Éphébophilie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne la préférence sexuelle des adultes pour les adolescents. Pour la préférence sexuelle des adultes pour les prépubescents, voir Pédophilie.
Un homme embrassant un jeune homme dans la Grèce antique
Tondo, Ve siècle.

L'éphébophilie (du grec ancien ἔφηϐος / éphêbos (« adolescent ») et φιλία / philía (« amour / amitié »)) désigne une forme de désir sexuel d'un adulte pour les adolescents, soit principalement des mineurs légaux mais majeurs sexuels donc jugés aptes à consentir à une relation sexuelle (à la différence de la pédophilie)[réf. souhaitée]. Le goût des éphèbes était très général dans la Grèce et la Rome antique.

Terminologie[modifier | modifier le code]

L'éphébophilie, au sens premier du terme, se rapporte d'abord à l'attirance exercée par le corps des adolescents, et dans un sens plus restrictif aux pratiques sexuelles induites par cette attirance. Le sexologue allemand Magnus Hirschfeld appelait éphébophiles les homosexuels attirés par les adolescents de quinze à vingt-deux ans[1]. L'éphébophilie est parfois confondue avec la pédophilie par des personnes qui, s'inscrivant dans une perspective de défense de l'ordre moral, désapprouvent tout rapport sexuel avec un adolescent de la même façon qu'avec un enfant. Toutefois, la pédophilie dans le sens précis qui est donné à ce terme aujourd'hui est l'attirance pour des enfants pré-pubères. L'éphébophilie ne doit donc pas lui être assimilée.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Une foule de propositions ont été avancées pour tenter de comprendre ou d'expliquer l'éphébophilie. Certains considèrent qu'il s'agirait d'une forme plus ou moins atténuée de pédophilie, dans laquelle l'objet du désir serait plus âgé que chez le pédophile habituel. Selon une théorie, l'éphébophilie serait une forme de chronophilie, une paraphilie, comportement sexuel considéré comme "déviant", dans lequel l'âge érotique parfait du "paraphile" serait en désaccord avec son âge véritable. À l'opposé de ces théories récentes[réf. nécessaire] qui tentent de ramener l'attirance pour les adolescents à des formes de déviance ou de pathologies, les grecs considéraient que cette forme d'amour était de nature plus sublime qu'une autre car l'âme de l'éphébophile était simplement attirée par l'image des dieux qu'elle reconnaissait dans l'être aimé (Platon, Phèdre et Le Banquet)

Des explications concernant l'hébéphilie hétérosexuelle[réf. nécessaire] soutiennent qu'il s'agirait d'une attirance naturelle pour des individus proches ou ayant atteint le pic de leurs capacités sexuelles, et qui reflèterait une stratégie biologiquement "normale" de reproduction. A contrario, la préférence pour les pré-pubères n'ayant pas cette justification serait pathologique. Ces explications laissent de côté la question de l'éphébophilie et des différentes formes d'hébéphilie homosexuelle. Elles tendent à réduire la sexualité humaine à son seul aspect naturel et à en ignorer la dimension culturelle.

Le désir sexuel pour les adolescents paraît très commun[précision nécessaire] chez les adultes, avec l'une ou l'autre des orientations, hétérosexuelle ou homosexuelle sans que cela soit toujours consciemment exprimé comme étant de l'hébéphilie ou de l'éphébophilie[réf. souhaitée]. Néanmoins, dans certaines cultures patriarcales[précision nécessaire] ce sont surtout les jeunes filles qui sont traditionnellement mariées très jeunes avec des hommes parfois bien plus vieux qu'elles. Dans la société japonaise, l'attirance des hommes envers les jeunes étudiantes est un phénomène observable[réf. nécessaire]. Les manifestations de cette attirance, tels que l'art lolicon, les uniformes d'écolières, fétiches, et les relations sexuelles avec des jeunes filles presque femmes (enjo kosai) sont mieux perçues qu'en France[réf. nécessaire] ou qu'au Canada où des féministes fustigent l'oppression patriarcale qui tolère voire valorise l'éphébophilie des hommes (hommes plus vieux attirés par des adolescentes ou femmes plus jeunes qu'eux, ayant des traits adolescents) et marginalise celle des femmes attirées par les adolescents[réf. nécessaire]. L'attirance pour les adolescents est reçue de manière très variable selon les différentes sociétés humaines, et peut faire l'objet de différentes attitudes.

Statut légal[modifier | modifier le code]

L'éphébophilie n'a pas de statut juridique, aussi, ses différentes manifestations peuvent être ou non légales. Cela dépend de l'âge de la majorité sexuelle fixée par la juridiction donnée. Dans de nombreux États, un adolescent mineur légalement mais sexuellement majeur peut librement consentir un acte sexuel. Si l'adolescent n'est pas sexuellement majeur, son consentement n'est pas juridiquement accepté, et l'acte est jugé comme un viol ou comme un détournement de mineur sans considération de ce que le jeune peut ressentir émotionnellement par ailleurs.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Magnus Hirschfeld, Anomalies et perversions sexuelles, 1957
  • Ames, A. & Houston, D.A. "Legal, social, and biological definitions of pedophilia." Archives of Sexual Behavior, vol. 19, 1990, pp. 333-342.