Équipe cycliste RMO

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
RMO
Image dans Infobox.
Informations
Statut
Équipe proVoir et modifier les données sur Wikidata
Discipline
Pays
Création
1986
Disparition
1992
Marque de cycles
Cycles Méral (1986-1987)
Libéria (1988-1991)
Gitane (1992)
Encadrement
Directeur général
Directeur(s) sportif(s)
Dénominations
1986-1988
RMO - Cycles Méral - Mavic
1989-1992
RMO
1992
RMO - Onet

RMO est une ancienne équipe cycliste française ayant existé de 1986 à 1992. Elle fut dirigée par Bernard Thévenet (1986-1987), puis par Bernard Vallet (1988-1990) et enfin par Bruno Roussel (1991-1992).

Histoire de l'équipe[modifier | modifier le code]

L'équipe est sponsorisée par la société de travail par intérim R.M.O, pour Relation Main d'Œuvre, basée à Grenoble et dirigée par Marc Braillon, ancien président du Football Club de Grenoble Dauphiné. Elle reprend en 1986 l'équipe La Redoute.

De 1988 à 1991, elle s'est associée avec l'entreprise de fabrication de bicyclettes et de motocyclettes Grenobloise Libéria pour constituer une nouvelle équipe, avec en particulier les coureurs Charly Mottet, Éric Caritoux et Thierry Claveyrolat.

Braillon décide de changer de directeur sportif en 1991. Charly Mottet lui présente Bruno Roussel et Braillon l'engage[1].

Lors du Tour de France 1992, Richard Virenque porta le maillot jaune durant une journée avant que son coéquipier Pascal Lino prolonge l'aventure pour une dizaine de journées supplémentaires. Elle disparait à la fin de l'année 1992 à la suite de la faillite de son sponsor principal, incapable de payer ses salariés[2].

Principaux coureurs[modifier | modifier le code]

Principales victoires[modifier | modifier le code]

Classiques[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

Critérium du Dauphiné[modifier | modifier le code]

Tour de Romandie[modifier | modifier le code]

Tour de Luxembourg[modifier | modifier le code]

Autres courses[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Nicolas Guillon, « La faillite d'un système personnel », sur lemonde.fr, Le Monde, .
  2. Procès d'une star déchue - www.lepoint.fr du 9/11/2011 - consulté le 29/06/2011