Émile Saint-Rame

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Émile Saint-Rame
Illustration.
Portrait d'Émile Saint-Rame
Fonctions
Maire de Clermont-Ferrand
Prédécesseur Jean-Baptiste Antoine Blatin
Successeur Louis Amédée Ulysse Gasquet
Biographie
Nom de naissance Eusèbe-Jean-Baptiste Saint-Rame
Date de naissance [1]
Lieu de naissance Clermont-Ferrand
Date de décès (à 69 ans)[2]
Lieu de décès Clermont-Ferrand
Sépulture Clermont-Ferrand
cimetière des Carmes
Allée 12 Concession 106
Nationalité Française
Parti politique Républicain
Père Joseph Saint-Rame
Mère Marie Chaise-Martin
Conjoint Antoinette Richard
Profession avocat

Eusèbe-Jean-Baptiste Saint-Rame dit Émile Saint-Rame est un homme politique français né à Clermont-Ferrand le et mort dans cette même ville le 15 février 1895. Il a été maire de Clermont-Ferrand.

Biographie[modifier | modifier le code]

Avocat à Clermont-Ferrand, républicain, Émile Saint-Rame ne soutient pas le Second Empire. Membre de l'assemblée municipale de Clermont-Ferrand de 1870 à 1884, il devient maire en 1886 avant de se retirer en 1888. Il est mort à Clermont-Ferrand le 15 février 1895.

Mandat[modifier | modifier le code]

  • Maire de Clermont-Ferrand (1886-1888)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Georges Bonnefoy, Histoire de l'administration civile dans la province d'Auvergne et le département du Puy-de-Dôme, depuis les temps les plus reculés jusqu'à nos jours, suivie d'une revue biographique illustrée des membres de l'état politique moderne (députés et sénateurs), 4 vol., Paris, E. Lechevalier, 1895-1902 : voir tome IV, p. 46, 49, 79 (portrait). Consultable en ligne sur gallica.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]