Éolienne de Pargues

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Éolienne de Pargues
Pargues - Éolienne - 3.jpg
La roue en acier
Présentation
Type
Patrimonialité
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Adresse
3 bis, rue de l'OrmeVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Champagne-Ardenne
voir sur la carte de Champagne-Ardenne
Red pog.svg
Localisation sur la carte de l’Aube
voir sur la carte de l’Aube
Red pog.svg
L'éolienne dans son ensemble.

L'éolienne de Pargues est située dans l'Aube, en France[1].

Description[modifier | modifier le code]

Le château d'eau et l'éolienne datent de 1901 à 1903 et ont été refaits en 1923 avec une machine Van Sante-Baëtens. La roue, en acier, mesure 4,50 m de diamètre[1].

Le moulin hydraulique construit en 1902 par Henri David, mécanicien à Orléans, est toujours en place dans le village de Pargues. Il servait à remonter l'eau d'une source profonde pour remplir un château d'eau situé à la sortie de Pargues, à droite sur la rue Féré. Il alimentait aussi l'ancien lavoir à l'actuel emplacement de la salle des fêtes. De 1903 à 1923, le moulin était doté de pales en bois de 9,50 mètres de diamètre. La construction soignée en brique et pierre s'élevait avec les pales à 30 mètre de hauteur. C'était à l'époque le plus grand modèle en France. Son rendement était de 6000 litres à l'heure. La tour carrée, haute de 15 mètres, a été construite par un architecte du village situé à 6 km de distance, qui se nomme Ludovic Sot. En 1923, les pales en bois ont été remplacées par des pales en métal de 5 mètres de diamètre. Il fut endommagé en 1980 par la tempête et restauré pendant deux ans. Puis cet épisode recommença avec la tempête de 1998 à la suite de laquelle il fut définitivement arrêté par les autorités du village car il ne pouvait pas être restauré.[réf. nécessaire]

Localisation[modifier | modifier le code]

L'éolienne est située au 3 bis rue de l'Orme[1].

Historique[modifier | modifier le code]

L'édifice est inscrit au titre des monuments historiques en 2011[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]