Éponge (objet)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
La mise en forme de cet article est à améliorer (juin 2016).

La mise en forme du texte ne suit pas les recommandations de Wikipédia : il faut le « wikifier ». Découvrez comment faire.

La typographie, les liens internes ou externes, les conventions de style, la présentation des sourcesetc. sont autant de points qui peuvent ne pas convenir voire être absents. Les raisons de la pose de ce bandeau sont peut-être précisées sur la page de discussion. Si seules certaines sections de l'article sont à wikifier, pensez à les indiquer en utilisant {{section à wikifier}}.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Éponge.
Souvenir en éponge synthétique
Éponge naturelle

L'éponge est un objet d'origine animale ou synthétique ; sa structure poreuse (il s'agit d'une mousse solide ouverte) lui confère une forte capacité d'absorption atteignant vingt-deux fois sa masse sèche pour les éponges animales. C'est pourquoi son usage principal est la toilette et le lavage en général.

Les éponges peuvent être d'origine :

  • naturelle : animale (éponges de mer) ou végétale (luffa) ;
  • artificielle provenant de la transformation d'un polymère naturel comme la cellulose : éponge cellulosique ;
  • synthétique : éponge en polyuréthane...

Éponges animales[modifier | modifier le code]

Historique[modifier | modifier le code]

Il semble qu'elles aient été exploitées dès deux siècles avant notre ère par les Crétois[réf. nécessaire]. Ces éponges marines sont des squelettes d'animaux marins appelés Porifera.

Traitement chimique moderne[modifier | modifier le code]

Les différentes étapes du traitement sont :

Éponges synthétiques végétales[modifier | modifier le code]

Historique[modifier | modifier le code]

Les éponges synthétiques végétales sont issues des recherches sur la viscose et sont lancées en France en 1935. Bien que possédant un pouvoir absorbant 3 fois inférieur à celui d'une éponge animale, elle reste moins chers et plus résistante que cette dernière.

Ce type d'éponge représente maintenant 85% des éponges synthétiques vendue en France[1].

Mode de fabrication[modifier | modifier le code]

Les éponges cellulosiques sont fabriquées de toutes pièces.

On utilise pour cela de la cellulose (extrait de bois principalement) auquel on ajoute colorants, fibres et du sulfate de sodium, élément permettant de créer les trous de l'éponge[2]. Le tout est cuit, lavé puis découpé pour donner la base de l'éponge.

Éponges synthétiques[modifier | modifier le code]

Historique[modifier | modifier le code]

Les éponges synthétiques sont un substitue encore moins chers et plus résistant aux éponges synthétiques végétale, mais possédant un pouvoir d'absorption encore inférieur.

Elles sont cette fois issue de l'industrie pétrochimique ce qui la rend non biodégradable.

Éponge de cuisine moderne

Mode de fabrication[modifier | modifier le code]

Les éponges synthétiques sont issues d'une réaction chimique entre du benzoate polymérique et un aluminium fin.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. delautrecotedeseponges, « Les éponges artificielles », sur Skyrock,‎ (consulté le 10 juin 2016)
  2. « How sponge is made - material, manufacture, making, used, steps, product, industry, machine », sur www.madehow.com (consulté le 10 juin 2016)

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]