Émile Placet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Paul Émile Placet né le 5 septembre 1834 à Voves (Eure-et-Loir)[1] et mort le 12 décembre 1912 à Paris 5e[2] est un photographe et un ingénieur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Émile Placet, diplômé de l'École centrale des arts et manufactures en 1857, a été actif en photographie de 1864 à 1889.

En 1864, il succède aux Frères Bisson[3] au 8, rue Garancière à Paris jusqu'aux alentours de 1867 alors qu'il s'installe au 328 rue Saint-Jacques. La même année, il présente à l'exposition de la Société française de photographie, dont il est adhérent, diverses spécimens d'héliographies. Il présente des spécimens semblables à l'exposition de 1865 à la différence près qu'il donne quelques détails : Taille-douce, typographie, lithographie, gravure sur verre, émaux, damasquinage etc. La planche d'acier représentant l'église Saint-Étienne-du-Mont est gravée à la lumière du pétrole.

En 1867, on le retrouve associé à Jules Joly-Grangedor (1819-1871) avec qui il expose à l'exposition universelle de 1867. On le trouve ensuite à l'exposition universelle de Paris de 1889 où il obtient une médaille de bronze.

Son atelier était localisé 13, rue de Montenotte.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Catalogues des expositions organisées par la Société française de photographie : 1857-1876. - Jean-Michel Place, 1985. - [Reprint. des éds. de 1857 à 1876].
  • France. Commission impériale. - Exposition universelle de 1867 illustrée. – Paris : [s.n.], 1867.
  • France. Ministère du commerce, de l’industrie et des colonies. – Exposition universelle internationale de 1889, à Paris : liste des récompenses. – Paris Imprimerie Nationale, 1889.
  • Jean-Marie Voignier, Répertoires des photographes de France au XIXe siècle, Le Pont de Pierre, 1993.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Archives d'Eure-et-Loir, vue 271/443
  2. Archives de PAris, acte de décès n°1962, vue 18/29
  3. Milan Chlumsky, Les frères Bisson photographes: de flèche en cime 1840-1870, Bibliothèque nationale de France, 1999, p.35.