Émilien Viennet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Viennet.
Émilien Viennet
PRbx 2010 Viennet.JPG
Émilien Viennet à l'arrivée du Paris-Roubaix juniors 2010
Informations
Naissance
Nationalité
Équipes amateurs
Équipes professionnelles

Émilien Viennet, né le à Besançon, est un coureur cycliste français. Il est spécialiste à la fois de la route et du cyclo-cross.

Biographie[modifier | modifier le code]

Émilien Viennet naît le à Besançon en France[1]. Il prend sa première licence au VC Ornans[2]. Dans les catégories de jeunes, il court sur route, en cyclo-cross et en VTT. Il est champion de France cadet dans les trois disciplines[3],[4].

Passé en catégorie juniors, il gagne durant la saison de cyclo-cross 2009-2010 le championnat d'Europe de cette catégorie et une manche de coupe du monde à Trévise. En 2010, il est engagé par le CC Étupes. Il arrête cette année-là le VTT[3]. Deuxième du championnat de France du contre-la-montre juniors, il prend la même place lors du championnat d'Europe et la treizième place du championnat du monde. D'août à décembre 2012, il est stagiaire dans l'équipe FDJ-BigMat[1].

En 2013, Émilien Viennet devient professionnel au sein de l'équipe FDJ, qui l'engage pour deux ans[2]. Souffrant de dépression, il ne dispute aucune course durant cette saison[5], et seulement quatre en 2014.

À l'issue de cette deuxième année, il s'engage pour 2015 avec l'AVC Aix-en-Provence. Il explique ce retour chez les amateurs : « J'avais besoin de retrouver mes repères dans des conditions plus favorables. J’ai également besoin de retrouver cette confiance nécessaire pour être performant. À 22 ans, il est encore temps de reprendre les bases. Cet environnement plus familial me semble la meilleure solution pour me refaire plaisir sur le vélo[6]. ». Il reprend la compétition en septembre 2015, lors d'un cyclo-cross en Chine, où il se classe 19e[7].

En 2016, il signe pour une dernière saison au sein de son club formateur, le CC Étupes, avec lequel il remporte le Critérium du Printemps ainsi que le Tour de la Manche. Il arrête la compétition à l'issue de la saison[8].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Palmarès sur route[modifier | modifier le code]

Par année[modifier | modifier le code]

Classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Année 2011
UCI Europe Tour 1 222e[9]

Palmarès en cyclo-cross[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Du 1er janvier 2013 au 28 juin 2013
  2. Du 29 juin 2013 au 31 décembre 2014

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d « Fiche d’Émilien Viennet », sur http://www.siteducyclisme.net/
  2. a et b « Émilien Vienent heureux d'intégrer la FDJ-Bigmat », sur https://www.estrepublicain.fr/, L'Est républicain, (consulté le 30 avril 2015)
  3. a et b « Viennet, portrait d’un touche-à-tout », sur http://www.velochrono.fr/, (consulté le 30 avril 2015)
  4. « Emilien Viennet sur le bon chemin », sur http://www.directvelo.com/, (consulté le 30 avril 2015)
  5. « Émilien Viennet : « Prendre du plaisir » », sur http://www.directvelo.com/, (consulté le 6 octobre 2014)
  6. « Émilien Viennet de retour chez les amateurs », sur http://www.directvelo.com/, (consulté le 6 octobre 2014)
  7. Qiansen Trophy Cyclocross #1 (CHN) : Résultats sur cxstats.com
  8. Quentin Simon de l'AC Bisontine au CC Etupes
  9. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2011 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  10. Les résultats du championnat d'Europe compte aussi comme manche du Superprestige. Les points sont comptabilisés comme une manche de Superprestige normale.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :