Équation de Pauli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'équation de Pauli est une équation non-relativiste de la mécanique quantique qui correspond à celle de Schrödinger pour les particules de spin 1/2 dans un champ électromagnétique.

En 1927, Wolfgang Pauli a postulé cette équation comme étant l'équation de l'électron, puis, en 1928, elle a été démontrée par Paul Dirac comme approximation non-relativiste de son équation. En 1969, Jean-Marc Lévy-Leblond l'a redémontrée en linéarisant l'équation de Schrödinger[1].

Formulation[modifier | modifier le code]

En notant :

L'équation de Pauli est :


i\hbar{\partial\Psi(t,\vec{r})\over\partial t}= \left( {1\over 2m}\left( i \hbar \overrightarrow{\nabla} + \vec A \right)^2 + e \Phi - {e\hbar\over2mc} \vec \sigma . \vec B \right)\Psi(t,\vec{r})

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Walter Greiner, Mécanique quantique : Une introduction , Springer éditeur, 1999, ISBN 3540643478 ; ISBN 978-3540643470.

Bibliographie[modifier | modifier le code]