Équipe cycliste Boyacá Raza de Campeones

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Boyacá es Para Vivirla
Informations
Statuts
Continentale ()
équipe de club (d) ()
continentale ()
équipe de club (d) (-)
continentale ()
équipe de club (d) (à partir de )Voir et modifier les données sur Wikidata
Code UCI
BOY (), - (), BOY (), - (de à ), BRC () et - (à partir de )Voir et modifier les données sur Wikidata
Discipline
Pays
Création
Saisons
11Voir et modifier les données sur Wikidata
Encadrement
Directeur général
InconnuVoir et modifier les données sur Wikidata
Directeur sportif
Oliverio Cárdenas (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Dénominations
Boyacá Es Para Vivirla-Marche
Boy Para Vivirla Paipa Lecheboy
Boyacá es Para Vivirla
Boyacá es Para Vivirla-Orgullo de América
Boyacá Orgullo de América-Lotería de Boyacá
-
Boyacá Orgullo de América
Boyacá Se Atreve - Liciboy
Raza de Campeones-Lotería de Boyacá
Boyacá Raza de Campeones
à partir de
Boyacá es Para Vivirla

L'équipe cycliste Boyacá es Para Vivirla est une équipe cycliste colombienne, qui existe depuis 2007. Équipe continentale en 2007, 2009 et 2016, les autres années, la formation milite au plus haut niveau amateur du cyclisme colombien. Évoluant avec différents noms selon les saisons, par la volonté de Nairo Quintana, nouveau parrain de l'équipe, la formation reprend le nom de "Boyacá es Para Vivirla" pour 2017.

Histoire de l'équipe[modifier | modifier le code]

Saison 2016[modifier | modifier le code]

L'objectif de la saison est de promouvoir les jeunes coureurs boyacenses de l'équipe, en leur offrant les meilleurs conditions pour se faire remarquer. Le nouveau directeur sportif Jorge Iván González espère qu'à la fin de l'année quatre à cinq des siens soient promus dans une équipe continentale professionnelle ou une WorldTeam. L'effectif comprend vingt coureurs dont huit de moins de 23 ans. Les Élites sont également jeunes, puisqu'ils ont pour la plupart entre vingt-trois et vingt-cinq ans. L'UCI n’acceptant que seize coureurs dans une équipe continentale, quatre ne sont donc pas acceptés par la fédération internationale. Les principaux renforts sont Diego Ochoa et Roller Diagama, en provenance de la Movistar Team América et Heiner Parra de l'équipe Caja Rural-Seguros RGA. Ce dernier, de par son expérience sur les routes de la péninsule Ibérique et son niveau, est la pierre angulaire sur laquelle ces jeunes coéquipiers s'appuieront durant les différentes compétitions au calendrier.

Les premières courses de la saison sont les championnats de Colombie sur route. Puis la semaine suivante, une partie de l'équipe part en République dominicaine disputer la Vuelta a la Independencia Nacional tandis que l'autre participe à des épreuves du calendrier national colombien, la Vuelta al Valle et la Vuelta al Gran Santander. Le premier cycle de compétition en Europe verra les coureurs au départ du Tour des Asturies, du Tour de Madrid et possiblement du Tour de Castille-et-León. Tandis que lors d'un second cycle, l'équipe s'alignera au Tour du Portugal et à celui pour les moins de 23 ans, le Tour du Portugal de l'Avenir. Pour une équipe colombienne, le Tour de Colombie et le Clásico RCN restent des objectifs importants. Même si dans la volonté de promouvoir ses coureurs, les meilleurs éléments, avec Heiner Parra et Jeffry Romero en tête, seront au Tour du Portugal plutôt qu'au départ du Tour national. Par contre, le Clásico RCN se disputera avec la meilleure équipe possible, les compétitions prévues en Europe étant terminées[1].

Aux championnats nationaux, bien que le podium fut envisagé[1], la formation termine le contre-la-montre par équipes à la huitième place (sur dix au départ)[2]. Les compétitions Élites qui semblaient hors de portée des coureurs de la formation[1] l'ont été effectivement[3],[4]. Tandis que les espoirs, sur qui reposaient l'espérance de bons résultats[1], ont été couronnés de succès.

L'année se termine avec une situation économique difficile pour les membres de la formation, puisque les coureurs et les auxiliaires (mécanos, masseurs...) avaient cinq mois de salaire impayés, à la mi-décembre. La direction de l'équipe répond aux doléances de ses salariés qu'en raison d'une clause en cours au gouvernement de Boyacá, l'argent n'est pas disponible pour régler leurs obligations salariales et qu'elle ne sait quand il le sera[5].

Saison 2017[modifier | modifier le code]

Non seulement, la formation change de catégorie mais elle change également de nom. L'équipe quitte le statut continental UCI pour se consacrer aux compétitions exclusivement nationales. De plus, elle reprend son ancienne dénomination de "Boyacá es Para Vivirla"[6].

Principales victoires[modifier | modifier le code]

Classements UCI[modifier | modifier le code]

L'équipe participe aux épreuves des circuits continentaux et principalement les courses du calendrier de l'UCI America Tour. Les tableaux ci-dessous présentent les classements de l'équipe sur les circuits, ainsi que son meilleur coureur au classement individuel.

