel
2010 22e Drapeau : Kazakhstan Andrey Mizourov (112e)

UCI Asia Tour

Saison Classement
par équipes
Meilleur coureur
au classement individuel
2008 1re Drapeau : Iran Hossein Askari (1er)
2009 1re Drapeau : Iran Ghader Mizbani Iranagh (1er)
2010 1re Drapeau : Iran Mahdi Sohrabi (1er)
2011 1re Drapeau : Iran Mahdi Sohrabi (1er)
2012 2e Drapeau : Iran Hossein Alizadeh (1er)
2013 1re Drapeau : Iran Ghader Mizbani Iranagh (3e)
2014 1re[5] Drapeau : Iran Samad Poor Seiedi (1er)[6]

UCI Europe Tour

Saison Classement
par équipes
Meilleur coureur
au classement individuel
2010 103e Drapeau : Russie Boris Shpilevsky (663e)
2011 100e Drapeau : Autriche Markus Eibegger (622e)

Principales victoires[modifier | modifier le code]

Championnats nationaux[modifier | modifier le code]

Tabriz Petrochemical en 2015[modifier | modifier le code]

Effectif[modifier | modifier le code]

Coureur Date de naissance Nationalité Équipe 2014
Ahad Kazemi Sarai Drapeau de l'Iran Iran
Ali Khademi Drapeau de l'Iran Iran Tabriz Petrochemical
Behnam Khalilikhosroshahi Drapeau de l'Iran Iran Tabriz Petrochemical
Karim Khorrami Drapeau de l'Iran Iran Tabriz Petrochemical
Amir Kolahdozhagh Drapeau de l'Iran Iran Tabriz Petrochemical
Behnam Maleki Drapeau de l'Iran Iran Tabriz Petrochemical
Ghader Mizbani Iranagh Drapeau de l'Iran Iran Tabriz Petrochemical
Sahebali Najafi Drapeau de l'Iran Iran
Abolfazl Nazari Daghalian Drapeau de l'Iran Iran
Samad Poor Seiedi Drapeau de l'Iran Iran Tabriz Petrochemical
Mohammad Pouresmaeil Drapeau de l'Iran Iran
Hamid Shirisisan Drapeau de l'Iran Iran Tabriz Petrochemical
Mahdi Sohrabi Drapeau de l'Iran Iran Tabriz Petrochemical

Victoires[modifier | modifier le code]

Date Course Pays Classe Vainqueur
04/02/2015 4e étape du Tour des Philippines Drapeau des Philippines Philippines 07 2.2 Drapeau : Iran Samad Poor Seiedi
25/03/2015 4e étape du Tour de Taïwan Drapeau : Taipei chinois Taipei chinois 05 2.1 Drapeau : Iran Samad Poor Seiedi
26/03/2015 Classement général du Tour de Taïwan Drapeau : Taipei chinois Taipei chinois 05 2.1 Drapeau : Iran Samad Poor Seiedi
14/05/2015 Championnat d'Iran sur route Drapeau de l'Iran Iran 09 CN Drapeau : Iran Behnam Maleki
24/05/2015 Classement général du Tour du Japon Drapeau du Japon Japon 05 2.1 Drapeau : Iran Samad Poor Seiedi
01/06/2015 5e étape du Tour d'Iran - Azerbaïdjan Drapeau de l'Iran Iran 05 2.1 Drapeau : Iran Samad Poor Seiedi
02/06/2015 Classement général du Tour d'Iran - Azerbaïdjan Drapeau de l'Iran Iran 05 2.1 Drapeau : Iran Samad Poor Seiedi

Saisons précédentes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Ahad Kazemi quitte l'équipe le 31 juillet 2010
  2. Ali Akbar Abdolzadeh rejoint l'équipe le 27 septembre 2013
  3. Samad Poor Seiedi rejoint l'équipe le 27 juin 2013 après la fin de ses deux ans de suspension à la suite d'un contrôle positif à l'EPO
  4. Behnam Maleki rejoint l'équipe le 15 février 2014 en provenance de l'équipe Ayandeh Continental
  5. Ramin Maleki rejoint l'équipe le 1er juin 2014 en provenance de l'équipe Tabriz Shahrdari Ranking
  6. Sajjad Sabouri rejoint l'équipe le 1er juin 2014
  7. Hamid Shirisisan rejoint l'équipe le 1er mars 2014

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Le Tour de Langkawi 21 Feb-02 Mar 2013 - General classification: Kangar - Kuala Terengganu », sur www.uci.infostradasports.com (consulté le 2 février 2014)
  2. (en) « Le Tour de Langkawi 25 Feb 2013 - Stage 5: Shah Alam - Genting », sur www.uci.infostradasports.com (consulté le 2 février 2014)
  3. (es) « Tabriz, hegemonía asiática », sur cobblesandhills.com,‎ (consulté le 2 février 2014)
  4. Classements UCI 2008 et années précédentes, sur le site de l'UCI
  5. (en) « UCI Asia Tour Ranking - Team », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 31 décembre 2014)
  6. (en) « UCI Asia Tour Ranking - 2014 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 31 décembre 2014)
  7. a, b et c Depuis le 1er juillet
  8. a et b Jusqu'au 30 juin

Liens externes[modifier | modifier le code]