Équation de Pauli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la physique quantique
Cet article est une ébauche concernant la physique quantique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

L'équation de Pauli est une équation non-relativiste de la mécanique quantique qui correspond à celle de Schrödinger pour les particules de spin 1/2 dans un champ électromagnétique.

En 1927, Wolfgang Pauli a postulé cette équation comme étant l'équation de l'électron, puis, en 1928, elle a été démontrée par Paul Dirac comme approximation non-relativiste de son équation. En 1969, Jean-Marc Lévy-Leblond l'a redémontrée en linéarisant l'équation de Schrödinger[1].

Formulation[modifier | modifier le code]

En notant :

L'équation de Pauli est :


i\hbar{\partial\Psi(t,\vec{r})\over\partial t}= \left( {1\over 2m}\left( i \hbar \overrightarrow{\nabla} + e\vec A \right)^2 + e \Phi - {e\hbar\over2mc} \vec \sigma . \vec B \right)\Psi(t,\vec{r})

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Walter Greiner, Mécanique quantique : Une introduction , Springer éditeur, 1999, ISBN 3540643478 ; ISBN 978-3540643470.

Bibliographie[modifier | modifier le code]