UCI America Tour

Saison Classement
par équipes
Meilleur coureur
au classement individuel
2007 19e Drapeau de la Colombie Freddy Montaña (80e)
2009 13e[7] Drapeau : Colombie Freddy Montaña (67e)[8]
2015 - Drapeau : Colombie Jeffry Romero (183e)[9]
2016 23e Drapeau de la Colombie Diego Ochoa (119e)

UCI Europe Tour

Saison Classement
par équipes
Meilleur coureur
au classement individuel
2007 125e Drapeau de la Colombie Iván Mauricio Casas (967e)
2009 67e Drapeau de la Colombie Freddy Montaña (193e)
2016 80e Drapeau de la Colombie Heiner Parra (430e)

Championnats nationaux[modifier | modifier le code]

Boyacá Raza de Campeones en 2016[modifier | modifier le code]

Effectif Élite[modifier | modifier le code]

Cycliste Date de naissance Nationalité Équipe 2015
Iván Darío Bothia Drapeau de la Colombie Colombie Raza de Campeones-Lotería de Boyacá
Yeison Chaparro Drapeau de la Colombie Colombie Raza de Campeones-Lotería de Boyacá
Néstor García Drapeau de la Colombie Colombie
Javier Gómez Drapeau de la Colombie Colombie Raza de Campeones-Lotería de Boyacá
Diego Mancipe Drapeau de la Colombie Colombie
Diego Ochoa Drapeau de la Colombie Colombie Movistar Team América
Carlos Parra Drapeau de la Colombie Colombie
Heiner Parra Drapeau de la Colombie Colombie Caja Rural-Seguros RGA
Santiago Parra Drapeau de la Colombie Colombie
Michael Rodríguez Drapeau de la Colombie Colombie Raza de Campeones-Lotería de Boyacá
Wilmer Rodríguez Drapeau de la Colombie Colombie Raza de Campeones-Lotería de Boyacá
Jeffry Romero Drapeau de la Colombie Colombie Raza de Campeones-Lotería de Boyacá

Effectif Espoir[modifier | modifier le code]

Cycliste Date de naissance Nationalité Équipe 2015
Juan Carlos Cruz Drapeau de la Colombie Colombie
Cristian Cubides Drapeau de la Colombie Colombie Raza de Campeones-Lotería de Boyacá
Roller Diagama Drapeau de la Colombie Colombie Movistar Team América
Miguel Flórez Drapeau de la Colombie Colombie Raza de Campeones-Lotería de Boyacá
Robinson López Drapeau de la Colombie Colombie
Robinson Ortega Drapeau de la Colombie Colombie Raza de Campeones-Lotería de Boyacá
Cristian Sierra Drapeau de la Colombie Colombie Raza de Campeones-Lotería de Boyacá
Wilson Rodríguez Drapeau de la Colombie Colombie Raza de Campeones-Lotería de Boyacá

Victoires[modifier | modifier le code]

Date Course Pays Classe Vainqueur
21/02/2016 Championnat de Colombie sur route espoirs Drapeau de la Colombie Colombie 09 CN Drapeau : Colombie Roller Diagama
3/03/2016 6e étape de la Vuelta a la Independencia Nacional Drapeau de la République dominicaine République dominicaine 07 2.2 Drapeau : Colombie Diego Ochoa
16/07/2016 3e étape du Tour du Portugal de l'Avenir Drapeau du Portugal Portugal 07 2.2 Drapeau : Colombie Miguel Flórez
17/07/2016 4e étape du Tour du Portugal de l'Avenir Drapeau du Portugal Portugal 07 2.2 Drapeau : Colombie Roller Diagama
17/07/2016 Classement général du Tour du Portugal de l'Avenir Drapeau du Portugal Portugal 07 2.2 Drapeau : Colombie Wilson Rodríguez

Saisons précédentes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (es) « Raza de Campeones, pura sangre boyacense: “Quiero que mis corredores se queden en equipos de Europa”: Jorge Iván González », sur www.revistamundociclistico.com, (consulté le 25 février 2016)
  2. (es) « Clasificación Contrarreloj por Equipos », sur nuestrociclismo.com (consulté le 25 février 2016)
  3. (es) « Les classements officiels de la course en ligne Élite des championnats de Colombie 2016 », sur www.clasificacionesdelciclismocolombiano.com (consulté le 25 février 2016)
  4. (es) « Les classements officiels du contre-la-montre individuel Élite des championnats de Colombie 2016 », sur drive.google.com (consulté le 25 février 2016)
  5. (es) « Una 'Raza' sin salario desde hace cinco meses », sur www.eltiempo.com, (consulté le 2 janvier 2017)
  6. (es) « El Boyacá es Para Vivirla, apadrinado por Nairo, no será Continental en 2017 », sur www.ciclismointernacional.com, (consulté le 10 janvier 2017)
  7. (en) « UCI America Tour Ranking - 2009 - Team », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  8. (en) « UCI America Tour Ranking - 2009 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  9. (en) « UCI America Tour Ranking - 2015 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • (es)