Émile Muller (1823-1889)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Émile Muller (homonymie) et Müller.
Emile Muller
Naissance
Décès
Nationalité
Activités

Émile Muller[1], né à Altkirch (Haut-Rhin) en 1823, mort à Nice (Alpes-Maritimes) en 1889, est un céramiste et sculpteur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Affiche d'Alexandre Charpentier autour des productions de la manufacture Émile Muller et Compagnie (1897).

Émile Muller crée en 1854 l'entreprise de la Grande Tuilerie à Ivry-sur-Seine, spécialisée dans les produits céramiques pour la construction et l'industrie, ainsi que la céramique d'art[2].

Outre sa production décorative personnelle en grès, il édite dans ce même matériau les œuvres d'artistes comme Jean-Désiré Ringel d'Illzach, Alexandre Charpentier, Jules Dalou, Alexandre Falguière, Camille Claudel, Hector Guimard, Henry Nocq ou Jeanne Itasse-Broquet.

Son fils, Louis Muller[3], lui succède à sa mort en 1889 en reprenant la société sous le nom d'Émile Muller et Compagnie. Il participe aux Expositions universelles et obtient un grand prix à Bruxelles en 1897, et trois médailles d’or.

Les œuvres éditées par la société Émile Muller et Compagnie sont conservées au musée d'Orsay à Paris, au musée départemental de l'Oise à Beauvais et au musée de l'École de Nancy.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Valérie Nègre, L'ornement en série : architecture, terre cuite et carton-pierre, Éditions Pierre Mardaga, Hayen, 2006.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Également orthographié « Emile Muller » ou « Émile Müller ».
  2. Notice sur le site du musée d'Orsay.
  3. Né à Mulhouse en 1855.