Émilien Dufour

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Émilien Dufour
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 78 ans)
Nationalité
Activités

Émilien Léon Jean Dufour (, Paris - , Briançon) est un peintre et illustrateur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Peintre et dessinateur français, né le , 6 rue Eugène Sue à Paris, et mort à Briançon le . Né d'un père savoyard, originaire de Cusy, et d'une mère bretonne, originaire de Lorient, il a grandi à Paris avec son frère cadet. 

Appartenant à la classe 1914, il fut mobilisé dès le mois de et connut vraisemblablement le front dès le mois de , en Belgique, dans les environs d'Ypres (Ieper), au 135e régiment d'Infanterie. Mais, dès le mois de , sa santé se détériorant, il fut versé à la 24e section des Infirmiers militaires du Gouvernement militaire de Paris.

Il put ainsi, dès 1916, se livrer à son art de dessinateur en créant des cartes postales sur des thèmes militaires.

Après sa démobilisation en , il serait devenu Sociétaire des Humoristes et aurait collaboré à diverses revues (Soleil du Dimanche (1893-), Le journal pour tous (1898-), Le Rire (1904- ), L'Amour (1909- ), Fantasio (1922-1925), La Charrette Charrie (1923- ), Le Progrès civique (1923-1924), La Petite Illustration (1935). Puis, en 1932, il aurait exposé à Paris, aux Salons des Tuileries et aux Salons d'Automne dont il était vraisemblablement sociétaire. Il fut aussi l'un des illustrateurs des Oeuvres complètes d'Anatole France publiées (1925-1935) chez Calmann-Lèvy.

Une de ses oeuvres les plus appréciées semble être l'édition de Mon frère Yves de Pierre Loti parue chez Calmann-Lévy en 1936 ; Peintre de portraits et de paysages, il a, à partir de 1932, régulièrement exposé au Salon des Tuileries et au Salon d'automne. Il est particulièrement connu pour avoir été l'illustrateur de très nombreuses œuvres romanesques[1] des XIXe siècle et XXe siècle, notamment Madam Bovary de Gustave Flaubert, Alexandre Dumas, Erckmann-Chatrian, Edgar Poe, Pierre Loti, Anatole France, André Maurois, Pierre Benoit - Stendhal Le rouge et le noir, Balzac La Peau de chagrin, Baudelaire Les fleurs du mal, E. Brönté Les hauts du Hurlevent, - Mary Webb Sarn, - J-J. Rousseau Les confessions, Alfred de Vigny Les poésies, Barbey d'Aurevilly Les Diaboliques, Alphonse Daudet Le petit chose, C. Bronté Jane Eyre.

Illustrations[modifier | modifier le code]

  • George Sand, François le champi, Paris, éditions Rombaldi, 1952
  • Mary Webb, Sarn, Aux Editions Terres latines, 1950.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Dictionnaire Bénézit, article « Dufour (Émilien Léon Jean) »

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]