Énergie éolienne en Espagne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Vue aérienne d'un parc éolien en Espagne

L'énergie éolienne est une source d'énergie très importante en Espagne, pays qui a joué un rôle pionnier dans le développement de cette technique, mais a arrêté sa progression depuis 2012 ; l'éolien assurait 18,2 % de la production électrique espagnole en 2016 et couvrait 16,6 % de la consommation en 2016-17, taux qui la situait au 4e rang européen derrière le Danemark, le Portugal et l'Irlande.

L’Espagne est en 2017 le 2e producteur d'électricité éolienne en Europe avec 13,9 % du total européen contre 29,7 % pour l'Allemagne, qui lui a ravi le premier rang en 2014. Sa puissance installée représente 13,7 % du total européen fin 2017 contre 33,2 % pour l'Allemagne.

Au niveau mondial, l'Espagne se classait au 4e rang pour la production d'électricité d'origine éolienne en 2015 avec 5,9 % de la production éolienne mondiale, derrière les États-Unis : 23 %, la Chine : 22,2 % et l'Allemagne : 9,5 %.

L'Espagne comptait trois acteurs majeurs du secteur éolien européen : Gamesa, Iberdrola Renovables et Acciona Energy. Mais deux de ces entreprises ont fusionné avec des groupes allemands : Acciona avec Nordex en 2015 et Gamesa avec Siemens en 2016.

Production d'électricité éolienne[modifier | modifier le code]

Ferme éolienne à Tenerife

L'Espagne est en 2017 le 2e producteur d'électricité éolienne européen avec 49 100 GWh, soit 13,9 % du total européen, derrière l'Allemagne : 104 900 GWh (29,7 %) et devant le Royaume-Uni : 45 510 GWh ; la production espagnole n'a progressé que de 0,4 % en 2017 alors que celle de l'Union européenne s'est accrue de 16,7 %[1].

L'éolien couvrait 16,6 % de la consommation électrique espagnole en 2016-2017 ; ce taux atteignait 41,2 % au Danemark, 15,3 % en Allemagne et 4,15 % en France[2].

La production éolienne de l’Espagne a été de 47 713 GWh en 2016, en baisse de 0,9 % par rapport à 2015, soit 18,2 % de la production nationale nette d'électricité[3]. Le facteur de charge moyen du parc éolien espagnol a été de 23,2 %[n 1].

En 2015, l'Espagne était au 4e rang mondial des producteurs d'électricité éolienne, avec 5,9 % de la production mondiale, derrière les États-Unis (23,0 %), la Chine (22,2 %) et l'Allemagne (9,5 %)[4].

L'Espagne a perdu en 2014 le premier rang des producteurs d'électricité éolienne en Europe : 51 138 GWh (20,7 % du total européen, 23,2 % en 2013) contre 55 969 GWh en Allemagne[5].

Production d'électricité éolienne en Espagne[4]
Année Production (GWh) Accroissement Part prod.élec.
1995 270 0,2 %
2000 4 727 2,1 %
2005 21 176 7,2 %
2006 23 297 +10 % 7,8 %
2007 27 568 +18 % 9,0 %
2008 32 946 +20 % 10,5 %
2009 38 117 +16 % 12,9 %
2010 44 271 +16 % 14,7 %
2011 42 918 -3 % 14,6 %
2012 49 472 +15 % 16,6 %
2013 55 646 +12,5 % 19,5 %
2014 52 013 -6,5 % 18,7 %
2015 49 325 -5,2 % 17,6 %
2016[1] 48 906 -0,8 % 18,2 %[3]
2017[1] 49 100 +0,4 %

En 2016, le taux de couverture de la demande par l'énergie éolienne a varié de 3,1 % le 17 octobre à 52,1 % le 7 février[3].

La progression de la pénétration de l'éolien dans la production d'électricité a été très rapide jusqu'en 2013, puis a été arrêtée par la suppression des aides :

Puissance installée[modifier | modifier le code]

Le parc éolien de l’Espagne est, avec 23 170 MW de puissance installée fin 2017, au 2e rang européen (13,7 % du parc éolien de l'Union européenne) et au 5e rang mondial (4,3 % du parc éolien mondial) derrière ceux de la Chine (188 232 MW), des États-Unis (89 077 MW), de l'Allemagne (56 132 MW) et de l'Inde (32 848 MW). Les installations réalisées au cours de l'année 2017 se sont limitées à 96 MW[6].

L’Espagne se place en 2017 au 6e rang européen pour la puissance installée par habitant : 498 W/hab, après le Danemark (960 W/hab), l'Irlande, la Suède, l'Allemagne et le Portugal ; la moyenne de l'Union européenne est de 330 W/hab[1].

La progression de la puissance installée éolienne a été rapide, de 1,54 % du parc électrique national en 1998 à 21,1 % en 2012, puis s'est arrêtée[6] :

La puissance installée n'a progressé que de 175 MW en 2013 (1 032 MW en 2012), niveau le plus faible depuis 16 ans ; ces 175 MW étaient le reliquat des dossiers déjà acceptés au registre de pré-allocation avant la suspension des aides ; plusieurs sociétés ont préféré mettre en attente des projets déjà approuvés (928 MW) pour prendre leur décision au vu du contenu de la réforme annoncée pour 2014[7].

Sur la période du mois de mars 2011, l'énergie éolienne a été, pour la première fois de l'histoire, la principale source d'électricité espagnole avec une production de 4 738 GWh. Sur le premier trimestre, les énergies renouvelables ont fourni 40,5 % de la demande avec 21 % pour l'éolien selon REE (Red Electrica de España). Madrid visait une puissance installée de 40 000 MW installés en 2020 contre près de 21 000 MW actuellement[8], mais la suspension des aides aux énergies renouvelables décidée en janvier 2012 par le gouvernement espagnol[9] porte un coup d'arrêt au développement de l'éolien (au-delà des installations ayant reçu leurs permis avant la décision du gouvernement), qui ne peut se développer sans subventions.

Le Conseil Mondial de l'Énergie prévoyait en 2010 une puissance éolienne installée de 40 000 MW en 2020, et soulignait que les programmes d'incitation en faveur de l'éolien (aides au financement, tarifs d'achat obligatoires, organisation du marché, programmes de R&D) avaient fortement contribué à l'essor de l'éolien. Les fabricants autochtones atteignaient 70 % de part de marché pour les turbines installées en Espagne, le leader étant Gamesa[10].

Puissance installée par Communauté Autonome (MW)[11]
Rang Communauté Autonome 2011 2012 MW/100 km2
1 Castille-et-León 4 835 5 597 5,94
2 Castille-La Manche 3 709 3 784 4,76
3 Galice 3 291 3 324 11,24
4 Andalousie 3 037 3 233 3,70
5 Aragon 1 727 1 797 3,77
6 Catalogne 1 020 1 284 4,00
7 Communauté valencienne 1 190 1 193 5,13
8 Navarre 984 987 9,50
9 La Rioja 448 448 8,88
10 Asturies 430 434 4,09
11 Murcie 191 263 2,32
12 Pays basque 194 194 2,68
13 Îles Canaries 145 145 1,95
14 Cantabrie 35 35 0,66
15 Îles Baléares 4 4 0,08
Total Espagne (MW) 21 240 22 722 4,49

Principaux parcs éoliens[modifier | modifier le code]

La liste exhaustive des parcs éoliens espagnols est disponible sur The Windpower[12], qui recense 983 parcs totalisant 23 324 MW en février 2016.

Les grands parcs ci-dessous sont des complexes de plusieurs parcs de quelques dizaines de MW chacun :

  • El Marquesado (198 MW), à Grenade (Andalousie), 2008[13] ;
  • Maranchon (208 MW), Guadalajara, 2006 ;
  • Sisante (196 MW), Cuenca ;
  • San Lorenzo A,B,C,D (160 MW) à Castromonte, Valladolid (Castilla y Leon).

