Émile Riotteau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Émile Riotteau est un homme politique français né le à Saint-Pierre-et-Miquelon et décédé le à Paris.

Armateur à Granville, il est juge au tribunal de commerce et membre de la chambre de commerce. Maire de Granville. Il est élu député de la Manche en 1876, et fut l'un des 363 qui refusent la confiance au gouvernement de Broglie le 16 mai 1877. Battu par le candidat de droite aux élections de 1877, il retrouve son siège en 1878, lors de l'élection partielle qui suit l'invalidation de son adversaire. Il est secrétaire de la Chambre de 1881 à 1885. À nouveau battu en 1885, il retrouve son siège lors d'une élection partielle en 1887. Il reste député jusqu'en 1906, où il est élu au Sénat et y reste jusqu'à son décès.

Il s'intéresse surtout aux questions agricoles et hippiques — une course lui est d'ailleurs dédiée à Vincennes. Il est président de la Société du Demi-Sang de 1898 à 1927, présidence sous l'influence de laquelle est créé le meeting d'hiver de Vincennes et son sommet, le Prix d'Amérique[1]. Il a été membre du conseil supérieur des colonies, du conseil supérieur de la marine marchande et du conseil supérieur des haras.

Sources et références[modifier | modifier le code]

  1. « Histoire et palmarès du Prix d'Amérique », sur femmechevalpassion.com (consulté le 29 janvier 2015)