Émilienne Demougeot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Émilienne Demougeot
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Historienne, érudite classiqueVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour

Émilienne Demougeot est une historienne française, spécialiste de l'Antiquité tardive et des débuts du christianisme, née à Bourges en 1910 et morte à Montpellier le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle fait ses études primaires et secondaires en Guadeloupe, de 1917 à 1922, puis à Tanger en 1925-1926. Devenue professeure d'histoire, elle enseigne en lycée avant la guerre, puis comme assistante à la Sorbonne. Elle soutient sa thèse en 1949, puis est professeure d'histoire ancienne à l'Faculté des Lettres de Montpellier de 1957 à son départ à la retraite en 1978.

Emilienne Demougeot est l'auteure d'une œuvre très importante : la monumentale Formation de l’Europe et les invasions barbares. Elle a légué sa bibliothèque à la Bibliothèque d'histoire ancienne de l'Université Paul-Valéry de Montpellier.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • De l'unité à la division de l'Empire romain, Paris, 1951, Adrien-Maisonneuve, 618 pages
  • La Formation de l'Europe et les invasions barbares, vol. I : Des origines germaniques à l'avènement de Dioclétien, Paris, Aubier, coll. « Collection historique », (1re éd. 1969), 616 p. (présentation en ligne), [présentation en ligne], [présentation en ligne].
  • La Formation de l'Europe et les invasions barbares, vol. II, t. 1 : De l'avènement de Dioclétien (284) à l'occupation germanique de l'Empire romain d'Occident (début du VIe siècle) : le IVe siècle, Paris, Aubier, coll. « Collection historique », (1re éd. 1969), 410 p. (ISBN 2-7007-0146-1, présentation en ligne), [présentation en ligne].
  • La Formation de l'Europe et les invasions barbares, vol. III, t. 2 : De l'avènement de Dioclétien (284) à l'occupation germanique de l'Empire romain d'Occident (début du VIe siècle) : le Ve siècle, Paris, Aubier, coll. « Collection historique », (1re éd. 1969), 519 p. (ISBN 2-7007-0146-1).
  • Le Colosse de Barletta, Mélanges de l'École française de Rome. Antiquité, T. 94, no 2, 1982, p. 951-978 consultabler sur Persée.
  • En collaboration avec Michel Christol, André Chastagnol, Mélanges de numismatique, d'archéologie et d'histoire : Offerts à Jean Lafaurie, 1980, Société française de numismatique, 286 pages.
  • L'Empire romain et les Barbares d'Occident (IVe-VIIe siècle) : scripta varia (recueil d'articles), Paris, Publications de la Sorbonne, , 420 p. (ISBN 2-859-44177-8).

Liens externes[modifier | modifier le code]