Acteurs[modifier | modifier le code]

Gamesa est le 5e fabricants d'éoliennes au monde en 2015 avec 3 100 MW fournis en 2015 ; le 1er, le chinois Goldwind, a fourni 7 800 MW ; les effectifs de Gamesa étaient de 6 400 employés et son chiffre d'affaires de 3 504 M€[14].

Deux des douze principaux développeurs européens sont espagnols : Iberdrola Renovables : 1er rang européen avec 16 077 MW de puissance installée cumulée fin 2017 ; 2,6 M€ de chiffre d'affaires dans les énergies renouvelables et Acciona Energy : 4e rang européen avec 9 173 MW ; 2,0 M€ de chiffre d'affaires[1]. Gamesa, qui figurait au 5e rang européen en 2015, a été racheté par Siemens en 2016.

Gamesa et Areva ont annoncé en janvier 2014 la constitution d'une filiale commune à 50/50 destinée au développement et à la vente d'éoliennes offshore, en particulier l'éolienne de 8 MW déjà annoncée par Areva ; cette filiale, nommée Adwen, a été lancée en mars 2015, avec un portefeuille de commandes de 2,8 GW[14]. En 2015, Acciona a fusionné avec l'entreprise allemande Nordex. En juin 2016, Gamesa a été racheté par Siemens ; cette fusion a créé le plus grand groupe éolien mondial avec 15 % de part de marché devant General Electric (11 %) et Vestas (10 %) ; Gamesa a racheté la part d'Areva dans Adwen[15].

Projets et prévisions[modifier | modifier le code]

L'Association entrepreneuriale éolienne (AEE) a présenté à la conférence du Plan National de R&D le projet REVE (Régulation Éolienne par Véhicules Électriques)[16]. Les véhicules électriques et hybrides rechargeables pourraient être rechargés durant la nuit, pour mieux mettre à profit l'énergie des éoliennes ; ainsi, ils pourraient ensuite restituer au réseau l'électricité accumulée dans la journée à un prix plus élevé[17].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Puissance moyenne horaire : 47713 / 8784 = 5,432 GW ; puissance installée moyenne = 23040 MW ; facteur de charge = 5,432 /23,04 = 0,232.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e [PDF] Baromètre éolien 2018, EurObserv'ER, février 2018.
  2. Bilan électrique 2017 - Les taux de couverture européens, RTE.
  3. a, b et c (es)REE, El sistema eléctrico español 2016 (Rapport annuel 2016 de REE sur le système électrique espagnol), Red Eléctrica de España, (lire en ligne), p. 31 et 36
  4. a et b (en)Spain : Electricity and Heat for 2015, Agence internationale de l'énergie, 19 septembre 2017.
  5. [PDF] EurObserv'ER Baromètre éolien 2014 (février 2015).
  6. a et b [PDF] (en) « Global Wind Statistics 2017 », Global Wind Energy Council (GWEC),
  7. EurObserv'ER Baromètre éolien 2013 (février 2014).
  8. Source: AFP cité par Le Monde dur 2 avril 2011, p. 6
  9. (en)Spanish government halts PV, CSP feed-in tariffs, site Solar Server.
  10. (en) « WEC survey of energy resources 2010 », sur World Energy Council (WEC) - Conseil Mondial de l’Énergie, WEC (consulté en 30 août 2013 (voir p.537)), p. 537
  11. (es)REE, Rapport annuel 2012 de Red Electrica de Espana, Red Electrica de España (lire en ligne)
  12. Parcs éoliens - Espagne, The Windpower, consulté le 13 mars 2016.
  13. (en)Iberdrola Opens New Spanish Project, Renewableenergyworld.com, 28 février 2008.
  14. a et b [PDF] EurObserv'ER Baromètre éolien 2015 (février 2016)
  15. [PDF] EurObserv'ER Baromètre éolien 2017, février 2017.
  16. (es)Proyecto REVE: Regulación Eólica con Vehículos Eléctricos
  17. (es)« Los molinos de viento buscan coches con enchufe »,

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]