Émission spontanée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Lors d'une émission spontanée, un atome dans un état excité n' peut se désexciter vers un état n, même en l'absence de rayonnement. Le rayonnement est émis dans une direction aléatoire, et sa fréquence est égale à la fréquence de Bohr \omega_{nn'}. Ce processus correspond à l'émission d'un photon d'énergie \hbar\omega_{nn'} dans une direction aléatoire.

En fait, l'émission spontanée est l'amplification (émission stimulée) du champ du point zéro dont la radiance absolue moyenne a été donnée par Planck M. Planck , Eine neue Strahlungshypothese, Verh. Deutsch. Phys. Ges. 13, 138--75 (1911). L'émission stimulée requiert une absorption initiale du champ stimulateur suivie d'une émission plus intense. L'absorption d'un champ résulte de l'émission d'un champ opposé au champ absorbé, donc, dans le cas d'une interaction dipolaire, de l'émission d'un champ dipolaire généralement et abusivement qualifié de "champ sphérique". Le champ sphérique du point zéro qui induit l'émission est généralement inconnu, donc sa phase est considérée comme stochastique. L'interférence des émissions spontanées de divers atomes produit des rayons de structure et de phase généralement inconnus.[pas clair]

Voir aussi[modifier | modifier le code]