Épipactis à larges feuilles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Epipactis helleborine

Epipactis helleborine
Description de cette image, également commentée ci-après
Épipactis à larges feuilles
Classification
Règne Plantae
Sous-règne Tracheobionta
Division Magnoliophyta
Classe Liliopsida
Sous-classe Liliidae
Ordre Orchidales
Famille Orchidaceae
Genre Epipactis

Nom binominal

Epipactis helleborine
(L.) Crantz, 1769

Statut CITES

Sur l'annexe  II  de la CITES Annexe II , Rév. du 23/06/2010
Epipactis helleborine

L'épipactis à larges feuilles, (Epipactis helleborine subsp. helleborine), est une plante herbacée vivace de la famille des Orchidacées que l'on rencontre en forêt ou spontanément dans les parcs et jardins des villes et campagnes.

Description[modifier | modifier le code]

  • Plante

Géophyte à rhizome épais mais court, portant de 1 à 3 (jusqu'à 6) tiges robustes de 40 à 100 cm, à nuance violacée, supportant 4 à 10, parfois 15 feuilles, d'un vert foncé, à bords droits et finement denticulés.

fleurs

Biologie[modifier | modifier le code]

Les pollinisateurs confirmés sont des fourmis, mouches, coléoptères (Cantharis rustica...), des bourdons et des guêpes (Vespula vulgaris, Dolichovespula sylvestris...).

La plante produit du nectar facilement accessible aux visiteurs en tout genre, son hypochile nectarifère ayant une forme de coupe. Des chercheurs ont découvert que son nectar contiendrait de l'oxycodone en petite quantité. Cette molécule est un opioïde créé en laboratoire avant d'être identifiée naturellement. Elle est utilisée comme antalgique pour les douleurs fortes et est considérée comme stupéfiant en France.

L'hybridation se fait avec Cephalanthera damasonium et d'autres espèces d'épipactis.

Répartition[modifier | modifier le code]

  • Aire de répartition : eurasiatique, se répand dans le quart nord-est des États-Unis depuis 150 ans.
  • France : espèce courante, sauf dans les départements suivants : Finistère, Gers, Landes.
  • Belgique : commune.

Habitat[modifier | modifier le code]

Habitat type : sous-bois herbacés médioeuropéens, planitiaires à montagnards, de 0 à 2 000 m.

Vulnérabilité[modifier | modifier le code]

L'espèce est classée "LC" : Préoccupation mineure[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. La Liste rouge des espèces menacées en France. Orchidées de France métropolitaine. MNHN, Dossier de presse - 6 octobre 2009.

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Les Orchidées de France, Belgique et Luxembourg, 2e édition, (ISBN 2 914817 11 8)
  • Les Orchidées sauvages de France grandeur nature, Rémy Souche, (ISBN 2 7191 0642 9)
  • Guide des orchidées d'Europe, d'Afrique et du Proche-Orient, Pierre Delforge, (ISBN 2 603 00929 X)